can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 19/04/2024Taekwondo-JO Paris 2024 : Cissé Cheick Sallah reçoit un soutien de 10 millions de Frs de la part de Moov Africa
  • 19/04/2024Football-Division Régionale : L'Agneby Sports FC signe un partenariat de 4 ans avec SIPROMED Assistance
  • 19/04/2024Qualifications CAN U17 : Tournoi UFOA-B : La Côte d'Ivoire dans la poule A avec le Ghana et le Bénin
  • 19/04/2024Handball : 40e CACVC : 1ère journée : AS Otohô 24-23 Abidjan HBC, Red Star OJA 20-29 OMA
  • 18/04/2024Handball : 40e édition CACVC-Dames : Otoho 24-23 Abidjan HBC
  • 18/04/2024 Football-International : Evan Ndicka "va bien" confirme Daniele De Rossi, son entraîneur

Aboubacar Karaboué : « Nous avons prévu une 3e division cette année vu l'engouement des clubs »

Handball

Aboubacar Karaboué : « Nous avons prévu une 3e division cette année vu l'engouement des clubs »

7 March 2024 0

Le samedi dernier, la Fédération Ivoirienne de Handball (FIHB) était en Assemblée Général Bilan. C'était l'occasion pour le comité directeur et les mandants de faire le point de la saison écoulée. A l'issue des travaux, le Dr Aboubacar Karaboué, président de la FIHB, s'est confié à notre micro. Il est revenu sur les 6 heures de débats sans oublier les perspectives.

Qu'est-ce que devons-nous retenir de cette Assemblée Générale Bilan ?

On retient que nos mandataires ont apprécié le bilan de la saison 2023. Ils ont également accepté les perspectives pour la saison 2024. La saison écoulée a été une saison très chargée aussi bien en termes de compétitions sportives où nous avons eu à glaner des médailles d’or au niveau régional ou également nos équipes se sont bien comportées au niveau africain. Donc nous continuons le travail dans l’optique d’améliorer les performances non seulement de la fédération ivoirienne de handball donc les équipes que nous mettons en compétition et c’est à ce titre là que nos différentes formations d’entraîneurs ont été organisées. Nous terminons cette Assemblée Générale après 6h d’entretien. Les choses se sont très bien passées et nous repartons heureux, prêts à travailler pour l’année 2024.

Quelles seront les grandes articulations de la nouvelle saison ?

Les choses vont se passer très vite parce que déjà à la fin du mois de mars, nous allons débuter avec la Supercoupe et enchaîner la semaine d’après avec le championnat de 1ère Division et également les différents autres championnats (2e, Ligue Jeunes et autres).

Pour l’instant c’est la formule du championnat de 1ere Division qui va connaître des modifications et nous avons prévu une 3e Division cette année vu l’engouement que nous avons autour des activités de la fédération.

A un an de la fin de votre mandat, pensez-vous briguer un autre ?

Je pense que ça sera un autre moment assez mouvementé de la famille handballistique. A juste titre, je pense que c’est parce qu’il y’a des choses à faire que ça se cite beaucoup. Je dirai de discussions et tout. Nous nous sommes très heureux mais pour l’instant, nous travaillons sur les activités de la saison 2024. Nous aurons largement le temps de parler des élections. Si nous décidons donc de poursuivre. Je pense que celui qui est au pouvoir et celui qui est dans l’opposition ne font pas la campagne de la même manière. Nous nous avons un bilan à défendre. Donc nous nous concentrons sur ce bilan. Que nous devons être en train de défendre à la fin de notre mandat. Tandis que celui qui veut être candidat, il ne vient que juste avec des projets qu’il a sans pour autant avoir un bilan à défendre.

Nous vous avons vu revenir sur les problèmes financiers concernant la participation des sélections nationales aux compétitions internationales. Quel est la véritable difficulté à ce niveau ?

Les sélections nationales, nous allons dire que nous les engageons sur les ressources qui sont mises à notre disposition par le ministère des sports. Et quand les ressources ne sont pas importantes, nous sommes obligés de faire un arbitrage. C’est ce qui fait que des fois, nous ne sommes pas en train d’aller à certaines compétitions malheureusement parce qu'il n'y a pas suffisamment de ressources. Sinon si ça ne tenait qu’à la fédération ivoirienne de handball, nous ferions comme les années précédentes où la fédération était engagée dans toutes les compétions aussi bien que dans les compétitions des seniors, de clubs que des jeunes. Mais pour l’instant, la faîtière qui est notre ministère de tutelle, les moyens qui sont mis à nos dispositions pour gérer les équipes nationales ne sont pas conséquents. Nous sommes toujours dans la recherche de ressources additionnelles qui puissent nous permettre de faire participer toutes nos équipes.

Quelles seront les innovations cette année ?

Pour la première division on passe de 12 à 10. Et d’ailleurs c’est ce qu’explique que la 3e Division sera en train de voir le jour. Et avant nous avions deux poules et ensuite nous faisions le classement et nous prenions les meilleurs pour les mettre dans un nouveau championnat. Mais cette année, nous avions voulu essayer une poule unique d’entrée de jeu avec des matches en aller et ensuite être en train d’organiser des demi-finales et des finales par rapport au quatre premiers.

Réalisée par Chamade YAH

TOP