Flash Info

  • Il y a 22 min 27 secFootball-Transferts : Hervé Irié Bi (ex-Lys Sassandra) s'est engagé avec Difaa Hassani Jadidi en première division de Maroc
  • Il y a 24 min 21 secFootball-International : Seko Fofana rejoint la structure Sport Cover (agence de joueur)
  • Il y a 57 min 50 secAfrobasket U18 (F) : Le Mali s'impose face à l'Egypte en finale (86-54) et décroche son 8è titre dans cette catégorie
  • Il y a 1 heure 8 minFootball-Compétitions Interclubs 2022-2023 : L'Asec Mimosas (LDC) et le SC de Gagnoa (CDC) ont obtenu la Licence CAF indispensable disputer les compétitions interclubs.
  • Il y a 1 heure 11 minBasketball-transferts : Dejan Prokic est le sélectionneur des Eléphants pour la 4è fenêtre des Eliminatoires Coupe du Monde 2023
  • Il y a 1 heure 14 minFootball-Transferts : Issa Fofana, portier de San Pedro FC a signé à Al Hilal (Sud Soudan) pour une durée de 3 ans

Eliminatoires Can-Mondial 2010- CI-Botswana : Vahid n'a "pas de solution"

MONDIAL
CAN

Eliminatoires Can-Mondial 2010- CI-Botswana : Vahid n'a "pas de solution"

20 June 2008 0
Vahid n'a "pas de solution"

Les Eléphants affrontent dimanche prochain, les Zèbres du Botswana pour la première rencontre des manches retour des éliminatoires couplées Can-Mondial 2010. Les renforts annoncés incertains,  la sélection ivoirienne, encore une fois, se présentera avec une équipe avec moins de solutions offensives.
Pas facile d'être sur le banc des Eléphants de Côte d'Ivoire. Même pas pour le teigneux Vahid Halilhodzic dont la marge de manoeuvre est totalement minime au plan offensif. Le manager de la sélection ivoirienne mise sur la persévérance pour construire une équipe beaucoup plus prolifique que lors des ses trois premières rencontres. Et pourtant le bilan n'alarme pas coach Vahid. Car dans les stats qui se résument à une victoire et deux nuls en trois matchs, le technicien franco-bosniaque a dénoté des poches de satisfaction. "Le bilan est plutôt positif pour une équipe privée de plusieurs de ses joueurs clés. Cette équipe que je coache n'a pas encore le visage d'une sélection qui peut aller chercher des victoires".
Des renforts incertains
Les Eléphants avec un gros handicap en attaque auraient pu décrocher des succès tant à Madagascar qu'au Botswana. "Nous aurions pu gagner, affirme coach Vahid. Mais, malgré la combativité des attaquants présents, nous avons manqué de réalisme et la réussite ne nous a pas souri". Si de la réussite il n'y avait pas, des solutions manquaient également à Vahid Halilhodziz limité dans ses choix offensifs."Nous avons 7 attaquants absents et je n'ai pas beaucoup de solutions au niveau de l'attaque. C'est pourquoi j'ai fais appel à Salomon Kalou et Baky Koné".
Mais ces renforts tant annoncés pour donner plus de coffre au bastion offensif des Eléphants ne sont pas à 100% de leur capacité physique. Si Baky toujours victime de sa contracture à al cuisse droite est dors et déjà out, Kalunho qui revient juste de blessure semble "être trop juste", selon Vahid, pour la rencontre de dimanche face aux Zèbres de Botswana. "Kalunho ne pourra jouer que 10 ou 15 minutes. Car il ne faut pas prendre de risque avec un athlète qui revient de blessure. Il pourrait en prendre une autre plus grave qui compromettrait encore plus son état de santé". Les chances du public de voir les débuts de Kalunho en équipe A, sur la pelouse du "Félicia" sont vraiment infimes.
Les cas Ya et Razak
Et pourtant les solutions offensives il semblerait ne pas en manquer, le coach Vahid. Car sur la liste des présents existe Ya Konan Didier et Traoré Abdul Razak, les compères de Rosenborg. Des joueurs qui ont démontré à qui veut le voir leurs réelles dispositions physiques et surtout leur activité offensive. L’on se souvient bien de l'abattage de Didier Ya Konan lors de ses années ASEC Mimosas et surtout la maestria de Razak lors de la rencontre Chelsea-Rosenborg qui avait fait limoger José Mourinho de son fauteuil de manager des Blues. Des "solutions" que coach Vahid devrait utiliser même si invariablement, il affirme ne pas les connaître. "Je ne les connais pas. S'ils avaient été avec au regroupement du Japon j'aurai pu avoir une idée sur eux. Sans cela je ne peux pas me permettre d'essayer des joueurs surtout au cours de matchs qui revêtent une grande importance".
Pas de changement pour dimanche
Face aux Botswanais, les milliers de supporters ivoiriens appelés à prendre d'assaut les gradins du stade Félix Houphouët-Boigny ne devraient pas s'attendre à un grand changement dans le onze entrant de Vahid Halilhodzic, qui reconduira son même monde à l'exception de Kalunho qui pourrait faire son entrée dans les derniers instants de la partie. Un groupe qui, contrairement aux observateurs ivoiriens, empli Coach Vahid d'optimisme quant à l'issue de sa quatrième sortie sur le banc des Eléphants de Côte d'Ivoire en éliminatoires couplées Can-Mondial 2010.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP