Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

2022 : Le Maroc, un outsider à surveiller

Football
MONDIAL

2022 : Le Maroc, un outsider à surveiller

16 November 2022 0

Considéré comme une nation redoutable de football, le Maroc est l'un des représentants du continent africain. Après avoir écarté la RD Congo, les Lions de l'Atlas seront présents au Qatar pour leur sixième phases finales dans la compétition. 22e au classement dernier classement FIFA, le Maroc est logé dans le groupe F en compagnie de la Belgique, de la Croatie et du Canada. Ils ont toutes les chances pour rallier le prochain tour.

La véritable force de cette équipe tient avant tout à des qualités individuelles. Les joueurs   qui sur une action anodine sont capables de sortir le grand jeu et renverser l'adversaire. Illustration avec les coup-francs d'Achraf Hakimi, les enjambées de Hakim Ziyech ou Sofiane Boufal qui peuvent à tout moment déséquilibrer la défense adverse.

Ils savent aussi tenir le ballon et faire courir l'adversaire. Ils sont dotés d'une maîtrise technique. Sofyan Amrabat est le régulateur dans l'entrejeu. Il sera accompagné par la pépite Bilal El-Khannous qui vivra sa première expérience chez les A.

Le Maroc de Walid Regragui souffre face aux équipes qui jouent avec une défense regroupée. Une fois que les passes sur les côtés sont bloquées, ils ont du mal à s'en sortir. Défensivement, Roman Saiss et Nayef Aguerd ne sont constituent pas la meilleure charnière. Peu de sérénité et trop d'errances. Les latéraux portés plus vers l'avant, la défense est prise de revers lors des contres adverses. Face à des attaquants, rapides et techniques, exploitant les espaces, le Maroc est dans les nuages. En plus le nouveau sélectionneur, arrivé il y'a quelques mois n'a pas encore véritablement le temps pour imposer sa touche.

Hakim Ziyech, Bilal El-Khannous, Abderrazak Hamdallah, Achraf Hakimi, Azzedine Ounahi ou encore Youssef En-Nesyri seront des éléments à suivre dans la compétition. Le Maroc lancera les hostilités par la Croatie, le 23 novembre puis quatre jours plus tard sera face à la Belgique. Il termina la phase de poules par le Canada le 1er décembre prochain.

Chamade YAH

La liste des 25 :

Gardiens : Yassine Bounou (Séville FC/ESP), Munir Mohamedi (Al Wehda La Mecque/KSA), Ahmed Reda Tagnaouti (Wydad Casablanca).

Défenseurs : Achraf Hakimi (Paris SG/FRA), Noussair Mazraoui (Bayern Munich/GER), Nayef Aguerd (West Ham/ENG), Badr Benoun (Qatar SC), Romain Saïss (Besiktas/TUR), Yahya Attiat Allah (Wydad Casablanca), Jawad El Yamiq (Valladolid/ESP), Achraf Dari (Brest/FRA).

Milieux : Sofyan Amrabat (Fiorentina/ITA), Abdelhamid Sabiri (Sampdoria/ITA), Selim Amallah (Standard de Liège/BEL), Azzedine Ounahi (Angers Sco), Bilal El Khannouss (KRC Genk/BEL), Yahya Jabrane (Wydad Casablanca).

Attaquants : Hakim Ziyech (Chelsea/ENG), Abdessamad Ezzalzouli (Osasuna/ESP), Zakaria Aboukhlal (Toulouse FC/FRA), Sofiane Boufal (SCO Angers), Ilias Chair (Queens Park Rangers/ENG), Youssef En-Nesyri (Séville FC/ESP), Walid Cheddira (Bari/ITA/D2), Abderrazak Hamed Allah (Ittihad FC/KSA).

A lire aussi ...

TOP