Flash Info

  • 19/07/2019Football: L'ALGÉRIE remporte la deuxième coupe d'Afrique de son histoire
  • 19/07/2019Football-CAN 2019-Finale : Sénégal 0-1 Algérie
  • 18/07/2019El.CAN 2021 : La Côte d'Ivoire dans le groupe K avec le Niger , le Madagascar et l'Ethiopie
  • 18/07/2019Football-Transfert: Jean-Michaël Séri prêté par Fulham au Galatasaray SK
  • 16/07/2019Football-Afrique: Clarence Seedorf et Patrick Kluivert démis de leur fonctions de Sélectionneur et Sélectionneur adjoint des Lions indomptables
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: La Fédération guinéenne a décidé de limoger Paul Put après la défaite face à l'Algérie

Football- Interview- Transfert- France- Ligue 2- Traoré Kandia : «J’apprécie la Ligue 2»

Football
Ligue 2
Transferts

Football- Interview- Transfert- France- Ligue 2- Traoré Kandia : «J’apprécie la Ligue 2»

21 July 2009 0
«J’apprécie la Ligue 2»

Après deux jours passés au sein de son nouveau club, Traoré Kandia se sent déjà chez lui au Stade Malherbe de Caen auquel il a été prêté par Sochaux avec une option d’achat. La Ligue 2,  un championnat que l’international ivoirien connaît bien pour y avoir passé trois saisons.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Vous signez au Stade Malherbe en Ligue 2. C’est un championnat que vous appréciez ?
 
C'est un championnat que je connais bien, comme vous le dites, et que j'apprécie bien. Je suis à Caen parce que le projet qui m’a été présenté par les dirigeants m’a séduit. Et je crois que je n’ai pas fais le mauvais choix en venant à Caen.
 
Quel est ce projet qui vous tant séduit pour que vous acceptiez la proposition des dirigeants caennais ?
 
Le projet c'est de monter en Ligue 1 et de poursuivre ma carrière avec le club. Si jamais on me veut toujours.
 
Vous avez évolué au Havre pour lequel vous avec participé à la montée en Ligue 1. Pensez-vous pouvoir rééditer le même exploit avec Caen ?
 
C'est mon souhait de faire remonter l'équipe en Ligue 1. Maintenant du Havre à Caen c'est un peu délicat. Mais c'est mon métier je pense qu'il n'y a pas de souci. La réussite que j’ai eue au sein des autres clubs auxquels j’ai appartenu, je voudrais l’avoir également sous les couleurs de Caen.
 
Entre le Havre et Caen c’est la rivalité normande. Est-ce que vous aviez un mauvais regard sur Caen lorsque vous étiez au Havre ?
 
Franchement je n'ai jamais eu de mauvais regard sur Caen lorsque j'étais au Havre. Vous savez le football c’est un métier délicat et il ne s’agit pas de se frustrer avec tel ou tel club car on bouge tout le temps. C'est vrai qu'il y a une grande rivalité entre ces deux ténors du football normand. Mais je ne sais pas d'où elle issue et je ne me suis jamais fais père d'un quelconque ressentiment pour tel ou tel club. Je suis un professionnel et mon souci c'est de donner le meilleur de moi-même partout où je passe. Maintenant la rivalité elle est sportive et elle est présente lorsque deux équipes de la même région jouent mais aussi lorsque deux équipes de différentes régions s'affrontent. Mon souci aujourd'hui c'est d'apporter mon soutien et mon métier à l'équipe de Caen. Maintenant je suis en de bons termes avec les dirigeants du Havre et je garderai cette même courtoisie vis-à-vis d'eux. Mais sur le terrain ils sont sûrs que je serai le premier à vouloir leur planter un but.
 
Le Stade Malherbe de Caen ce sont des valeurs familiales, est-ce que cela vous colle à la peau ?
 
Déjà avec ce que j'ai eu à voir durant ces premiers jours je dois dire que c'est un club sérieux qui a des ambitions et qui base ses actions sur un esprit de groupe et de famille. Je n'ai fais que deux jours et je suis déjà sensible à cet esprit là.
 
Pouvez-vous nous parler de vos qualités d’attaquant ?
 
Ce n'est pas à moi de parler de mes qualités. C'est vrai je suis attaquant et ma qualité première c'est marquer des buts et je suis venu pour marquer des buts et pour faire marquer. Je suis là pour apporter un plus à Caen. Maintenant il ne s'agit pas de se lancer des fleurs. Mois je suis là pour apporter mon savoir-faire et après vous êtes là pour juger.
 
La saison dernière Steve Savidan était l’attaquant vedette de Caen. Est-ce que vous venez dans l’esprit de le remplacez ?
 
Je ne viens pas pour remplacer qui que ce soit dans l'esprit des supporters de Caen ou même des dirigeants. Je viens pour m'imposer et imposer mon style de jeu propre à moi. Steve Savidan il a apporté ce qu'il avait à apporter. Maintenant il n'est plus là, et si quelqu’un arrive il doit apporter également son plus à l'équipe. Je ne suis pas là pour remplacer quelqu'un mais pour mériter la confiance que les dirigeants du Stade Malherbe de Caen ont placé en moi par rapport à mes qualités et à ce qu'ils pu voir de moi. Je dois pour leur renvoyer l'ascenseur, en apportant ce plus souhaité.
 
 
La saison dernière vous inscriviez 11 buts avec Strasbourg en Ligue où vus aviez déjà marqué lors des deux années précédentes sous les couleurs du Havre 14 puis 18 buts. Cette année vous avez un objectif fixe de buts ?
 
Je n'ai pas vraiment d'objectif de buts à inscrire cette saison. Mais je pense faire mieux que les années précédentes déjà. Je crois que 12 ou 15 buts, c'est bon pour moi surtout s'ils permettent au club de revenir en Ligue 1.
 
 
Est-ce que vous pouvez nous parler de l’ambiance qui prévaut avec vos nouveaux coéquipiers ?
 
Pour l'instant l'ambiance est bonne. Tout le monde m'a bien accueilli il n'y a pas de souci. Je me sens bien avec mes nouveaux coéquipiers parmi lesquels je connais certains.
 
C’est important d’en parler parce qu’il y a plusieurs joueurs qui n’ont pas digéré la descente la saison dernière en Ligue. Est-ce que vous le sentez ce malaise ?
 
Non. Je crois que c'est effacé de leur mémoire. Et de toute façon, il y a un nouveau projet, c'est celui de remonter immédiatement en Ligue 1. A travers ce que j'ai eu à voir sur le terrain, je pense que les joueurs ont dépassé la frustration de la descente et se remobilisent pour la saison prochaine.
 
 
Source : smcaen.fr
Interview retranscrite par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP