Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

Football - Eliminatoires CAN/ Mondial 2010 : Les Ivoiriens privés des Eléphants

Football
MONDIAL
CAN

Football - Eliminatoires CAN/ Mondial 2010 : Les Ivoiriens privés des Eléphants

1 October 2008 0
Les Ivoiriens privés des Eléphants

Pour la première fois dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, le grand public se verra privé de la prestation de son équipe nationale favorite. Le match Côte d’Ivoire-Madagascar comptant pour le premier tour éliminatoire de la CAN et du Mondial 2010, ne sera pas ouvert « à tout le monde ».
C’est désormais officiel. Pour son dernier match de poule des éliminatoires couplées CAN/ Mondial 2010, la Côte d’Ivoire recevra le Madagascar au stade Robert Champroux de Marcory. Point de « Félicia » donc pour les Eléphants. La mythique enceinte du Plateau étant en travaux, c’est donc vers l’étroit et vétuste écrin de Marcory que Vahid Halilhodzic et ses hommes se tourneront. C’est d’ailleurs la première fois que l’équipe nationale se produira dans ce petit stade non conforme aux normes internationales. Mais, la Côte d’Ivoire avait-elle vraiment le choix ? Pas vraiment. Soit elle se déportait sur le stade Champroux, soit elle déplaçait son match pour le Ghana voisin. Ce qui allait être vraiment humiliant pour un grand pays comme la Côte d’Ivoire, l’un des pays majeurs de l’Afrique de l’ouest. Mais, cette situation embarrassante pour les dirigeants ivoiriens est, fatalement, la bienvenue. Elle vient mettre à nue l’absence criante d’infrastructures sportives dans le pays. Hormis le stade Houphouët-Boigny, la Côte d’Ivoire ne possède aucun autre stade international. Triste pour une si grande nation de football. Le déplacement des Eléphants au stade Robert Champroux ne sera cependant pas sans conséquences pour le grand public.
Coup de massue !
Les Ivoiriens qui se déplacent en masse lors des rencontres de leur équipe nationale, seront privés du dernier match de leurs Pachydermes favoris. Pour des mesures de sécurité, la Fédération Ivoirienne de Football a décidé de ne pas mettre en vente des tickets pour l’entrée au stade. Les 2014 places que contiennent les deux tribunes du stade Champroux, seront occupées par un public trié sur le volet. C’est un carton d’invitation individuel, comme s’il s’agissait d’un dîner gala, qui fera office de sésame pour l’entrée au stade. Même les attroupements dans les environs du stade seront formellement interdits. Il va sans dire que les dirigeants fédéraux porteront leur choix sur des personnes d’un certain rang de la société. Les vrais supporters n’auront, eux, que leurs yeux pour pleurer.A moins de deux semaines de l’événement, le stade Robert Champroux  n’est pas pour autant prêt à accueillir les Eléphants et leurs adversaires malgaches. Si la pelouse synthétique ne sera pas touchée, l’enceinte de Marcory subira quelques travaux importants pour « essayer » de se conformer aux normes internationales. Le salon VIP est concerné par ce toilettage. Les vestiaires seront également en chantier. Et, des grilles de protection seront installées pour « isoler » les vestiaires des spectateurs.  Reste maintenant à savoir comment les Ivoiriens apprécieront le fossé creusé entre eux et leurs idoles. 
Par Abdoul KAPO

A lire aussi ...

TOP