Flash Info

  • 17/11/2019Handball-Coupe Nationale 2019-Finale dame: Habitat HBC 31-27 Africa Sports
  • 17/11/2019Taekwondo: Astan Bathily médaillée d'argent à l'Open international de Paris
  • 17/11/2019Taekwondo-Open International : Cissé Cheick Sallah en or, Ruth Gbagbi en argent en Roumanie
  • 16/11/2019Football-El.CAN 2021-1ere journée-Groupe K: Côte d’Ivoire 1-0 Niger - Madagascar 1-0 Éthiopie
  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Demi-finale: Côte d'Ivoire-Ghana le mardi 19 novembre à partir de 15h
  • 15/11/2019Football-El.CAN 2021-1ère journée: Blessés, Wilfried Zaha et Ghislain Konan ne seront pas remplacés (Ibrahim Kamara)

Football/ 5e journée Ligue 1 Ivoire : L’ASEC sème la discorde chez l’Entente

Football
Ligue 1

Football/ 5e journée Ligue 1 Ivoire : L’ASEC sème la discorde chez l’Entente

1 April 2007 0
Football/ 5e journée Ligue 1 Ivoire : L’ASEC sème la discorde chez l’Entente

Les Mimosas se sont sortis de l’embuscade qui leur était tendu par l’Entente Sportive de Bingerville. Les sociétaires la ville de Binger ont payer leur intention de freiner le champion de Côte d’Ivoire, sur la fringante pelouse du centre technique national, devenu le stade de l’ESB. Après le passage des Jaune et Noir, la discorde était du côté de l’Entente.
Et pourtant, les débats débutèrent sur des chapeaux de roues pour les Jaune et Rouge de l’Entente Sportive de Bingerville. Avec une ascendance technique et physique, les poulains de Tety Gnagbo, le coach de l’ESB, assiègent l’antre jeu, privant les Mimosas du cuir.
Semée, cette nette domination territoriale donnent des fruits heureux pour le camp de Bingerville. Lebri Ouraga, l’attaquant des Jaune et Rouge, lancé ans le dos de la défense Mimosas, devance Angban Vincent, le portier Jaune et Noir, et décrispe les supporters de l’Entente (20e ; 1-0).
Les Mimosas, blessés dans leur amour propre, entreprennent de rétablir l’ordre des choses en mettant fin à la croissance de la semence mise en terre par l’ESB. Huit minutes après l’ouverture du score Koffi Foba Stevens fait admirer son flaire de fin limier. L’international Espoir Ivoirien profite du mauvais alignement de la défense de Bingerville pour mettre les pendules à l’heure (28e ; 1-1).
La sirène de la récréation retentit sur ce score de parité entre les deux protagonistes. A la reprise, les hommes de Téty Gnagbo, le manager de Bingerville, remontent sur le rectangle de jeu avec une infériorité numérique. A quelques minutes de la fin de la première période, Ouattara Paya victime d’une injustice du corps arbitral, écope d’un carton rouge.
Un avantage dont l’ASEC profite pour planter le second poignard dans le dos de la solide défense de l’Entente. Koffi Foba Stevens, le lutin de Patrick Liewig, à la suite d’un slalom, inscrit pour la seconde fois, son patronyme dans les fichiers des buteurs de la rencontre (76e ; 1-2).
L’Entente, à portée de fusil des artilleurs Mimosas, succombe une troisième fois. Umoh Emmanuel, le buteur Nigérain de l’ASEC, se mue en passeur et adresse un caviar à Déblé Serge qui se délecte, au grande dam de Kouakou Simplice, le gardien de l’ESB.
Cette sortie victorieuse permet aux Mimosas de se positionner en tête du championnat national, mais aussi et surtout, de se rassurer avant la réception le week-end prochain, du Widad Athlétique Club de Casablanca (WAC) en Ligue Africaine des Champions. 
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP