Flash Info

  • Il y a 7 heures 42 minEvénement : La 8è édition du Êlê Festival est prévue du 26 au 29 juin 2024 à Adiaké
  • Il y a 7 heures 44 minAthlétisme : Les championnats d'Afrique se tiendront du 19 au 23 juin à Yaoundé, au Cameroun
  • Il y a 8 heures 19 minJudo-Mondiaux 2024 : Priscilla Gneto battue dès le 2è tour par la Mongole Enkhriilen Lkhagvatogoo
  • 19/05/2024 Ligue de Diamant : Maboundou Koné s'offre une 2e place sur le 200 m avec un chrono de 22,96s
  • 19/05/2024 Football-Ligue 2 : OSA, leader de la poule B valide sa montée en Ligue 1 (Victoire 2-4 contre WAC)
  • 19/05/2024Football-Eléphants : International : Patrick Ouotro (ex LYS Sassandra) tient ses premières minutes avec Strasbourg en D1 de France

2023- Veron Mosengo-Omba : « L'arbitrage est au top »

Football
CAN

2023- Veron Mosengo-Omba : « L'arbitrage est au top »

1 February 2024 0

La 34è édition de la Coupe d'Afrique des Nations tire allègrement vers sa fin en Côte d'Ivoire. Cependant, au stade des huitièmes de finale, plusieurs joueurs ont décrié l'arbitrage à tort ou à raison.

A titre illustratif, devant la presse le sénégalais Krépin Diatta a fustigé l'arbitre du match Côte d'ivoire- Sénégal (victoire des éléphants) qui n'aurait pas sifflet un pénalty pour les lions de l'Atlas. Même son de cloche pour le capitaine du Maroc, Romain Saïss qui estime que son partenaire Noussair Mazraoui s'est vu injustement refuser un but lors des 8è de finale face à l'Afrique du Sud (0-2).

Devant ces allégations, le secrétaire général de la CAF Veron Mosengo-Omba est monté au créneau ce mercredi 31 janvier. En conférence de presse, il s'est exprimé sur l'arbitrage à la CAN en vue d'éclaircir de tous.

« Jusqu’aujourd’hui, on nous dit que l’arbitrage est au top, et de très haut niveau. Quant aux plaintes relatives à la VAR, vous savez que quand on gagne on estime toujours que l’arbitrage est bon, et quand on ne gagne pas, on dit que l’arbitrage est mauvais. C’est un débat que je n’aimerais pas faire. Tout le monde a droit d’émettre des critiques, et moi je ne me sens pas visé. Critiquer la CAF c’est bien, mais, il faut être un peu juste » a -t-il déclaré.

Cette figure de proue de la faîtière africaine du football s’est exprimée au cours de l’initiative « Kick and Learn » qui a eu lieu au Lycée Classique d’Abidjan.

L'on espère que ces justificatifs calmeront l'ardeur des joueurs, des observateurs et autres fans du football africain à la veille du début des quarts de finale de la ''Can de l'hospitalité".

Arnaud-Didier OUALLO

A lire aussi ...

TOP