Flash Info

  • 08/12/2021Handball-CI : Début du championnat prévu ce week-end du 11 décembre au Palais des Sports
  • 08/12/2021Prépa Elim.BAL 2022: Soa vs JCA ce mercredi 8 décembre 2021 au Hall 1, Palais des Sports
  • 08/12/2021Football-LDC : Sébastien Haller égale un record de Cristiano Ronaldo en phase de poules
  • 07/12/2021Football-Eléphants : L'international Wilfried Zaha est cité dans une affaire d'escroquerie à travers sa société Zo Properties
  • 07/12/2021Football-CAN : Le trophée de la CAN est arrivé au Cameroun
  • 07/12/2021Prépa.BAL 2è tour : La SOA affronte les Warriors ce mardi 7 déc 2021 au Hall 1, Palais des Sports

SOS, ASEC cherche buteur !

Football
Ligue 1

SOS, ASEC cherche buteur !

25 October 2017 0

Les stats de l’ASEC Mimosas inquiètent déjà du côté de Sol Béni. En deux matches, aucun but inscrit en Ligue 1. Ce qui ne rassure pas Amani Yao. Surtout que les Mimosas ont définitivement perdu un atout offensif.

« En deux matches on n'a pas marqué de buts, il va falloir travailler pour améliorer notre efficacité », déclarait le nouvel entraîneur de l’ASEC après le nul (0-0) concédé face au WAC le dimanche dernier. Du travail et l’efficacité devant les buts, Sol Béni y servira. Mais pas certain qu’il y est du monde dans la case “attaquants de surface“ de l’ex-international ivoirien.

Dans cette colonne, et après le départ brutal d’Hervé Oussalé, il ne manque plus que l’argument Yalatif Diabaté. Kouamé Alphonse, Poé Morel, Gaoussou Sow n’étant que des joueurs de couloirs, quand le prometteur Agbegniadan Komlan ne pourrait être utilisé que comme attaquant de soutien.

Du coup, la priorité non-dévoilé mais évidente pour le staff technique Mimosas, sera de trouver un nouvel atout offensif avant la fermeture de la période d’enregistrement de licences, prévue pour le 17 novembre prochain. Avec à l’esprit, la participation de l’ASEC à la Caf Ligue des Champions.

S’il n’y arrive pas, Amani Yao ira toujours chercher dans le réservoir du club, en catégorie jeune. « Notre travail c'est aussi de révéler des jeunes et de les aguerrir. Si on en trouve, on fera avec, pour le moment », a-t-il dévoilé avec un visage loin celui des grands jours. Il faudra pourtant débloquer son compteur dès dimanche prochain, face à l’USC Bassam, au risque de voir venir la première crise sous l’ère César Lambert.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP