Flash Info

  • 26/02/2021Cyclisme-Championnat d'Afrique 2021 : Les Ivoiriennes Soro Minata et Kouamé Affoué Sarah présentes au Caire
  • 26/02/2021Basket-Côte d'Ivoire : Le championnat national des jeunes démarre le samedi 27 février à Yopougon à partir de 8h
  • 25/02/2021Football-Côte d'Ivoire : Le président de la FIFA, Gianni Infantino, annoncé à Abidjan vendredi
  • 25/02/2021Golf-USA : Après son accident, Tiger Woods ne sera pas poursuivi pour «conduite dangereuse»
  • 25/02/2021Football-Brésil : Le père d'Alisson Becker, gardien brésilien de Liverpool, retrouvé mort dans un barrage
  • 24/02/2021Football-Côte d'Ivoire : Les présidents de clubs de Ligue 1 conviés à une réunion de rentrée sportive jeudi à la FIF

Football- France- Ligue 1- 3e journée- Sanogo Boubacar : «C’est rageant»

Football
Ligue 1

Football- France- Ligue 1- 3e journée- Sanogo Boubacar : «C’est rageant»

24 August 2009 0
«C’est rageant»

Les débuts de Boubacar Sanogo chez les Verts auraient pu être magiques. Mais loin d’être tragique malgré la grosse colère des supporters de Saint-Etienne après la défaite face à Boulogne-sur-Mer à Geoffroy-Guichard, c’est un résultat plutôt rageant pour l’attaquant ivoirien.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Car les occasions, les hommes de d’Alain Perrin en ont eu à la pelle. Manque de lucidité, de réalisme, ou tout simplement de chance. Car contrairement à l’intrigue de la partie, ce sont les Verts qui auraient dû ouvrir le score. Et ce grâce à Boubacar Sanogo. Mais le premier but de l’Ivoirien en première partie fut refusé pour un hors-jeu peu existant.
 
Un signe annonciateur de la défaite des Verts dans leur chaudron. Et Bouba pouvait la sentir venir. «Nous nous sommes procurés plusieurs occasions mais nous n’avons pas réussi à concrétiser. Quand tu domines autant sans gagner au bout, c’est rageant». Rageant pour les joueurs mais, surtout, pour les supporters qui s’en sont pris aux dirigeants du club.
 
Contrairement aux fans, Sanogo s’en prend qu’à lui-même et à tout le groupe qui n’a pas su gérer la rencontre. «Nous n’avons pas fait ce qu’il fallait pour gagner. Nous avions pourtant bien débuté la partie avec une belle possession du ballon. Mais, comme c’est souvent le cas dans ce genre de situations, nous nous sommes fait contrer sur une demi-occasion. Ensuite, cela est devenu encore plus difficile. Nous nous sommes procurés plusieurs occasions mais nous n’avons pas réussi à concrétiser».
 
La suite, elle est connue. 0-1 pour les promus et une troisième défaite pour les Verts pour qui il est temps de se réveiller. La recette l’ex-attaquant du Werder de Brême la connaît bien. «On doit travailler pour emmagasiner de la confiance et mettre en valeur nos qualités». Une recette qui devrait permettre à Saint-Etienne de faire surface dès le week-end prochain face à Grenoble à Geoffroy-Guichard.
 
Par Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP