Flash Info

  • Il y a 45 min 49 secFootball-International : Slaven Bilic (Croatie) prend les rênes de Watford en remplacement de Rob Edwards
  • Il y a 48 min 50 secAthlétisme : La recordwoman du monde, kosgei, forfait pour le marathon de Londres
  • Il y a 6 heures 11 minFootball-Ligue 1 : Féminin : L'Athletic Club d'Adjamé est le nouveau champion de Côte d'Ivoire
  • Il y a 6 heures 46 minVolleyball : La Fédération Ivoirienne de Volleyball a signé un protocole d'accord de 4 ans avec la Fédération Emiratis de Volleyball
  • Il y a 7 heures 25 minFootball-CAN-Maracana : La Côte d'Ivoire sacrée pour la 8e fois après sa victoire (2-1) contre le Burkina Faso
  • Il y a 7 heures 27 minCyclisme : Alejandro Valverde disputera la dernière course de carrière au Tour de Lombardie

Le banc du WAC brise le Stade

Football
Ligue 1

Le banc du WAC brise le Stade

29 May 2017 0

Le WAC s’est rapproché de l’ASEC Mimosas. Dimanche face à une solide formation du Stade d’Abidjan, les hommes de Williamsville se sont appuyés sur leur banc pour triompher. Score finale : 0-2.

Deux buts, il en avait déjà eu lors de la première opposition. Mais lors de la 10è journée, le Stade et le WAC s’étaient séparés sur le score de parité (1-1). Pour ce qui fut de la 23è journée de Ligue 1, la balance a penché du côté du promu. Pourtant, la première période fut en deçà de la qualité de l’équipe la plus joueuse du championnat. La faute à une solide formation du Stade passée tout près de l’ouverture de la marque. Mais la mise sur orbite à la 22è, d’Eric Dizan par Ouattara Ibrahim trouvât la baraqua d’El Hadj Dante. Une action chaude. La seule potable avant la pause.

Au retour des thermiques vestiaires du stade Robert Champroux, c’est encore l’équipe de Bahloul Djilali, le coach stadiste, est percutante. Mais Gbané Mory, après une phase de jeu impliquant encore Ouattara Ibrahim, ne trouve pas la bonne surface de pied pour ajuster les buts à 4 mètres. A la 55è de ce match devenu plaisant, le Stade avait laissé filer sa chance. Le revers de la médaille, c’est lors des entrées de Sangaré Balla (57è à la place de Diarra Babou) et de Yao Alphonse (65è à la place de Sidibé Zoumana) qu’il se dessine pour les Yéyés.

Les deux entrants furent les bourreaux des bleu et rouge. Connu pour ses déboulés, c’est de la tête que Yao Alphonse, le cadet de Gervinho, ouvre la marque à la 70e, après un travail extraordinaire puis le centre de Christ Kouao (0-1). Au-delà du coaching payant d’Aby Yao Louis, coach du club, la victoire du WAC fut une histoire de tête. Puisque c’est également grâce à un coup de boule imparable pour Tizié Anderson, que Sangaré Balla double la mise (0-2, 77è). Sept minutes cauchemardesques pour le Stade qui aurait pu connaitre pire sort si N’Da Kouassi Willy, auteur d’un match remarquable, avait été plus efficace.

La joie des hommes de Williamsville n’en fut pas entachée. Car au bilan des courses, le promu, toujours deuxième au classement, se rapproche encore plus de l’ASEC, leader accroché par la suite, par la SOA (0-0). Le WAC n’est plus qu’à une longueur de caresser le rêve inaccessible il y a quelques mois.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP