Flash Info

  • Il y a 13 minFootball-Transfert: Le technicien espagnol Unaï Emery veut enrôler Seri Jean Michael à Arsenal dès cet été
  • Il y a 14 min 44 secAthlétisme: La Fédération ivoirien organise le samedi 26 mai une compétition Inter-ligues au stade Houphouët-Boigny
  • Il y a 16 min 19 secFootball-International: Yaya Touré a déclaré vouloir évoluer avec Paul Pogba "pour lui apprendre des choses"
  • Il y a 32 min 28 secFootball-CAN 2021: Lambert Feh Kessé et le COCAN 2021 ont rencontré les autorités de Bouaké
  • Il y a 34 min 53 secOmnisports: Le Comité Ad'hoc mis sur pied par le CNO pour gérer le taekwondo ivoirien est dissout
  • 24/05/2018Omnisports: La Piscine d'Etat de Treichville rénovée inaugurée par Albert François Amichia ce 24 mai
Football
CDC

Traoré Siaka : « Ça ne m’est jamais arrivé »

18 April 2017 0

Après l’élimination de l’ASEC aux portes de la manche de poules de la Coupe de la Confédération, c’est l’heure des explications. Si le manque d’efficacité semble la cause la plus évidente, Traoré Siaka n’a pas caché sa déception.

Incroyable, mais pourtant réel. L’ASEC malgré un but inscrit à l’extérieur n’a pu remettre le couvert à domicile. La faute à une équipe du CF Mounana qui a récité l’art défensif à la perfection. Face aux Mimosas, privé ce dimanche pascal, de joueurs d’exception, capables de fulgurance. Depuis son banc, c’est impuissant que Traoré Siaka a assisté au naufrage des ambitions jaune et noir.

« Nous avons pris le jeu à notre compte. Les jeunes se sont procurés des occasions, mais nous avons péché dans l’efficacité. Face à cette équipe bien regroupée du Mounana, ça été difficile. C’est une grande déception je l’avoue », a indiqué “Gigi“ marqué par ce résultat inconfortable. Surtout pour lui dont le maintien à la tête de l’encadrement technique de l’ASEC fut décriée par les Actionnaires. Le 16 avril dernier, ses joueurs n’ont pas permis de contredire ses détracteurs.

Même dans cette posture inconfortable, Traoré Siaka s’est fait l’avocat de son groupe jugé en deçà de la détermination attendue pour l’enjeu. « Je ne pense pas que les jeunes n’étaient pas déterminés. Mais il faut reconnaitre que les Gabonais ont passé leur temps à simuler des crampes durant tout le match. Ça a cassé le rythme le jeu à chaque fois ». Une grosse désillusion quand même pour celui qui s’était habitué à conduire l’ASEC à bon port. « C’est une déception surtout pour moi. Ça ne m’est jamais arrivé. Durant deux années consécutives, j’ai pu conduire l’équipe en phase de groupe de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Confédération ». Il faut croire que la troisième tentative ne fut pas la bonne au grand désarroi des Actionnaires.  

 

Patrick GUITEY

 

 

 

A lire aussi ...

TOP