Flash Info

  • Il y a 1 heure 37 minAthlétisme-23es Championnat d'Afrique Senior : Le relais masculin ivoirien 4x100 m se bronze à Douala avec un chrono de 39"77 s
  • Il y a 1 heure 38 minFootball-Transferts : Le Mouloudia Club d’Alger ferme la porte à un départ de Mohamed Zoungrana
  • Il y a 1 heure 38 minFootball-Transferts : Jean-Eudes Aholou s’engage avec le promu le SCO Angers
  • 23/06/2024Football-Coupe Nationale 2024 : Le RCA bat l’Asec Mimosas 1-0 et remporte sa première coupe
  • 23/06/2024Football-Finale Coupe Nationale 2024 : Asec Mimosas vs RC Abidjan, ce dimanche 23 juin à partir de 16h au stade de la Paix de Bouaké
  • 23/06/2024Football-International : Stéphane Lobouet quitte le Raja et s'engage avec le FC Schalke 04 comme entraineur des gardiens

Football- Interview- Can-Mondial 2010- Tiéné Siaka "Chico": : “On craint tous les déplacements”

Football
MONDIAL
CAN

Football- Interview- Can-Mondial 2010- Tiéné Siaka "Chico": : “On craint tous les déplacements”

22 May 2009 0
“On craint tous les déplacements”

Le milieu de terrain défensif achève une saison pleine avec Valenciennes, en France, avant de se replonger dans les éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010 avec la Côte d’Ivoire. Siaka Tiéné appréhende les déplacements en Guinée et au Burkina Faso, même s’il nourrit de hautes ambitions pour les Eléphants.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
Cette saison 2008-2009 est-elle la meilleure de votre carrière ?
 
Pas forcément la meilleure, mais certainement la plus régulière puisque j’ai joué plus de 25 matches, ce qui ne m’était pas encore arrivé. Tout se passe bien et j’espère continuer sur ma lancée la saison prochaine.
 
De quoi êtes-vous le plus satisfait cette saison ?
 
De ma régularité. C’est important de répondre présent à tous les matches. Mais je peux encore progresser. Par exemple, les cartons que j’ai pris cette année, je pense que je ne les prendrai pas la saison prochaine. Je vais faire une analyse sur mon jeu, mon comportement et je verrai ainsi comment les arbitres me jugent sur certaines fautes, sur mon engagement.
 
A RFI nous recevons encore beaucoup de messages et de courriels à propos du match Chelsea-Barcelone. Quel est votre avis sur l’attitude de Didier Drogba, votre coéquipier en équipe de Côte d’Ivoire ?
 
C’est vrai que Didier était très énervé à la fin du match. Mais, bon, vu son parcours, moi j’ai compris. Il voulait absolument aller en finale et - pourquoi pas - remporter cette Coupe. Ce n’est pas la première fois que ce genre de truc arrive. Son énervement, je l’ai compris. Mais, bon, après cela a été mal interprété et il n’aurait pas dû faire certains gestes ou dire certaines choses à ce moment-là sur le terrain.
 
Son cas va être examiné en juillet. Vous pensez qu’il va prendre une grosse suspension ?
 
Non, je ne pense pas. Tout le monde sait que Didier n’est pas quelqu’un d’arrogant. C’est quelqu’un de généreux, il prend des coups et il ne dit rien. Il ferme sa bouche et il se replace. Donc, je ne pense pas qu’il aura une lourde suspension.
 
L'ASEC a connu une grosse désillusion en étant sortie de la Ligue des Champions avant même la phase de poules. Et maintenant votre ancien club est reversé en Coupe de la Confédération, cela vous étonne ?
 
Disons que depuis notre départ à nous, la génération précédente, le président Roger Ouégnin à essayé de reconstruire une équipe. Là, ils ont quand même des difficultés au niveau du jeu et à tous les niveaux d'ailleurs. Et c’est devenu compliqué pour eux non seulement au plan continental, mais aussi au plan national puisqu’ils ont perdu le titre l’an dernier.
 
Comment arrivez-vous à suivre les performances de l'ASEC en étant à Valenciennes ?
 
Grâce à Internet et à des amis que j’ai gardés là-bas. On s’appelle souvent. C’est vrai que je suis peut-être le championnat de façon moins assidue qu’avant, mais je prends quand même des nouvelles.
 
La sélection ivoirienne se déplace dans le cadre des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010 le 6 juin à Conakry contre la Guinée et le 20 juin à Ouagadougou contre le Burkina Faso.
 
Ce sera difficile pour nous qui jouons en Europe car nous aurons déjà terminé notre saison. Le premier match contre la Guinée, ce sera un gros match. Nous les avions éliminés en quarts de finale de la dernière CAN et ils voudront prendre leur revanche, surtout devant leur public. On va tâcher de prendre le maximum de points.
 
Redoutez-vous plus la Guinée que le Burkina Faso ?
 
On craint les deux. Toutes les équipes veulent forcément battre la Côte d’Ivoire. On craint tous les déplacements dans notre groupe, y compris celui au Malawi.
 
L’ambiance est-elle bonne et Vahid Halilhodzic est-il le coach adéquat pour cette équipe ?
 
Oui, l’ambiance est bonne comme d’habitude. C'est un bon groupe de joueurs. Et puis Vahid est quelqu’un de rigoureux qui vous pousse à bosser. C'est effectivement le coach adéquat.
 
 
C'est un meneur d’hommes.
 
Voilà. Il est rigoureux et il va forcément nous apporter plus. On est très motivés par la perspective de participer à la première Coupe du monde organisée sur le continent africain. On a pris conscience de nos capacités depuis plusieurs années. On croit qu’on peut faire quelque chose de bien si on se qualifie. Moi, je suis en sélection depuis 2000. Depuis neuf ans déjà ! Je pense que je fais partie des cadres désormais. Et je veux apporter un plus à la sélection en encadrant aussi les jeunes qui arrivent.
 
Vous sentez-vous plus forts ?
 
Difficile à dire, car on garde à peu près le même groupe. Mais c’est sûr qu’on veut faire encore mieux que les années précédentes, quel que soit le groupe où nous tomberons à la CAN et éventuellement en Coupe du monde.
 
Réalisée par RFI

TOP