Flash Info

  • 05/12/2022Beach Handball-Tournoi National : Les Soeurs Vertes et la Team Homibe sacrés
  • 05/12/2022Rallye-Raid : Le 45e Dakar partira des bords de la mer Rouge le 31 décembre 2022 pour jouer la victoire finale le 15 janvier 2023 sur les rives du golfe arabique
  • 05/12/2022Football-International : Selon TyC Sports, Marcelo Bielsa pourrait prendre les rênes de le sélection de l'Uruguay
  • 05/12/2022Cyclisme sur piste : Mathilde Gros remporte la Ligue des champions en sprint
  • 05/12/2022Athlétisme : Marathon de Valence : Le Kenyan Kelvin Kiptum a remporté le marathon avec un temps ultra rapide de 2h 1 minute et 53 secondes
  • 05/12/2022Tennis : Open d'Australie : Gael Monfils annonce son forfait

Taekwondo-Me Remarck Patrice : « Je sais que je peux aider »

Autres Sports, Arts Martiaux

Taekwondo-Me Remarck Patrice : « Je sais que je peux aider »

17 October 2022 0

Grand favori pour l'élection à la magistrature suprême de la FITKD, Me Patrice Abdoulaye Remarck a perdu au second tour (117 voix contre 121) après avoir dominé le premier acte du scrutin avec 104 voix et une première place. Passionné, expérimenté avec 46 ans de présence et surtout patriote, cet ancien entraîneur de la sélection américaine se tient toujours à disposition du taekwondo ivoirien. C'est en filigrane, ce qu'il a dit à chaud quelques minutes après les élections ce samedi 15 octobre au palais du taekwondo.

Après un premier tour réussi avec brio, vous perdez de quelques voix au deuxième. Sentiments !

Je vais commencer par remercier l'honorable Honoré Guié qui a fait un travail Formidable. C'est un monsieur très procédurier et très méthodique. Le programme a été respecté à tous les niveaux et je n'ai pas de complainte à ce niveau. Aussi voudrais -je i remercier tous les Taekwondo'ins qui sont venus, en priorité ceux qui viennent de loin et qui doivent rentrer tard parce que les élections ont pris du temps. Ce sont des élections qui se sont passées dans les normes, la démocratie a parlé, le président Yacé a gagné, c'est lui le nouveau président de la fédération. Il faut le reconnaître. Je le félicite et je lui souhaite un beau parcours.

Vous allez l'accompagner ou vous vous mettez à l'écart du Taekwondo ivoirien ?

J'ai toujours aidé la Côte d'Ivoire. Je suis patriote et je pense que le gagnant a une bonne équipe de travail. Moi je ne peux pas m'imposer mais je sais que je peux aider, faire la différence. J'ai mon réseau à l'international, j'ai beaucoup d'atouts qui peuvent aider le taekwondo ivoirien mais c'est au gagnant de choisir son fonctionnement.

On sait que vous avez mis beaucoup de moyens pour aller jusqu'au bout pour remporter cette élection mais ça n'a pas été le cas. Est-ce une déception pour vous et que-ce qui a manqué ?

Ça s’est bien passé. Vous avez vu le premier tour je suis passé. C'est le maître Zunon qui a fait alliance avec Yacé et il a donné son mode d'ordre pour que ça se passe dans ce sens donc il aurait pu le faire avec moi. J'ai pensé qu'on était en phase mais je crois qu'au dernier moment il a décidé autrement. Donc moi j'ai battu une très belle compagne, je vais féliciter mon équipe qui a fait un travail sensationnel et ils étaient là chaque fois à me donner les conseils. Notre équipe s'est battue mais au niveau des alliances, Yacé peut-être il a fait beaucoup plus. Je ne sais pas les deals qu'ils ont fait mais je crois que c'est là tout s'est joué. Donc pour moi ce qui a manqué c'est au niveau des alliances. Sinon, il y a plus de Taekwondo ins qui ont adopté mon programme.

Comment vous voyez l'avenir du Taekwondo ivoirien ?

Il y a des choses à faire, d'abord il faut réunir les Taekwondo ins. Là on voit qu'il y'a quand même une fracture et Yacé est passé 121 voix et j'ai 117 voix. C'est pour dire qu’il y a quand même une alternative numérique qui est puissante. Pour l'avenir du Taekwondo, il faudrait quelqu'un qui vienne pour rassembler, avoir une administration plurielle et c'est dans ce sens que le Taekwondo peut avancer. Il y a beaucoup de problèmes au niveau des grands maîtres. Il faudrait qu'ils se mettent ensemble parce que le fait de ne pas s'entendre rejaillit sur les maîtres. Il y a une hiérarchie il faut que cette hiérarchie s'entende. Il faut également mettre les ressources et les moyens par rapport aux Jeux Olympiques. Les Jeux Olympiques sont dans un an et ces élections nous ont fatigués. La dernière fois c'était des élections tranquilles, là j'étais dans la salle et la démocratie a parlé. J'ai eu un bon score quand même.

Recueillis par Lebéni KOFFI

TOP