can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 23/02/2024Football-Ligue 1 : Le championnat d'élite reprend ses droits dès ce week-end avec sept rencontres programmées pour le compte de la 16e journée
  • 23/02/2024Handball : IHF Trophy zone 3 : Grâce à son succès 51-29 contre le Togo, les Eléphanteaux se sont qualifiés pour les demies
  • 22/02/2024Football-Justice : Le brésilien Daniel Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour viol
  • 22/02/2024Football-Deuil : Artur Jorge, ancien entraîneur portugais du PSG, décédé à l'âge de 78 ans
  • 22/02/2024Football-Algérie : La VAR sera utilisée dès la saison prochaine pour le championnat de 1ère division, a annoncé le Président de la fédération algérienne
  • 22/02/2024Volley-Côte d'Ivoire : ASEC-Descartes (Dames) et INJS-AS Police (Hommes) sont les affiches de la Super Coupe prévue le 25 février 2024

Oscar Pistorius obtient sa liberté conditionnelle 

Athlétisme

Oscar Pistorius obtient sa liberté conditionnelle 

24 November 2023 0

L'ex champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, 37 ans, a obtenu vendredi une libération conditionnelle, effective à compter du 5 janvier, dix ans après le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp.
« Le département des services correctionnels confirme le placement en liberté conditionnelle de M. Oscar Leonard Carl Pistorius, à compter du 5 janvier 2024 », a déclaré administration pénitentiaire dans un communiqué, à l'issue des délibérations d'une commission ad hoc dans une prison proche de Pretoria où l'athlète est détenu. Cette commission était chargée de déterminer si le condamné pour meurtre est « apte ou non à une réinsertion sociale ».
En mars, une première demande de Pistorius avait été rejetée. La loi sud-africaine prévoit qu'un condamné peut, une fois la moitié de sa peine écoulée, bénéficier d'une liberté conditionnelle. Pistorius ayant été condamné en première instance, puis plusieurs fois en appel, les services pénitentiaires avaient alors estimé que, selon un décompte à la date de la dernière condamnation, il n'avait pas purgé le temps nécessaire pour être éligible à un aménagement de peine. Mais la Cour constitutionnelle a contredit ce calcul, estimant le mois dernier que le décompte devait commencer à la date de son premier placement en détention.
Dans la nuit du 13 au 14 février 2013, l'athlète sud-africain de 37 ans, avait tué sa compagne, la mannequin Reeva Steenkamp, 29 ans, en tirant au fusil à travers la porte de la salle de bains de sa chambre, dans sa résidence ultra-sécurisée de Pretoria. Arrêté au petit matin, il avait plaidé la méprise, assurant avoir cru qu'un intrus s'était introduit chez lui.

TOP