Flash Info

  • Il y a 1 heure 52 secFootball-Transferts : Hervé Irié Bi (ex-Lys Sassandra) s'est engagé avec Difaa Hassani Jadidi en première division de Maroc
  • Il y a 1 heure 2 minFootball-International : Seko Fofana rejoint la structure Sport Cover (agence de joueur)
  • Il y a 1 heure 36 minAfrobasket U18 (F) : Le Mali s'impose face à l'Egypte en finale (86-54) et décroche son 8è titre dans cette catégorie
  • Il y a 1 heure 47 minFootball-Compétitions Interclubs 2022-2023 : L'Asec Mimosas (LDC) et le SC de Gagnoa (CDC) ont obtenu la Licence CAF indispensable disputer les compétitions interclubs.
  • Il y a 1 heure 49 minBasketball-transferts : Dejan Prokic est le sélectionneur des Eléphants pour la 4è fenêtre des Eliminatoires Coupe du Monde 2023
  • Il y a 1 heure 53 minFootball-Transferts : Issa Fofana, portier de San Pedro FC a signé à Al Hilal (Sud Soudan) pour une durée de 3 ans

Karaboué Aboubacar : « D'ici la fin de l'année, vous aurez d'autres belles surprises »

Handball

Karaboué Aboubacar : « D'ici la fin de l'année, vous aurez d'autres belles surprises »

3 August 2022 0

Le Docteur Karaboué Aboubacar, président de la fédération ivoirienne de Handball (FIHB) s'est confié à l'issue des finales de la coupe nationale. Il s'est appesanti sur l'organisation, la qualité des empoignades sans manquer de se projeter sur les prochaines joutes continentales que la Côte d'Ivoire disputera.

Quels enseignements tirez-vous après ces deux finales ?

Vous savez que la coupe nationale est instituée par rapport à la célébration de l'indépendance en Côte d'Ivoire. À la veille de cette indépendance, nous souhaitons une bonne fête à toute la Côte d'Ivoire et surtout à la population sportive. Pour revenir à votre question, je dirais qu'effectivement nous avons assisté à deux très belles finales. C'est le lieu de tirer mon chapeau à tout le comité d'organisation avec à sa tête M. Pierre Ley Kacou.

Nous avons vu un gros public. Est-ce une nouvelle idylle qui naît entre le handball et son public ?

Effectivement, Nous avons constaté que le handball est dans le cœur et l'esprit des ivoiriens. Vu cette belle motivation et surtout la grosse mobilisation des populations pour assister à ces deux finales. Et, nous sommes très heureux. Les deux tenants du titre ont été détrônés au cours de ces deux finales.

Cela signifie-t-il une montée en puissance du handball ivoirien ? 

Absolument ! Et d'ici la fin de la saison, vous aurez d'autres belles surprises. Je ne parle pas que de la fin du championnat national. Du 09 au 19 novembre, nous prendrons part à la coupe d'Afrique féminine à Dakar au Sénégal. Nous nous préparons à cet effet pour que toute la Côte d'Ivoire voit le travail que nous faisons mais également emmener le continent africain à apprécier l'énorme boulot que nous réalisons depuis quelques années.

De plus en plus, nous assistons à des prestations d'artistes à côté des rencontres de handball. À quoi répond ce changement ?

Je dirais qu'autour du sport, c'est toute une économie que nous essayons de développer. Et notre force, c'est cette jeunesse que nous essayons d'occuper sainement mais à qui nous essayons surtout d'offrir de nouvelles perspectives et de l'espoir. Toutefois nous avons souhaité qu'au-delà des rencontres sportives, il y ait le côté festif. Donc, nous nous faisons fort de déplacer des artistes en vogue pour égayer le public et créer du spectacle. Et, j'invite toutes les populations ivoiriennes à venir fêter avec nous.

La suite ça sera le championnat. Et ce sera encore chaud, on l'imagine ?

Oui ! Dès ce week-end, le championnat national revient. Le programme a été diffusé et tout est réuni pour cette journée. Ces quatre formations présentes pour les deux finales hommes et dames seront également de la partie. Chez les dames Bandama HC de Tiassalé et Habitat HBC d'Abobo sont au coude à coude. C'est dire que la suite des débats sera fort alléchante. Car, les deux équipes qui ont perdu aujourd'hui donneront tout pour remporter le championnat national. Cela augure d'une suite explosive. Nous invitons les populations à venir massivement soutenir leurs équipes car une journée de handball, c'est une fête.

Propos recueillis par Lebéni KOFFI

TOP