Flash Info

  • 13/05/2022Athlétisme : Thompson-Herah dompte le 100m à Porto Rico
  • 12/05/2022Football-International : Alfred Schreuder nouvel entraîneur de l'Ajax Amsterdam
  • 12/05/2022Football-International : Gervinho a repris le chemin de l'entraînement après 8 mois d'absence
  • 11/05/2022Athlétisme : Diamond League-Covid : Les meetings de Chine annulés
  • 11/05/2022Football-International-Palace : Wilfried Zaha a le plus beau but de la saison
  • 11/05/2022Football-Eléphants-International : Wilfried Singo a été opéré avec succès et manquera les deux dernières journées de la Serie A

22è journée : L’ASEC n’a pas tremblé à Bouaké

Football
Ligue 1

22è journée : L’ASEC n’a pas tremblé à Bouaké

21 May 2017 0

L’ASEC a vaincu l’Africa dans le derby de la 22è journée de Ligue 1 (2-1). Samedi à Bouaké, les Mimosas ont mis fin à une série noire de trois matches sans succès.

Le duel annoncé entre les formations les plus titrées du football ivoirien a tourné en faveur de l’ASEC Mimosas. Propriétaires du rythme de la partie, les Mimosas se sont appuyés sur leur colonie burkinabé pour faire échec aux ambitions Aiglons. Le premier se nomme Souleymane Koanda. Tapis au cœur de la défense vert et rouge, le défenseur reprend le coup franc de Poé Morel de la tête, et trompe Zadi Hortalin (1-0, 11è).

Plutôt en dedans durant les trente premières minutes, l’Africa essaie de porter le danger dans la défense Mimosas. Opération réussie à 32è, mais avec une grosse frayeur. Sévèrement taclé par Koffi Hervé, Dosso Mamadou chute dangereusement. Le penalty est réel. Mais l’image du joueur inconscient plonge le stade de la Paix dans un froid glacial. Tout comme Kwame Adjéi dont l’exécution quelconque de la sentence trouve la parade du portier Mimosas à la 39è.

La fin de la première période en trombes de l’Africa fait douter l’ASEC qui se recroqueville et procède par contre. Face au manque de lucidité des hommes d’Aka Kouamé, ceux de Traoré Siaka opposent de l’opportunisme et du réalisme. Muselé, Aristide Bancé lance son compatriote Ouattara Issouf dans le dos de la défense. L’attaquant burkinabé devance la sortie de Blé Zadi avant de marquer dans les buts vides (2-0, 78è).

Mais comme un derby n’est jamais fini, l’Africa le fait vivre à la 82è. L’erreur d’anticipation mais surtout le coup d’œil d’Aimé Golly, transforment la tentative de l’attaquant Aiglon en réduction du score (2-1).Guiagon Parfait entré à la place de  Dosso Mamadou suit l’exemple de Golly. Mais sa frappe enroulée trouve un inspiré Kouakou Hervé. La dernière action du derby qui a penché du côté de l’ASEC et qui précipite l’Africa hors du Top 3 de Ligue 1.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP