Flash Info

  • 12/06/2024Football-Ligue 2 : Suspendu pour fraude sur l'âge et l'identité, Prosper Tizié à Korhogo avec le groupe de l'Africa Sports
  • 12/06/2024Football-Côte d'Ivoire : Le match de Gala "Pro c'est Pro" de la Fondation Franck Kessié est prévu pour le 15 juin au stade Champroux
  • 12/06/2024Football-Transfert : Alfred Dossou-Yovo, entraîneur béninois de gardiens, rejoint la Juventus avec Thiago Motta
  • 12/06/2024Football-Transfert : Thiago Motta, le technicien italo-brésilien s'est engagé avec la Juventus jusqu'au 30 juin 2027 (officiel)
  • 12/06/2024 Open de Judo-Abidjan : La Côte d'Ivoire totalise 7 médailles dont une en or et 6 de Bronze pour une 5e place au classement général
  • 12/06/2024Football-Transfert : Le défenseur français Mamadou Sakho signe en Géorgie au club de Torpedo Kutaisi pour un an avec option

Football–Eliminatoires Can-Mondial 2010- Gpe E- CI-Burkina Faso : Tout est accompli

Football
MONDIAL
CAN

Football–Eliminatoires Can-Mondial 2010- Gpe E- CI-Burkina Faso : Tout est accompli

5 September 2009 0
Tout est accompli

Crispation, puis plaisir démesuré. La Côte d’Ivoire est passée par ces deux états pour tisser sa victoire sur le Burkina Faso au stade Félix Houphouët-Boigny. Mady Panandétiguiri (auto-goal), Didier Drogba (doublé) Yaya Touré et Kader Kéita ont marqué une soirée folle de 5 septembre 2010. Une soirée où tout s’est accompli. <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Prédire un tel score, était un exercice compliqué pour les plus optimistes et surtout, pour ceux des supporters ivoiriens présents au stade Félix Houphouët-Boigny. Car en début de partie, ce sont les Etalons qui mettaient en place les ingrédients nécessaires pour le “Kédjénou d’Eléphants“. La première occasion à la 5e est burkinabè. Mais la balle de but de Moumouni Dagano est enrayée par Barry Boubacar. Un instant qui marque le début d’une domination des hommes de Paolo Duarte sur ceux de Coach Vahid, qui ont mal à la défense. Le duo inédit Kolo Touré-Bamba Souleimane est fébrile. Mais Ni Jonathan Pitroïpa, ni Moumouni n’en profitent.
 
Encore un coup de main d’un Etalon
 
Contre le cours du jeu, ce sont les Eléphants qui trouvent les premiers le chemin des filets. La première incursion de Kader Kéita accouche d’un centre tendu. Mady Panandétiguiri, le défenseur des Etalons, n’a pas les sabots adéquats pour éviter le “suicide“. Diakité Daouda est battu. Comme le 20 juin dernier à Ouaga, l’auto-goal est parfait, la Côte d’Ivoire mène devant son Président, SEM Laurent Gbagbo (1-0, 11e).  Les Eléphants appuient sur l’accélérateur. Drogba ne trouve que la main ferme de Diakité Daouda à la 33e pour un corner stérile. L’autre frayeur issue du Burkina Faso est encore l’œuvre de Dagano. Mais le coup franc de la 33e du meilleur buteur des éliminatoires zone Afrique passe à quelques centimètres des buts ivoiriens. La mi-temps intervient sur un goût d’’inachevé dans le palais des Hommes intègres qui avait le couteau pour exécuter des Eléphants aux défenses d’argile.
 
Le déluge au “Félicia“ annonce le Mondial
 
De l’argile, les défenses des Eléphants passent en mode roc. Un roc qui perfore matinalement le ranch des Etalons. 48e, Drogba décoche une merveille de coup qui nettoie la lucarne de Daouda Diakité (2-0, 48e). Les vannes s’ouvrent, les buts s’enchaînent, les supporters du “Félicia“ se désaltèrent. 55e, échappée de Yaya Touré, 65e, numéro de Didier Drogba, 68e, enroulé de Kader Kéita. Et les Etalons sont au tapis. Le score de 5-0 est fleuve, la victoire est d’autant plus belle que les portes du Mondial 2010 s’ouvrent grandement aux Eléphants. La grande accolade entre Jacques Anouma et Vahid Halilhodzic en dit long.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP