Flash Info

  • Il y a 18 min 10 secFootball-Transfert: Le SCO d'Angers espère rapatrier sous forme de prêt Jonathan Kodjia (Aston Villa)
  • Il y a 20 minFootball-Transfert: L'Ivoirien Maxwel Cornet refuse l'offre de Watford, 7è de Premier League
  • Il y a 21 min 50 secLigue Ivoirienne de Rugby (LIR)-1ère journée: AUC 03-15 SOA - RCY 47-03 RC Divo - ARC 28-30 TRUC - TBO bat Sebroco par forfait
  • Il y a 27 min 18 secFootball-Ligue 1: Frédéric Goué Blagnon quitte l'AS Tanda et signe à l'Africa Sports
  • Il y a 4 heures 50 minFootball-Caf CdC 2019-Cadrage retour: FC San Pedro 0 - 0 NKana FC
  • 19/01/2019Football-Ligue 1: Fadel Kéita, ex-attaquant de l'Africa, nommé président intérimaire du SC Gagnoa
Handball

Ouéréga veut partir, les clubs disent “non“

21 December 2017 0

La Fédération Ivoirienne de Handball dans l’impasse. Alors que son actuel président, le Colonel Joseph Ouéréga, a émis sa volonté de rendre le tablier au terme de son second mandat, plusieurs clubs ne l’entendent pas de cette oreille.

Ce jeudi 21 décembre 2017, au siège du CNO-CIV, le président de la FIHB avait pourtant réuni l’ensemble des responsables de clubs pour réaffirmer sa volonté de ne plus continuer à siéger au sommet du hand national. « La main sur le cœur et sincèrement, je ne souhaite plus continuer à la tête de la Fédération ivoirienne de handball », a-t-il indiqué. Une volonté qui n’est qu’un secret de polichinelle pour le milieu du hand national. Une décision pourtant déjà contrée par la majorité des clubs affiliés qui, en avril dernier, avait demandé au Colonel de Joseph Ouéréga de continuer jusqu’à la date du 31 décembre 2017.

A l’approche de la fin de la prolongation de son second mandat, une Assemblée Générale Elective devait se tenir le samedi 23 décembre. Alors qu’il a remis son départ sur la table, ce qui devrait être une déclaration s’est transformé en échanges, qui ont souvent basculé dans la querelle. Surtout au cours des interventions des légendaires Paul Gogoua (président de la section hand de l’Africa Sports) et Charles Légré (président du RAC). Le premier outré par la décision jugée « unilatérale » du président sortant s’en est pris verbalement au second plutôt dans les pas d’Ouéréga.

Par ailleurs, la majorité des clubs ont suggéré au Colonel-Président de ne point sursoir à son bail jusqu’au terme de la saison, avec les finales du championnat national et l’achèvement de la Coupe Nationale à l’étape des quarts de finale. Une requête qui ne saurait être appliquée par Joseph Ouéréga si « elle ne se fait pas à l’aune de nos textes. Je ne veux pas tordre le cou à nos statuts et règlement. Quant aux compétitions, n’ayez pas peur, l’administration qui prendra le flambeau saura les achever », a-t-il tenté de convaincre sans vraiment  rassurer une assemblée qui, avant de quitter la salle de réunion du CNO, espérait que Ouéréga revienne sur sa décision. Mais vu la posture du Colonel, rien n’est si certain pour celui qui est déjà parti en esprit.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP