banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 2 heures 25 min Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • Il y a 3 heures 45 minFootball-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • Il y a 5 heures 4 min Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 5 heures 13 min Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 5 heures 16 minFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports
  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division

2023 : Suspension : Emilio Nsue réagit

Football
CAN

2023 : Suspension : Emilio Nsue réagit

16 February 2024 0

Emilio Nsue et Iban Salvador, virés de la sélection équato-guinéenne il y a deux jours avec des explications peu convaincantes, ont réagi lors d'un live sur Instagram, ce jeudi 15 février. Les deux joueurs s'en prennent à leur fédération et à son président, coupables à la fois d'incompétence et de corruption, selon eux.

Emilio Nsue, documents à l'appui, a attaqué sa fédération avec violence.

« Ces cancers, ces voleurs, ces menteurs et ces corrompus qui gèrent le football en Guinée équatoriale ont dérobé 1 million d’euros après la CAN au Cameroun (en 2022), après que nous avions tout donné sur le terrain. Ils avaient promis injecter cette somme pour développer le football local. Nous n’allons pas nous taire parce qu’ils le veulent. L’argent qu’ils nous doivent ? On ne l’a jamais vu », disait-il avant de revenir sur la mauvaise ambiance qui régnait au sein de l'équipe. « Notre sélectionneur, un des meilleurs d’Afrique, est menacé continuellement et victime de chantage. Ils veulent diviser le groupe, un des kinésithérapeutes est un mouchard. Moi, ils m’ont humilié en mondovision. C’est la plus grande humiliation de l’histoire de notre sélection. Ils veulent qu’on en vienne à jouer contre une sélection de joueurs de l’Aragón, voilà le niveau de ces analphabètes et de ces voleurs. »

L'attaquant d'Intercity, en troisième division espagnole, assure même qu'il ne reviendra pas porter le maillot de la Guinée équatoriale tant que les dirigeants seront encore là.

« Le Nzalang continuera à vivre, mais pas tant que le président et ses sbires resteront au pouvoir, promet de son côté Emilio Nsue. Je suis prêt à mourir pour mon pays, je veux me battre pour ce peuple. La sélection est au-dessus de tout et de tout le monde. Vive la Guinée équatoriale », a-t-il dit.

Espérons que les choses se règlent le plus rapidement possible dans le rang des Equato-guinéens qui ont montré toutes leurs qualités durant la 34e édition de la CAN.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP