banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 2 heures 33 min Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • Il y a 3 heures 53 minFootball-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • Il y a 5 heures 11 min Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 5 heures 20 min Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 5 heures 24 minFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports
  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division

Football- CAN 2010- Côte d’Ivoire : Gosso est «confiant»

Football
CAN

Football- CAN 2010- Côte d’Ivoire : Gosso est «confiant»

31 December 2009 0
Gosso est «confiant»

A côté de Didier Drogba, il y avait Gosso Gosso Jean-Jacques. Le milieu de terrain de l’AS Monaco heureux d’entrevoir sa première CAN part confiant.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Capitaine des Eléphanteaux juniors à la CAN junior 2003 au Burkina Faso et meneur de cette équipe au mondial de la même catégorie lors de la même année, Gosso Gosso Jean-Jacques a dû attendre 7 bonnes années avant de gouter au plaisir de prester à la CAN, au niveau des séniors. «Je suis tout excité à l’idée de jouer ma première CAN en A», a-t-il révélé comme un gamin.
 
Mais passée l’émotion de la première fois, Gosso reste concentré sur la préparation en prélude à la compétition elle-même. Et si le Ivoiriens craignent encore un revers malgré tout le potentiel des Eléphants, Gosso Gosso en appelle au calme des supporters. «Pour la CAN je suis confiant. Et pour les Ivoiriens je leur demande nous faire confiance. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous feront tout pour leur faire plaisir».
 
Quant au solide calendrier du groupe B qui débute par le Burkina Faso, le Ghana et ensuite le Togo, Gosso ne veut pas s’y attarder. Car «quelque soit l’adversaire on se doit de réaliser un gros match».
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP