Flash Info

  • Il y a 7 heures 29 minEvénement : La 8è édition du Êlê Festival est prévue du 26 au 29 juin 2024 à Adiaké
  • Il y a 7 heures 31 minAthlétisme : Les championnats d'Afrique se tiendront du 19 au 23 juin à Yaoundé, au Cameroun
  • Il y a 8 heures 5 minJudo-Mondiaux 2024 : Priscilla Gneto battue dès le 2è tour par la Mongole Enkhriilen Lkhagvatogoo
  • 19/05/2024 Ligue de Diamant : Maboundou Koné s'offre une 2e place sur le 200 m avec un chrono de 22,96s
  • 19/05/2024 Football-Ligue 2 : OSA, leader de la poule B valide sa montée en Ligue 1 (Victoire 2-4 contre WAC)
  • 19/05/2024Football-Eléphants : International : Patrick Ouotro (ex LYS Sassandra) tient ses premières minutes avec Strasbourg en D1 de France

Football-Transfert : Kroupi attend un club

Football
Transferts

Football-Transfert : Kroupi attend un club

22 July 2009 0
Kroupi attend un club

Sans club depuis son départ de Nîmes en janvier dernier, Eli  Kroupi a entamé mercredi la deuxième session des stages UNFP avec l’espoir de décrocher enfin un contrat.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
Eli  Kroupi n’est pas un inconnu en France. L’international ivoirien a déjà fait ses preuves au haut niveau hexagonal à Lorient et Nancy. La Ligue 2, il connait aussi. Après avoir bourlingué à travers l’Europe, le puissant attaquant était revenu en début de saison dernière à Nîmes pour relancer sa carrière. Mais, l’aventure avec les Crocos n’a pas duré. Après cinq mois seulement de présence à Nîmes, Kroupi résiliait son contrat en janvier.
Et depuis, il est sur le flanc. Sans club. Sans emploi. Cet été, l’ex-attaquant vedette de Nancy s’est donc inscrit aux stages UNFP, réservés aux joueurs libres de tout contrat. Avec ses coéquipiers d’infortune, l’homme vient de débuter la seconde et dernière session avec l’ultime espoir de dégoter enfin un contrat. Depuis le premier stage, des clubs ont contacté l’attaquant ivoirien. Des contacts qui n’ont cependant pas encore dépassés le cadre informel.
Des approches qui viennent surtout des clubs asiatiques où le joueur est aussi connu pour avoir évolué au Qatar.  « Je suis en pourparlers avec des clubs du Golfe. J'ai des contacts au Qatar, aux Emirats arabes unis et à Oman. Ça ne me dérangerait pas de partir vers l'une de ces destinations. Pour moi, le principal, c'est de jouer. Mais si je reçois une bonne proposition venant de L1 ou L2 française, je serai content de revenir en France. Tout dépend des conditions dans lesquelles on me le permet. Croisons les doigts d'ici là », confie-t-il.
« On ne me connait pas »
Eli Kroupi aimerait surtout renouer avec le haut niveau hexagonal qu’il ne craint pas. « Sans me jeter des fleurs, quand je vois certains matches de l'élite, je me dis que je dois encore avoir le niveau pour évoluer en première division ». Le joueur profite aussi pour rétablir la vérité sur les clichés accolés à son image. Pour lui, on lui fait un mauvais procès en disant qu’il est difficile à gérer. « Je ne pense pas être un mauvais joueur. C'est juste que le football français m'a collé l'étiquette d'homme difficile à gérer. Dans ce milieu, les gens parlent beaucoup sans vraiment vérifier leurs informations. C'est regrettable. Pour juger une personne, il faut d'abord la connaître », dit-il pour se défendre.
Eli Kroupi se définit comme « un caractériel » qui se bat toujours pour le bien de l’équipe. « Oui, j'ai du caractère. Mais du caractère, il en faut pour s'en sortir quand on est footballeur professionnel. Lorsque je pousse des coups de gueule sur le terrain, c'est toujours pour le bien de l'équipe. Je ne suis pas un individualiste, j'aime me démener pour mes coéquipiers. D'ailleurs, dans chacun de mes clubs, je m'entendais bien avec tous mes partenaires ».Après cette mise au point, on espère que l’attaquant ivoirien se trouvera rapidement un point de chute avant la fermeture du mercato estival.
 
Par Abdoul KAPO
 
 

A lire aussi ...

TOP