Flash Info

  • Il y a 7 heures 58 minFootball-International : Max Gradel remporte la Coupe du Turquie
  • Il y a 9 heures 13 minFootball-Transferts : Nicolas Pépé a été proposé au PSG selon Foot Mercato
  • Il y a 10 heures 27 minFootball-Transferts : Selon The Telegraph, West Ham et Everton étudieraient la piste Maxwel Cornet
  • Il y a 10 heures 36 minFootball-International : Hervé Renard prolonge avec la sélection d’Arabie Saoudite Hervé Renard prolonge avec la sélection d’Arabie Saoudite jusqu'en 2027
  • Il y a 20 heures 21 minFootball-International : Vincent Kompany et Anderlecht se séparent
  • 26/05/2022Football-Elephants : Jean-Louis Gasset dévoile sa première liste avec 25 commandos pour les matches du 3 et 9 juin prochain

« C’est pas le beau  jeu qui compte »

Football
Ligue 1

« C’est pas le beau  jeu qui compte »

24 October 2017 0

L’Africa Sport d’Abidjan. C’est l’actuel leader de Ligue 1. En deux sorties, les Aiglons ont réalisé autant de victoires. Dans le jeu par contre, les Oyés peinent à s’imposer. Ce n’est pour l’instant pas la priorité pour Aka Kouamé Basile qui opte pour résultat.

Ballotté par le FC San Pedro et Bouaké FC à l’entame de la saison, l’Africa est demeuré solide avec une étonnante efficacité. En deux matches, c’est trois buts inscris et aucun encaissé. Visité par la réussite, Aka Kouamé préfère regarder l’objectif immédiat et son bilan chiffré provisoire. « Aujourd'hui à l'Africa, ce n'est pas le beau jeu qui compte, il faut gagner et prendre des points. Le rencontres sont déjà compliquées. Et celles qui arrivent le seront encore plus. Il faut pouvoir s’assurer des victoires, même si on peine quelque peu dans le jeu », a confié l’ex-international ivoirien.

 Les insuffisances de l’Africa dans le jeu face à des adversaires moins côtés, Aka ne les balaient pas du revers de la main. Sans faire l’aveugle, il espère travailler à construire un collectif qui allie l’efficacité au spectacle. « Face au Bouaké FC, on a été limites au niveau technique, on a vraiment péché dans le jeu, on n’arrivait pas à garder le ballon. Je dirais que ce n’est pas le style d’Aka Kouamé. Quand j’ai pris l’Africa, on essayait de jouer au ballon, mais là, nous avons perdu cette faculté que nous devons retrouver »

“On joue comme on s’entraîne“

Des aptitudes qui pourraient prendre du temps à se faire voir à l’Africa. En plus de recevoir ses rencontres sur la synthétique agonisante du stade Champroux, les Aiglons ne s’entraînent pas dans les bonnes conditions pour construire un collectif abouti. Même si Aka Kouamé et ses Aiglons « s’habituent à toutes les pelouses ». « On joue comme on s’entraîne. On sait que la pelouse du Champroux est dangereuse, mais on fait avec. Elle n’est pas pire que celle sur laquelle nous nous entrainons. Ce n’est pas une pelouse, mais on fait avec », a-t-il décrié avant de réaffirmer, au-delà des critiques, que « l’ambition de l’Africa, c’est de gagner des matches ».

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP