Flash Info

  • 14/01/2021Football-Côte d'Ivoire : Mme Mariam Dao Gabala désignée présidente du Comité de Normalisation par la FIFA
  • 12/01/2021Football-Côte d'Ivoire : Bénie Traoré quitte l'ASEC pour le BK Häcken en Suède
  • 12/01/2021Omnisports-International : Tokyo-2020 dément des discussions sur une annulation des JO
  • 12/01/2021Football-Allemagne : Axel Witsel opéré avec succès du tendon d'Achille
  • 12/01/2021Football-Angleterre : Le défenseur ivoirien Bamba Souleymane atteint d'un cancer
  • 11/01/2021Football-CHAN 2020 : 19 arbitres retenus, dont une femme

Football – Ligue 1 : Faé sauve Nice

Football
Ligue 1

Football – Ligue 1 : Faé sauve Nice

15 February 2009 0
Faé sauve Nice

Une fois encore, le milieu de terrain ivoirien a été le grand homme côté niçois. Emerse Faé a sorti samedi son équipe du bourbier manceau en inscrivant un but très important.
Rien ne va au Mans, le club de Kouassi Yao Gervinho. Samedi, le club de la Sarthe s’est une fois de plus incliné devant Nice à domicile sans son attaquant ivoirien, blessé et indisponible pour deux semaines. La révolte mancelle attendra donc.
A vrai dire, le MUC 72 est passé de très peu à côté d’un succès qui lui aurait fait du bien. Car, c’est bien l’équipe de Daniel Jeandupeux qui alignait pour l’occasion l’Ivoiro-belge Roland Lamah, qui a ouvert la marque. But de Helstad à la 52è mn. Mais, voilà. En face, se trouvait un homme du nom d’Emerse Faé.
Excellent depuis le début du championnat avec Nice, l’international ivoirien a sonné la révolte côté aiglon. Le passif qu’accusait son club a semblé lui donner une énergie de machine. Faé s’est d’abord tenu à museler le milieu de terrain adverse. Tout en fluidifiant à souhait le jeu de sa propre formation. Et comme ses attaquants ne trouvaient pas la faille, l’ancien Nantais s’est substitué en véritable avant centre à la 76è mn. Sur un ballon récupéré dans le camp manceau, l’Ivoirien fixe la défense et marque dans un angle impossible.
Cette égalisation a eu le mérite de sortir les Niçois de leur torpeur. Résultat, ils trouveront une nouvelle fois le chemin des filets dans les arrêts de jeu par l’entremise de Traoré. Emerse Faé a logiquement récolté la meilleure note du match. Son compatriote Kafu Coulibaly, titularisé d’entrée, a lui aussi réalisé un match parfait avant de céder sa place à Traoré à l’heure de jeu. Ce succès fait beaucoup de biens à des Niçois pas du tout au vernis ces derniers temps. Mais Nice peut dire « merci » à Faé.
Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP