Flash Info

  • Il y a 1 heure 43 minAthlétisme-23es Championnat d'Afrique Senior : Le relais masculin ivoirien 4x100 m se bronze à Douala avec un chrono de 39"77 s
  • Il y a 1 heure 44 minFootball-Transferts : Le Mouloudia Club d’Alger ferme la porte à un départ de Mohamed Zoungrana
  • Il y a 1 heure 44 minFootball-Transferts : Jean-Eudes Aholou s’engage avec le promu le SCO Angers
  • 23/06/2024Football-Coupe Nationale 2024 : Le RCA bat l’Asec Mimosas 1-0 et remporte sa première coupe
  • 23/06/2024Football-Finale Coupe Nationale 2024 : Asec Mimosas vs RC Abidjan, ce dimanche 23 juin à partir de 16h au stade de la Paix de Bouaké
  • 23/06/2024Football-International : Stéphane Lobouet quitte le Raja et s'engage avec le FC Schalke 04 comme entraineur des gardiens

Football-Eléphants-International : Kader n’était pas «ivre»

Football
International

Football-Eléphants-International : Kader n’était pas «ivre»

30 January 2014 0
Kader  n’était pas «ivre»

Kader Kéita a passé quelques heures sous les verrous. L’information propagée par Le Parisien a été confirmée par Kader Kéita. Ce jeudi dans la presse nationale ivoirienne, l’ex-attaquant de Lyon a avoué s’être soulagé en pleine rue, tout en expliquant les circonstances. « J’avoue que j’avais une envie pressante de me soulager. Je me suis mis dans un recoin où étaient stationnées des voitures pour me soulager. Ce n’est pas dans mes habitudes. Mais j’avais vraiment envie de faire pipi. Entre le faire dans mon pantalon et le faire dans un coin loin des regards indiscrets, j’ai fait un choix. Il se trouve que j’ai eu tort », a-t-il reconnu dans les colonnes du magasine sportif ivoirien. Par contre, Kader Kéita a démenti être en état d’ébriété au moment des faits. « J’ai mal quand j’entends dire que je suis sorti d’une fête tout éméché. C’est archi-faux(…) C’est vrai que j’aime m’amuser. Mais, il y a des limites », a indiqué l’ex-Aiglon qui a, par contre, accusé la police française de brutalité gratuite. « J’ai été brutalisé par les agents (de police). Ce que je ne comprends pas d’ailleurs. Puisque je n’ai fait aucune résistance quand ils m’ont demandé de les suivre. Les trois policiers ont voulu m’humilier. Ils m’ont traité avec mépris », a révélé Kader Kéita qui a décidé de « porter plainte contre ces trois policiers ».  Après un abonnement aux faits divers, Kader espère voir sa carrière se décanter dans les prochains jours. Elle devrait se conjuguer avec la Ligue 2 française et Créteil. Patrick GUITEY

TOP