Flash Info

  • Il y a 2 heures 24 minFootball-CAN 2019: La Fédération guinéenne a décidé de limoger Paul Put après la défaite face à l'Algérie
  • Il y a 2 heures 28 minMedia: L'Assemblée constituante de la Confédération Africaine de la Presse Sportive fixée au 17 juillet 2019 au Caire
  • Il y a 2 heures 29 minBasket-Afrocan 2019 : La Côte d'Ivoire logée dans le groupe A avec le Mali et l'Algérie pour le tournoi qui s'ouvre du 19 au 28 juillet à Bamako
  • Il y a 2 heures 32 minFootball-CAN 2019: Kalidou Koulibaly, le défenseur sénégalais, suspendu pour la finale face à l'Algérie
  • 03/07/2019Football-Transfert: Yaya Touré s’est engagé en faveur du Qingdao Huanghai en deuxième division chinoise.
  • 03/07/2019Football-CAN 2019: Serge Aurier en France pour des examens complémentaires sur son état physique

«Tiassalé va rebondir au Cap vert »

Handball

«Tiassalé va rebondir au Cap vert »

11 May 2019 0

Revenu de l'expédition marocaine (du 5 au 14 avril) avec une 6è place dans son escarcelle, Christophe Yavo, coach de Bandama Handball Club de Tiassalé, expose les mobiles de cette campagne manquée de Oujda tout en promettant un autre visage au Cap Vert en octobre prochain.

Quelles sont vos impressions au soir ce championnat d'Afrique ?

C'est une double impression qui m'anime. La première est une grosse déception du fait du rang de mes filles à ce championnat d'Afrique des vainqueurs de coupe. La seconde est une satisfaction. Car mes filles ont gagné en maturité. Nous avons également été visités par la malchance. Cela se justifie par le florilège de blessées à la veille des quarts de finale. N'eut été ces forfaits, nous aurions pu faire mieux. D'où ma satisfaction. Toutefois je garde un arrière-goût de cette première campagne africaine de la saison.

5è l'année dernière en Tunisie, vous finissez 6è cette année au Maroc. C’est clairement une régression…

Je voudrais d'entrée de jeu dire que ce rang ne reflète pas le vrai niveau de Bandama Handball Club de Tiassalé. D'autant plus que nous avions les armes pour mieux faire. Et nous étions au Maroc avec le challenge de finir au moins au deuxième rang. La détermination des filles était également au rendez-vous. Le bémol qui a plombé notre parcours, c’est tout simplement les nombreuses blessures.

Au-delà du niveau physique, qu’est ce qui manque à Bandama pour s'inviter dans le carré africain et viser le titre ?

Je vais vous révéler les observations des coaches présents au Maroc. Ils sont tous unanimes sur la qualité et la valeur qu'a Bandama pour jouer les premiers rôles en Afrique. Rien ne lui manque véritablement. Mais il faut compter avec les aléas du haut niveau.

En octobre prochain vous serez engagés pour le championnat d'Afrique des clubs champions. Avez-vous tiré les leçons pour réussir une grande campagne ?

La première des choses est que nous avons récupéré nos blessées. Il faut rappeler que pour le rendez-vous du Cap Vert, l'objectif est l'une des trois places du podium. Cette fois, nous allons gérer les matchs et les athlètes au quotidien. Nous préparerons cette compétition autrement. Nous avons revu les matchs et recueilli les avis de plusieurs experts. Cette fois, nous disposons de tous les éléments pour rebondir en octobre au Cap Vert.

Après votre triplé championnat, coupe et super coupe, avec quels objectifs vous attaquerez cette nouvelle saison au plan local ?

Nous sommes conscients qu'il est difficile d'attraper le sommet. Mais encore plus corsé d'y rester. Nous sommes au travail car nous tenons à rééditer l'exploit de la saison dernière. Nous savons que tous les adversaires travaillent d'arrache-pied pour nous détrôner. C'est de bonne guerre ! En tout cas, Bandama Handball Club de Tiassalé mettra les bouchées doubles pour asseoir son hégémonie sur le hand en Côte d'Ivoire, chez les dames.

Réalisée par Lebéni M.K

A lire aussi ...

TOP