Flash Info

  • Il y a 7 heures 44 min Football-Ligue 1 : OSA et ISCA sont les deux équipes promues pour la nouvelle saison
  • Il y a 7 heures 46 min Football-Tournoi Maurice Revello : La Côte d'Ivoire défie l'Ukraine en finale, ce dimanche à partir de 16h15 GMT
  • Il y a 7 heures 50 minAthlétisme : Ferdinand Omanyala réalise le meilleur temps de la saison sur 100 m en 9"79s
  • 14/06/2024Football-Ligue 2-22è journée-Groupe A : Africa Sports 0-0 US Tchologo - Yamoussoukro FC 0-2 ISCA
  • 14/06/2024Football-Classement FIFA Féminin : La Côte d'Ivoire stagne à la 71e et reste 7e africain
  • 14/06/2024 Football-International : Limogé de son poste de sélectionneur du Mali, Eric Sékou Chelle est pressenti pour prendre le FC Metz

Kipré Tiagouri Junior (Ailier Azam FC) : « Ça serait un honneur pour moi de représenter mon pays »

Kipré Tiagouri Junior (Ailier Azam FC) : « Ça serait un honneur pour moi de représenter mon pays »

28 February 2023 0

Kipré Tiagouri, jeune ailier de SOL FC a rejoint les rangs de Azam FC en Division 1 de Tanzanie pour les 3 prochaines années. Avec 8 passes et 2 buts en 24 sorties, l'ivoirien est un élément majeur de son équipe. Dans un entretien accordé à nos confrères de Le Foot225, le joueur passé par MimoSifcom s'est livré sur plusieurs thèmes. Il s'agit de ses débuts en Tanzanie, la sélection nationale ou encore son passage à l'Asec Mimosas.

Question : Pourquoi avoir choisi la Tanzanie ?

Kipré Tiagouri : J’ai fait ce choix car Azam FC m’a montré de l’intérêt et c’est un club avec beaucoup d’ambitions. Jouer les compétitions africaines, jouer le titre en championnat et faire venir des jeunes talentueux pour les faire progresser avec le club ; voici les raisons de mon choix.

Q : Comment juges-tu le niveau du championnat Tanzanien ?

KT : C’est un bon championnat. C’est à peu près comme le championnat anglais, athlétique physique et rigoureux dans les duels. 

Q : Comment s’est passée ton adaptation ?

KT : Tout début est difficile avec le changement d’environnement, de nouveaux coéquipiers, une nouvelle langue et le changement de coach. Ce n’était pas facile mais par la grâce de Dieu, avec de belles personnes et le club qui essaient de me mettre dans les meilleures conditions pour donner le meilleur de moi sur le terrain, les choses se passent de mieux en mieux.

Q : Quel est le changement majeur entre le football ivoirien et le football tanzanien ?

KT : Le changement est qu’il y a plus de ferveur avec les supporteurs. Ici, nous sommes des stars et ça fait plaisir de mouiller le maillot pour tous ces fans qui te donnent la considération et du respect. Je pense que ça fait partie des meilleurs championnats en Afrique et c’est plus développé par rapport au championnat ivoirien. Mais la Ligue 1 LONACI est un championnat avec beaucoup de talents et un grand pays de football. Ça fait plaisir d’avoir joué dans son pays et d’avoir côtoyé des dirigeants, des coachs et des joueurs qui me permettent de me donner de la valeur et un nom.

Q : Avec 8 passes et 2 buts en 24 matchs joués, quel est le regard du coach sur toi ?

KT : C’est un regard admirant et il me considère important dans l’équipe.

Q : Les supporters t’ont-ils adopté ?

KT : Les fans m’admirent et je reçois beaucoup de jolis commentaires d’encouragements.

Q : C’est quoi ta plus grosse difficulté sur le terrain et comment comptes-tu l’améliorer ?

KT : C’est la communication avec mes coéquipiers et le staff par rapport à la langue mais on s’adapte avec les gestes.

Q : Parlons de la sélection.

As-tu déjà été contacté par la sélection A de Côte d’Ivoire ?

KT : Je n’ai jamais été contacté par la sélection A. Ça serait un honneur pour moi de représenter mon pays.

 

Q : Penses-tu mériter la sélection A ?

KT : Si on regarde mes performances, je mérite peut-être une chance avec la sélection. Même si je pense qu’en évoluant en Afrique, c’est difficile d’être convoqué par rapport à ceux qui jouent dans de beaux championnats européens. Il y’a beaucoup de joueurs talentueux qui jouent dans des championnats plus prestigieux que moi. Quoique, on espère un jour réaliser le rêve de jouer pour son pays.

Q : Un appel en mars serait donc une surprise pour toi ?

KT : Oui, ça sera une surprise parce que c’est très rare d’appeler un joueur qui joue en Afrique.

La CAN 2023 à domicile est-elle un objectif ?

Oui bien sûr. Je veux jouer la CAN 2023. Je pense à cela. C’est toujours dans ma tête mais je dois encore et encore travailler pour arriver à mes fins.

Q : Suis-tu toujours la Ligue 1 ? Et que penses-tu du niveau cette saison ?

KT : Je suis le championnat à travers les réseaux sociaux. Je pense que c’est plus compétitif avec maintenant 16 équipes.

Q : Que doit-on retenir de ton passage en Ligue 1, surtout le bref passage à l’ASEC ? Es-tu rancunier envers eux ?

KT : Ça m’a fait très mal de voir comment ils m’ont laissé et ça m’a beaucoup blessé avec tous les faits autour. Mais au-delà de tout, ça m’a fait plaisir de porter le maillot jaune noir.  Même si je méritais beaucoup plus, Dieu a voulu ainsi.  Avant de venir ici en Tanzanie, le coach m’avait contacté mais je voulais voir ailleurs que dans mon pays. Comme on dit, on n’est jamais aimé chez soi.

Q : Quelle équipe vois-tu championne cette saison ?

KT : l’ASEC, ils sont plus constants par rapport aux autres équipes et ils ont des moyens d’y arriver.

Chamade YAH (avec Le Foot225)

TOP