Flash Info

  • 19/06/2024 JO Paris 2024 : Cheick Sallah Cissé et Marie Josée Ta Lou-Smith porteront le drapeau
  • 19/06/2024JO Paris 2024 : L'État dégage une enveloppe de 450 millions FCFA
  • 19/06/2024Basket-NBA : Detroit limoge Monty Williams, son coach et lui verse 65 millions de dollars
  • 19/06/2024JO Paris 2024-Athlétisme : Double médaillée d'or olympique sur 200m, la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah décide de ne pas défendre son titre
  • 19/06/2024Athlétisme : 23e championnats d'Afrique : La délégation ivoirienne s'est envolée pour Douala, ce mardi 18 juin 2024
  • 18/06/2024 Qualifications-JO Paris 2024-Tir à l'arc : Franck Eyeni joue sa dernière carte à Antalya en Turquie

El.CM 2026-Groupe F-Jean Louis Ralph : "Marquer un but face à la Côte d'Ivoire"

Football
MONDIAL

El.CM 2026-Groupe F-Jean Louis Ralph : "Marquer un but face à la Côte d'Ivoire"

16 November 2023 0

Avant d’affronter la Côte d'Ivoire, Jean-Louis Ralph, le sélectionneur des Seychelles était en conférence, ce jeudi 16 novembre 2023. Le technicien Seychelles a confirmé les ambitions modestes de son jeune groupe.

Comment comptez-vous aborder votre duel avec la Côte d'Ivoire avec une équipe qui a été montée il y'a peu de temps ?

Nous avons déjà participé aux éliminatoires d'une Coupe du monde. Mais nous n'avons jamais gagné un match. Nous sommes là pour jouer contre la Côte d'Ivoire. C'est histoirique pour nous. Aussi, nous  sommes là en toute humilité en sachant que quelque soit le cas de figure, nous sortirons gagnants de ce match en atteignant les objectifs que notre équipe a établi et que nous avons déjà communiqué.

Quel est finalement votre objectif contre la Côte d'Ivoire ?

Avant un match, l'objectif de toutes les équipes, c'est une victoire. Mais nous jouons contre la Côte d'Ivoire.  Et même si ce n'est pas impossible, nous gardons la tête froide.  Il y'a des objectifs que l'équipe s'est fixée comme marquer un but face à la Côte d'Ivoire. Cela sera notre objectif principal. Mais Il y a d'autres objectifs aussi que nous avons largement communiqué. C'est  parce que c'est un nouveau projet, c'est un jeune groupe. Nous n'avons que deux mois ensemble. C'est bien d'avoir des ambitions, mais il faut être réaliste.

Vous avez voyagé avec une équipe très jeune. Est-ce une sorte d’apprentissage pour vous ce match contre la Côte d'Ivoire ?

Pas nécessairement. Nous avons aussi des joueurs qui sont assez âgés, qui sont aussi en Europe, qui ont participé à plusieurs autres compétitions. Mais il est vrai que nous avons de nouveaux talents qui seront exposés pour gagner en expérience mais surtout se rendre compte du chemin à parcourir pour que les Seychelles atteignent le niveau de la Côte d'Ivoire.

Nous avons un peu lu la presse Seychelloise et nous avons appris qu'il y'a beaucoup de problèmes autour de l'équipe nationale.  Certains clubs ont refusé de libérer des joueurs, certains joueurs ont boycotté l'équipe nationale. Qu'est-ce que vous pouvez nous en dire ? Est-ce que ce sont des choses qui peuvent perturber un tout petit peu votre travail à la tête de cette sélection ?

Je pense que toutes les fédérations dans les pays ont des problèmes avec leur équipe nationale. Oui, nous avons eu des problèmes avec des équipes qui ont en main les joueurs. Mais nous avons voulu continuer avec ce projet. Et là, après ces deux manches-là, nous allons essayer de travailler avec les équipes. Et même, nous allons parler individuellement avec les joueurs parce que je pense que tous les pays veulent avoir une bonne équipe pour participer aux  compétitions internationales comme la Coupe du Monde.

Coach, nous avons également appris que vous n'êtes pas certain d'être à la tête de cette équipe après les deux matches. C'est à dire les matches contre la Côte d'Ivoire et celui contre le Kenya. Est-ce que vous êtes dans les bonnes dispositions pour pouvoir travailler sur une longue durée avec cette jeune équipe que vous voulez aguerri pour l'avenir ?

Je suis d'accord avec vous. Nous sommes dans un contrat temporaire pour ces deux matches. Mais comme n'importe quel groupe, nous voulions mettre  sur pied un projet à long terme. Ce groupe est mis en place pour atteindre nos objectifs dans les deux ou quatre ans. Nous verrons cet aspect quand nous allons retourner. Mais il est vrai que c'est la fédération qui devra décider de qui poursuivra avec l'équipe.

Demain vous jouez contre la Côte d'Ivoire, c'est une équipe que vous respectez, c'est vrai. Comment vous allez aborder ce match face à une équipe avec une telle qualité?

Nous déciderons du plan de jeu ce soir à l'entraînement. Comme je vous l'ai dit, c’est un nouveau projet et nous ne pouvons pas livrer toutes les informations. Mais nous savons qu'à domicile, la Côte d'Ivoire nous fera mal. Je sais que nous allons souffrir. Mais nous essaierons de rester concentrés sur nos objectifs pour sortir la tête haute, de ce match.

Patrick GUITEY

 

TOP