Flash Info

  • Il y a 1 heure 6 min Football-Ligue 2 : Le match de la 22e journée opposant Yakro FC à SCA sera rejoué pour des raisons techniques d'arbitrage (Commission Ethique et Discipline)
  • Il y a 1 heure 10 minAutres-Sports : Happy Run 2024 fixé au 20 juillet prochain !
  • 20/06/2024 Football-Transferts : Lasso Coulibaly s'engage avec l'AJ Auxerre jusqu'en 2028
  • 20/06/2024 Foobtall-Classement FIFA : La Côte d'Ivoire occupe désormais la 37e place mondial et 4e africain
  • 19/06/2024 JO Paris 2024 : Cheick Sallah Cissé et Marie Josée Ta Lou-Smith porteront le drapeau
  • 19/06/2024JO Paris 2024 : L'État dégage une enveloppe de 450 millions FCFA

Alexandre Lafitte : « Le niveau du football local s’est élevé après la CAN »

Football
Ligue 1
CAF LDC

Alexandre Lafitte : « Le niveau du football local s’est élevé après la CAN »

10 June 2024 0

Le Stade d’Abidjan a réussi le pari fou de décrocher la 2ème place de la Ligue 1, qualificative pour la Ligue des Champions de la CAF 2024-2025. Artisan de cette performance, l’entraîneur Alexandre Lafitte revient sur cette saison qui marque le retour des Yéyés sur l’échiquier continental, depuis leur participation à la Coupe de la Confédération 2019. 

Les Stadistes retrouveront la Ligue des Champions CAF lors de la nouvelle saison 54 ans après. Et ce grâce à un gros travail du technicien de 27 ans. Malgré la perte de trois cadres lors du mercato d'harmattan, le français a pu former un groupe solide qui est allé arracher cette seconde place qualificative pour la plus prestigieuse des compétitions interclubs africains.

"(...) En première partie de saison, on est 9e, avec beaucoup de matches nuls. Ce n’est pas stratosphérique. Avec la CAN, on a joué sur deux mois et demi, c’était très dense. Et on perd au mercato d’hiver trois titulaires, dont le capitaine, Eroine Agnikoi, vendu en Belgique à Zulte-Waregem. On ne les remplace pas en termes de qualité. Mais derrière, on fait une seconde partie de saison exceptionnelle. On est premiers sur les 20 derniers matchs", a-t-il expliqué dans un entretien accordé à RMC Sports.

A peine qualifié, le technicien français sait déjà à quoi s'attendre pour disputer la phase de groupes de la compétition. Il n'a pas manqué de louer le niveau élevé du championnat local après l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations.

"Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’en Afrique, tout le monde fait les deux tours préliminaires. Si tu as de la réussite, avec un bon tirage, les poules sont accessibles. Mais tu peux tomber d’entrée contre Al-Ahly, et eux, ils jouaient contre Manchester City en Coupe du monde des clubs il n’y a pas si longtemps. C’est la particularité de l’Afrique. Pour revenir à notre championnat, ce qui est fort, c’est qu’on termine devant l’ASEC Mimosas, qui était en quart de finale de la Ligue des champions cette saison. Le niveau du football local s’est élevé après la CAN. C’est génial", a-t-il poursuivi.

Pour atteindre cet objectif, il a pu compter sur l'ensemble de son effectif. Mais deux joueurs ont su tirer l'équipe vers le haut. Lafitte a bénéficié de l'expérience de Sylvain Gbohouo et de la fougue d'Ibrahim Bancé.

"On peut parler de Sylvain Gbohouo, évidemment, qui, dans sa carrière, a déjà été le capitaine de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Il nous a permis d’être la deuxième meilleure défense. Après, je me suis appuyé sur Bancé Ibrahim, un international burkinabé qui revient de loin", a dit le français.

Ciblé par des écuries Européennes Belges et Luxembourgeoises, Alex a décidé de rester au club pour disputer la ligue des Champions et valider le diplôme BEPF en VAE (la validation des acquis de l’expérience). Il croit que la LDC CAF sera un tremplin pour mieux progresser.

Chamade YAH

 

A lire aussi ...

TOP