Flash Info

  • 12/06/2024Football-Ligue 2 : Suspendu pour fraude sur l'âge et l'identité, Prosper Tizié à Korhogo avec le groupe de l'Africa Sports
  • 12/06/2024Football-Côte d'Ivoire : Le match de Gala "Pro c'est Pro" de la Fondation Franck Kessié est prévu pour le 15 juin au stade Champroux
  • 12/06/2024Football-Transfert : Alfred Dossou-Yovo, entraîneur béninois de gardiens, rejoint la Juventus avec Thiago Motta
  • 12/06/2024Football-Transfert : Thiago Motta, le technicien italo-brésilien s'est engagé avec la Juventus jusqu'au 30 juin 2027 (officiel)
  • 12/06/2024 Open de Judo-Abidjan : La Côte d'Ivoire totalise 7 médailles dont une en or et 6 de Bronze pour une 5e place au classement général
  • 12/06/2024Football-Transfert : Le défenseur français Mamadou Sakho signe en Géorgie au club de Torpedo Kutaisi pour un an avec option

Quarts de finale aller : Les Mimos résistent aux Sang et Or

Football
CAF LDC

Quarts de finale aller : Les Mimos résistent aux Sang et Or

30 March 2024 0

L'Asec Mimosas se déplaçait, ce samedi soir à Radès, pour défier l'Espérance Tunis en clôture de la manche aller des quarts de finale de la Ligue des Champions. Les Mimos ont ramené un nul de 0-0 partout dans ce match difficile. Chahutés, les ivoiriens ont notamment été sauvés par la transversale à l'heure de jeu.

Le ciel était proche de tomber sur la tête des Espérantistes cependant lorsque le latéral gauche Raed Bouchniba perdaient la balle en défense au profit de Serge Pokou qui se retrouvait seul face au gardien à gauche. L’attaquant ivoirien n’osait pas défier Amanallah Memmiche et préférait remiser pour un coéquipier rattrapé au marquage (28e).

Cette grosse frayeur n’était pas de nature à refroidir les Tunisiens. Ces derniers multipliant en l’occurrence les offensives. À commencer par Ghaylen Chaalali dont le long ballon devant le but était claqué par précaution par Folly en corner (30e). Une dizaine de minutes plus tard, la défense abidjanaise était piégée sur une passe en profondeur pour Yan Sasse, mais son portier anticipait et sortait pour tacler le cuir devant le meneur de jeu brésilien (39e). Les statistiques à la mi-temps sont éloquentes : 83% de possession pour les Sang et Or, plus huit tirs dont deux cadrés contre seulement deux pour les adversaires.

Soutenus par leur grand public, les protégés de Miguel Cardoso n’ont pas réussi à trouver la faille en seconde période. Les jeunes de Sol Béni sont restés concentrés et solides dans leurs différentes interventions. Dans le dur, Charles Ayayi Folly peut remercier la barre transversale. Oussama Bouguerra, sorti du banc dix minutes plus tôt, expédiait une lourde frappe lointaine sur la transversale (65e).

La rencontre terminait donc sur un nul, laissant les Sang et Or plein de regrets. À l’arrivée, la bonne opération est à mettre au crédit des Mimos qui accueilleront dans une semaine les Sang et Or pour le retour dans le bouillant Felicia d’Abidjan.

A noter que c'est le 3e nul entre les deux formations après 2005 et 2007.

Chamade YAH

 

A lire aussi ...

TOP