banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 21 min 55 secJO Paris 2024-Tennis : Jannik Sinner, n°1 mondial au tennis, déclare forfait
  • Il y a 3 heures 45 min Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • Il y a 5 heures 4 minFootball-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • Il y a 6 heures 23 min Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 6 heures 32 min Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 6 heures 35 minFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports

CAN/Mondial 2010-Cérémonie d’hommage aux victimes du drame du Stade FHB : Le Mimistre Banzio très amer

MONDIAL
CAN

CAN/Mondial 2010-Cérémonie d’hommage aux victimes du drame du Stade FHB : Le Mimistre Banzio très amer

1 April 2009 0
Le Mimistre Banzio très amer

L'émotion était à son comble. Le président de la république a même écrasé des larmes. Mais le Ministre de la Jeunesse, du Sport et des Loisir n’a pas pu contenir sa colère face au drame qui a endeuillé la Cote d'Ivoire, dimanche dernier. Il veut sévir.
Prenant la parole, à la cérémonie d’hommage aux victimes et disparus du drame qui s’et produit au stade Félix Houphouët-Boigny, entrainant la mort de 19 personnes et faisant plus de 132 blessés, dimanche dernier, le Ministre de la Jeunesse, du Sport et des Loisirs était, comme tous les illustres personnalités et spectateurs très ému. Mais son émotion n’a pu cacher son amertume face aux incidents.
Après avoir présenté, au nom du mouvement sportif ivoirien en général, et du football en particulier, ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux sportifs, à la jeunesse ivoirienne et à toute la nation entière, et exprimé tout son soutien aux familles des blessés et aux blessés, Dagobert Banzio a indiqué, qu’au regard de l’ampleur du drame, il y a sans doute eu défaillance quelque part.
"L’ampleur de cette catastrophe, et le fait qu’elle se soit produite en deux endroits différents, indiquent qu’il y a bien eu de la défaillance dans le dispositif de la manifestation. Seule une enquête méticuleuse, transparente et professionnelle, réalisée dans des délais brefs, pourra permettre de situer toute la nation sur les responsabilités dans ce drame".
Le premier responsable du sport ivoirien se pose même déjà des questions : « Qui devrait faire quoi, comment et où ? Qui a fait quoi, comment et où ? Pourquoi cela, contre le sport, contre notre jeunesse et contre notre pays ? », s’interroge t-il.
Le ministre s’étonne également face au drame du dimanche dernier : "La Côte d’Ivoire a déjà eu à organiser des manifestations sportives de grande envergure dans ce Stade FELIX HOUPHOUËT-BOIGNY de 34.600 places assises, la plus grande capacité d’accueil d’enceinte sportive que nous avons dans notre pays. La Côte d’Ivoire a déjà organisé de telles manifestations, dis-je, sans que ne se produise pareille situation".
Dans l’attente des résultats d’une l’enquête minutieuse qui, selon le ministre, montrerait clairement les coupables, Dagobert Banzio pense déjà que des sanctions très sévères doivent être prises en l’encontre des éventuels fautifs.
"Les réponses à ces interrogations permettront la prise de sanctions méritées et des mesures idoines et jurisprudentielles, à la hauteur de la gravité de cette situation inédite", préconise Banzio.
Le ministre a terminé son intervention par une prière à Dieu, afin que, dans sa grande miséricorde et mansuétude, il accueille tous les regrettés disparus, qu’il donne la guérison à tous les blessés et qu’il garde précieusement leurs familles respectives.
Pour mémoire, le dimanche 29 mars 2009, le match Côte d’Ivoire-Malawi, comptant pour les éliminatoires couplées CAN/Mondial 2010 a gravement endeuillé les ivoiriens qui ont perdu 19 des leurs, au Stade Félix Houphouët-Boigny (FHB), suite à des faits graves, non encore élucidés.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP