Flash Info

  • 27/01/2022Football-Transferts : Jean Philippe Krasso prêté à l'AC Ajaccio jusqu'à la fin de la saison
  • 27/01/2022N1-Basketball : La 4è journée aura lieu les samedi 29 et Dimanche 30 janvier 2022 au Hall 1, Palais des Sports
  • 27/01/2022Football-CAN : Milovan Rajevac n'est plus entraîneur du Ghana
  • 27/01/2022Football-Transferts : Selon Sport Italia, Franck Kessié serait tombé d'accord avec le Barça sur les bases d'un contrat
  • 27/01/2022Football-CAN : L'Egypte écarte la Côte d'Ivoire (0-0, 4-5 TAB) et file en quart
  • 27/01/2022Football-Transferts : Wilfried Bony s'est engagé pour six mois avec le Nec Nijgemen en D1 Hollandaise

Yéo Martial « Il ne faut pas blâmer Beaumelle »

Football
MONDIAL

Yéo Martial « Il ne faut pas blâmer Beaumelle »

18 November 2021 0

48 heures après l'élimination des Eléphants, les ivoiriens ont du mal à digérer cette deuxième absence consécutive à une phase finale de coupe du monde. Yéo Martial, l’ex sélectionneur ivoirien champion d’Afrique 1992 s’est prononcé sur la débâcle des Eléphants et le maintien de Beaumelle sur Vibe Radio.

« C'est vraiment dommage. Cette élimination, il faut dire qu'on a raté le coche. Le match nul contre le Mozambique à Maputo nous a coûté cher. Pour en revenir au match d'hier contre le Cameroun, ce but qu'on encaisse à la 21è minute, on pouvait l'éviter. Après, on a eu pas mal d'opportunités d'égaliser, on n'a pas concrétisé nos actions. On ne peut que s'en prendre à nous-même ». Concernant le technicien Français des Eléphants, Yéo Martial a souhaité qu'il soit maintenu afin de continuer son travail. « Beaumelle, c'est un entraîneur qui a des qualités, il ne faut pas le blâmer. Je souhaite qu'il soit maintenu et qu'il continue de travailler. Il a une jeune équipe qui a devant elle, des échéances importantes, comme la CAN 2022 et 2023 en Côte d'Ivoire », a-t-il déclaré.

Un soutien de poids pour l'entraîneur actuel des ivoiriens qui depuis cette défaite subit des critiques notamment sur ses schémas tactiques et le choix des joueurs.

Arnaud-Didier OUALLO

A lire aussi ...

TOP