can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 23/04/2024Football Féminin : Divison 1 : L'Inter d'Abidjan sacré champion pour la première fois de son histoire
  • 23/04/2024 Football-Uefa LDC : Sébastien Haller quasi forfait pour la demi-finale face au PSG (L'Equipe)
  • 23/04/2024 Football-CAN 2023 : Jean-Michael Seri honoré par l’Association des Footballeurs Professionnels anglais pour son apport dans le sacre ivoirien
  • 23/04/2024CAN Futsal 2024 : L'arbitre ivoirien Abel Kouamé a officié à la finale de la compétition
  • 23/04/2024 La 3e édition du Salon Africain du Football (SAF) aura lieu du 28 au 29 juin 2024 à l'Hôtel Ivoire
  • 22/04/2024Football : Premier League: John Terry intronisé au Hall of Fame anglais

Football- Spécial transferts : Baky, futur marseillais ?

Football
Transferts

Football- Spécial transferts : Baky, futur marseillais ?

3 June 2008 0
Baky, futur marseillais ?

Le marché des transferts qui a officiellement ouvert ses portes le 1er juin dernier, est déjà bien agité pour de nombreux internationaux ivoiriens. Avant sa fermeture le 31 août prochain,  sport-ivoire.ci continue son large tour d’horizon des différents dossiers qu’il a entamé avant même le premier son de cloche. Aujourd’hui, Baky Koné, l’attaquant de Nice qui fait courir les plus grands clubs européens.
Actuellement, Baky Koné passe des jours de repos paisibles sur les bords de la Lagune Ebrié. Privilège rendu possible par le fait que le petit attaquant de Nice ait décliné la convocation du sélectionneur ivoirien Vahid Halilhodzic pour les joutes éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010 dans la zone Afrique. Baky a intérêt à bien se reposer car, dans quelques jours, son quotidien sera beaucoup agité. Les clubs qui s’intéressent à l’international ivoirien vont en effet passer à la vitesse supérieure. Plusieurs clubs français, espagnols, anglais et allemands font le forcing pour recruter l’avant- centre supersonique de l’OGC Nice. Présent au club azuréen depuis trois ans, l’ancien Académicien en a visiblement fait le tour de la question. Surtout cette saison où il s’est montré plus que jamais prolifique en inscrivant au total 14 buts en Ligue 1. Son meilleur record depuis son accession dans l’élite il y a trois ans en provenance de Lorient.
L’homme qui coûte 15 millions d’euros
La saison 2007- 2008 de Baky Koné a été une totale réussite. Ce qui l’a évidemment placé dans la ligne de mire de tous ces clubs européens. Même son club actuel où il est encore sous contrat pour deux ans, s’est mis dans la course pour le garder. Mais, sachant qu’il leur sera très difficile de retenir leur attaquant vedette, et, pour services rendus, les dirigeants niçois ont offert un bon de sortie à l’Ivoirien. Mais, Baky ne partira pas à n’importe quel prix : 15 millions d’euros (soit 11 milliards de F CFA), c’est la coquette somme que devra débourser un éventuel courtisan du buteur. Cette clause libératoire fera d’elle-même le tri entre les prétendants. On voit ainsi mal les clubs français, hormis l’Olympique de Marseille, s’engager à ce tarif là. Saint- Etienne, Nancy ou encore Lille, devraient ainsi abandonner la piste du meilleur fusil azuréen.
Marseille tient le bon bout
Si Baky devait rester en France, ce sera certainement à l’Olympique de Marseille. Qualifiée pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, la formation phocéenne pourrait laissé partir Djibril Cissé. Baky viendrait ainsi former un duo impitoyable avec le Sénégalais Mamadou Niang. Les dirigeants olympiens ont d’ailleurs entamé les négociations avec leurs homologues niçois qu’ils espèrent convaincre au plus vite. Marseille est intéressé par le profil de l’Ivoirien et est prêt à déposer 8 millions d’euros sur la table. Une somme que les dirigeants de l’OGC Nice ont jugé dérisoire, appelant leurs homologues phocéens à revoir à la hausse leur proposition. Les discussions se poursuivent. Marseille s’est néanmoins retirée pour revenir à la charge. Des sources soutiennent que les décideurs olympiens seraient disposés à rallonger leur offre pour la porter à 10 millions d’euros.  
Mais, le club phocéen reste sous la menace de Manchester City qui a avantage de posséder des moyens financiers beaucoup plus conséquents.
L’embarras du choix
Pour le club anglais, la somme demandée par Nice n’est pas un problème à condition que le principal intéressé manifeste le désir réel de rejoindre l’Angleterre. Les dirigeants mancuniens apprécient bien la vitesse et le sens du but de l’ex- attaquant de l’ASEC Mimosas. Mais, le problème se situe au niveau du joueur lui- même. Même s’il apprécie le championnat anglais, Baky ne fait pas en effet de l’Angleterre sa destination favorite. Tout comme l’Allemagne où le Borussia Dortmund et Schalke 04 gardent un œil sur lui. C’est l’Espagne qu’il adore par- dessus tout. L’Espagne justement où le joueur des Eléphants ne manque pas de dragueurs. En première ligne, on note l’intérêt de l’Atletico Madrid et du Real Saragosse. Le premier club cité plait bien à Baky pour son prestige, son palmarès et son histoire.
Baky Koné est donc à l’heure du choix. Rester en France pour rejoindre l’Olympique de Marseille ou mettre les voiles pour l’Espagne et l’Atletico Madrid ? Il hésite encore. Mais, dans l’entourage du joueur, on susurre qu’il est un futur joueur de l’OM où on l’aime.
 Joachim Tiégna

A lire aussi ...

TOP