Flash Info

  • Il y a 29 min 54 sec Ligue de Diamant : Maboundou Koné s'offre une 2e place sur le 200 m avec un chrono de 22,96s
  • Il y a 1 heure 21 min Football-Ligue 2 : OSA, leader de la poule B valide sa montée en Ligue 1 (Victoire 2-4 contre WAC)
  • Il y a 1 heure 43 minFootball-Eléphants : International : Patrick Ouotro (ex LYS Sassandra) tient ses premières minutes avec Strasbourg en D1 de France
  • Il y a 1 heure 44 min Football-Eléphants : La sélection ivoirienne U20 affrontera l'Algérie les 23 et 27 mai prochain au complexe sportif de Bingerville
  • Il y a 1 heure 47 minFootball-Ligue 1 : SOL FC 2-0 AS Denguélé, Stade d'Abidjan 0-0 AFAD
  • Il y a 1 heure 49 min Football-CAF : Le FC Zamalek remporte la Coupe CAF face à la RS Berkane (1-2, 1-0)

Décès inattendu du Père-Fondateur de la FITKD : Me Bamba Cheick Daniel pleure son père adoptif

Autres Sports
Arts Martiaux

Décès inattendu du Père-Fondateur de la FITKD : Me Bamba Cheick Daniel pleure son père adoptif

10 August 2023 0

Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (2009-2021) et actuel Président du Conseil d’Administration du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA (CSCTICAO), Me BAMBA Cheick Daniel, CN 7e Dan Kukkiwon, est actuellement inconsolable.

Le décès inattendu du Père-Fondateur de la FITKD, le Général Gaston OUASSENAN KONÉ, le mardi 8 août dernier dans sa 84e année, lui fend terriblement le cœur. C’est quasiment en pleurs qu'il s’est ouvert à nous, ce jeudi matin, pour extérioriser sa peine face à la disparition de celui qu’il considère comme son père adoptif. « Le Général Gaston OUASSENAN KONÉ m’a témoigné un amour sans limite. Depuis les années 80 jusqu’à ce qu’il tire sa révérence, j’ai bénéficié d’un soutien paternel continu de sa part. Ministre de l’Intérieur à l’époque, il a accepté sans condition de parrainer le championnat universitaire que j’avais initié. Le succès de cette compétition a permis au Taekwondo de faire son entrée à l’OISSU. Dans la foulée, l’AUC Taekwondo Club a été créé et j’en fus le premier Président et coach », a-t-il fait savoir.

Depuis lors, une relation affective et solide a uni les deux hommes, qui se témoignaient un respect mutuel. Au point où, après son départ de la FITKD, le Général Gaston OUASSENAN KONÉ était quasiment en rupture de ban avec le Taekwondo ivoirien. Il a fallu l’avènement de Me BAMBA Cheick Daniel à la tête de la FITKD en 2009, pour qu’il renoue avec les activités de l’art martial d’origine coréenne. « J’étais surtout impressionné par sa ponctualité et sa discipline. Il était toujours à l’heure à nos activités. Aux heures tardives, il répondait présent pour accueillir nos athlètes à l’aéroport. A chacune de nos activités, il respectait le dress-code. Et ce qui m’a encore fasciné chez ce grand homme, c’est sa présence régulière aux obsèques des Taekwondo ins. Il venait honorer la mémoire de tous les Taekwondo ins, des inconnus aux illustres comme Me Wallace, Me Théo DOSSOU », se souvient encore l’unique Président de la FITKD dont l’ambitieux Projet Olympique, a offert à la Côte d’Ivoire trois médailles olympiques (1 or et 2 bronze).

Très fier de toutes ses actions qui ont grandement concouru à la promotion et au développement du Taekwondo ivoirien, Me BAMBA Cheick Daniel a introduit avec satisfaction en 2018, le dossier du Général Gaston OUASSENAN KONÉ auprès du Kukkiwon, qui l’élevait au rang de « Fiers Taekwondo ins ». Il devenait ainsi le premier non-coréen, depuis la création de ce prix en 2007, à être distingué, pour encourager ses nombreuses actions en faveur de la promotion du Taekwondo. « Il était très fier du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen. Il n’avait de cesse de m’en féliciter. Il est également bon de souligner qu’il a été le Premier Président qui a fondé une fédération nationale de Taekwondo après celle de la Corée. La Fédération Ivoirienne de Taekwondo est née avant la World Taekwondo puisque le Général Gaston OUASSENAN KONÉ, alors Président de la FITKD, a conduit la délégation ivoirienne en Corée, lors de la création de la World Taekwondo. Avec l’Ambassadeur Michel Kangah ATCHINKWASSY, il prend une part active à la fondation de l’Union Africaine de Taekwondo en 1979 à Abidjan. La même année, il organisait les premiers championnats d’Afrique de Taekwondo à l’Ecole Nationale de Police. Vous comprenez pourquoi les Taekwondo ins ivoiriens, la Corée, le Kukkiwon, la World Taekwondo lui vouent un profond respect », s’est rappelé Me « ODANE ».

Et le PCA du CSCTICAO de s’empresser d’ajouter : « J’adresse mes condoléances les plus émues à sa famille biologique. Mes pensées vont plus particulièrement à l’endroit de son épouse, de ses enfants et de tous les Taekwondo ins qui l’ont connu et aimé. Je me tiens disponible à participer à toutes les initiatives pour lui rendre l’hommage qui lui est dû. Merci au Général Gaston OUASSENAN KONÉ pour sa grande contribution au développement du Taekwondo ivoirien et africain. Puisse plaire à Dieu de lui accorder une place de choix auprès de lui ! Après tant de bons et loyaux labeurs, je ne peux que souhaiter un bon repos au Général ».

Le Général Gaston OUASSENAN KONÉ, faut-il le rappeler, a créé en 1973 la FITKD dont il fut le premier Président. En 1975, il a envoyé à Séoul en Corée, la première équipe nationale venue d’Afrique aux championnats du monde de Taekwondo d’où la Côte d’Ivoire est revenue classée 3e avec les Théo DOSSOU, GADDAH Frédéric, PAMA Emmanuel (médaillés d’argent et de bronze). Il est décédé le mardi dernier à l’âge de 84 ans.

Lebéni KOFFI

 

A lire aussi ...

TOP