Flash Info

  • Il y a 1 min 8 secFootball-Angleterre : Julien Lopetegui nommé entraîneur de West Ham à la place de David Moyes
  • Il y a 5 min 20 secJudo : L'open d'Afrique s'ouvre du 6 au 9 juin 2024 à Abidjan
  • Il y a 19 min 22 secVolley-5è journée retour-Dames : CO Descartes-CESCA, ASEC-Taffiré et Stella-INJS le samedi 25 mai au Palais des Sports de Treichville
  • Il y a 22 min 52 secFootball-Euro 2024-Italie : Ciro Immobile et Marco Verratti absents de la liste des 30 pré-covonqués de Luciano Spaletti
  • Il y a 3 heures 37 min Football : UFOA-B : CAN U17 : La Côte d'Ivoire affrontera le Nigéria en demi-finale, ce samedi 25 mai à 15h GMT
  • Il y a 4 heures 24 minAthlétisme-NCAA East First Round : Cheickna Traoré à un 0,1 centième des JO

Tebogo affirme que les sprinteurs africains vont dominer la saison

Athlétisme

Tebogo affirme que les sprinteurs africains vont dominer la saison

19 April 2024 0

Le Botswanais Letsile Tebogo, vice-champion du monde du 100 m en 2023, en est convaincu : les sprinteurs africains vont dominer la saison sur les pistes d'athlétisme, avec en point d'orgue les Jeux olympiques de Paris.

« Je crois fermement que c'est une année africaine, parce que quand vous regardez (le Kényan) Ferdy (Omanyala), (le Sud-Africain) Akani (Simbine) et moi-même, nous sommes là pour franchir un cap », a assuré Tebogo, jeudi lors d'un point presse à Nairobi, où il s'alignera samedi sur 200 m au Kip Keino Classic, meeting du circuit continental de deuxième niveau de la Fédération internationale.

« Omanyala est l'homme le plus rapide d'Afrique sur 100 m et je suis le plus rapide sur 200 m », a-t-il rappelé. Le Kényan détient en effet le record continental sur la ligne droite (9.77) depuis 2021, et lui-même possède le meilleur chrono sur le demi-tour de piste (19.50), établi l'an dernier.

L'athlète de 20 ans, qui s'est distingué en établissant un nouveau record du monde du 300 mètres (30.69), à Pretoria en février, est aussi devenu l'an passé le premier Africain à remporter une médaille sur 100 m aux Championnats du monde, battu par l'Américain Noah Lyles. C'était à Budapest, où il a ajouté à son palmarès une médaille de bronze sur 200 m.

La domination des Etats-Unis sur le sprint masculin mondial est de mise, depuis la retraite de la légende jamaïcaine Usain Bolt en 2017, puisqu'ils ont glané les six médailles d'or en jeu aux différents Mondiaux, sur les 100 m et 200 m hommes. Seul l'Italien Marcel Jacobs avait créé la surprise en devenant champion olympique sur la ligne droite à Tokyo en 2021.

TOP