Flash Info

  • 22/09/2017Cyclisme: L'Union cycliste internationale (UCI) va utiliser l'arbitrage vidéo la saison prochaine
  • 22/09/2017Football-FIFA: Ronaldo, Messi et Neymar finalistes au titre de Joueur de l'année
  • 22/09/2017Football-El.CM 2018: Marc Wilmots devrait donner sa liste pour le Mali le jeudi 28 septembre prochain
  • 22/09/2017Viet Vo Dao: Le président de la Fédération mondiale promet un stage au Vietnam aux encadreurs ivoiriens
  • 22/09/2017Football-Ligue 1: Diabaté Inza quitte l'AS Tanda et signe 2 ans en faveur du FC San Pedro
  • 22/09/2017Afrobasket 2017 Dame: Les Eléphantes ont reçu une prime olympique de 450.000 Frs Cfa chacune
Football
Ligue 1

L’ASEC Mimosas est au vert

28 August 2017 0

L’Assemblée Générale ordinaire de l’ASEC Mimosas a permis à ses dirigeants de confirmer l’embonpoint du club au niveau financier et sportif. Une progression, après plusieurs années de disette, que Roger Ouégnin, PCA du club jaune et noir, espère confirmer dès l’exercice 2017-2018.

« L’argent, c’est le nerf de la guerre ». Une maxime encore présente dans tous les esprits. Et dimanche, à la Bourse du Travail de Treichville, c’est bien à la bourses de l’ASEC Mimosas que les yeux des actionnaires se sont attardés. Aucune crainte. Puisque le bilan financier a été indiqué excédentaire par le board Mimosas. Sur le plan financier, Roger Ouégnin a donc confirmé la hausse financière noté sur le rapport. Après quatre ans de baisse des ressources financières, elle a connu une hausse substantielle de plus de 101 millions sur son budget clos au 31 décembre 2016, contre une perte de 99 millions en 2015. Selon le Directeur général du club, Benoît You, qui a lu le rapport financier, cette hausse des recettes est le fruit de la qualification du club en phase de poule de la Ligue des champions et des transferts des joueurs.

Un bilan positif de plus de 100 millions

Sur ce chapitre de la vente de ses talents, l'ASEC a réalisé une entrée de 458 millions en 2016, contre 188 millions en 2015, soit une augmentation de 270 millions de Frs Cfa. Ces transferts représentent 34% du chiffre d'affaires du club. La qualification à la Ligue des champions et les autres subventions ont permis au club jaune et noir d'engranger la somme de 589 millions FCFA en 2016 contre 181 millions en 2015, soit une hausse de 408 millions de Frs Cfa. Ces subventions représentent 44% du chiffre d'affaire des Mimosas. Pour la saison 2016, l'ASEC Mimosas a fait une recette de 1 milliard 642 millions 779 mille Frs Cfa contre une charge qui s'élève à 1milliard 542 millions 759 mille francs CFA. Ce qui permet au club dirigé par Roger Ouegnin de faire un bénéfice de 100 millions  119 mille de Frs Cfa. De quoi lui permettre de recevoir le quitus d’une Assemblée plutôt maigre pour un club dit du peuple.

L’Afrique en ligne de mire

Ce qui devrait changer les prochaines fois. Car si « 2016-2017 a été la saison de la reconquête du titre de champion de Côte d’Ivoire, 2017-2018 sera celle de la confirmation et de la reconquête de notre popularité », a déclaré Roger Ouégnin. Pour y arriver, “l’ouvrier spécialisé“ s’est fixé l’objectif de ramener l’ASEC sur le toit de l’Afrique, avec le titre de vainqueur de la Caf Ligue des Champions en ligne de mire. Une ambition à moyen et long terme dont l’aboutissement devrait être en 2021. Tout comme l’achèvement des grands travaux du nouveau centre d’entraînement, « Gboro Gbata » situé à Bingerville.  Et pour mieux orienter la gestion du club, le PCA de l'ASEC a renforcé la classe dirigeante. Pierre Billon, administrateur à la Sifca, occupera le poste de président délégué du club, à la place de Francis Ouégnin.

Des recrues pour rêver plus grand

En vue d’atteindre ses objectifs sportifs, l’ASEC est allé piquer quelques joueurs à ses principaux rivaux pour le titre. « Le mercato est l’occasion d’affaiblir les adversaires », dixit Roger Ouégnin. C’est avec joie que l’Africa a été “pillé“ avec les signatures du défenseur Coulibaly Zana et du milieu N’Dao Mohamed Lamine. Quant à l’AFAD et à l’AS Tanda qui ont tenu tête aux Mimosas la saison dernière, ils ont respectivement cédé contre un beau chèque Badié Gbagnon et Sanogo Issa. Le teigneux milieu de terrain du Sporting de Gagnoa, Diomandé Hervé (ex-ASEC Mimosas) et Yao Kouamé '' Fonsiho“ (frère cadet de Gervinho) du WAC ont également succombé aux charmes de l’ASEC. Et ils sont loin d’être les seuls d’une liste de joueurs qui impressionne déjà, et dessine les ambitions des Mimosas pour les prochaines années.

Patrick GUITEY

 

A lire aussi ...

TOP