Flash Info

  • Il y a 8 heures 38 minDjibouti : L'international Burkinabé Alain Traoré va prolonger pour un an son contrat à Arta/Solar 7
  • Il y a 8 heures 44 minFootball-CAF Awards 2022 : Karim Konaté nominé dans les catégories de joueur Interclubs et Jeunes de l'année
  • Il y a 10 heures 5 minFootball-Transferts : Serge Deblé débarque à Tobol pour une saison
  • Il y a 10 heures 6 minFootball-CAF Awards : Franck Kessié et Sébastien Haller sont dans la course pour le Ballon d'Or
  • Il y a 11 heures 9 minBasketball NBA : L'ivoirien Mo Bamba de Orlando Magics est libre de tout contrat . Les Bulls et les Rockets sont intéressés par son profil.
  • 29/06/2022Football-Transferts : Selon FootMercato, Ghislain Konan aurait signé en Arabie Saoudite à Al-Nassr

Patrice Beaumelle : « J’aimerais continuer l’aventure »

Football
Elephants

Patrice Beaumelle : « J’aimerais continuer l’aventure »

15 March 2022 0

Patrice Beaumelle s'est exprimé pour la première fois depuis l'élimination des Eléphants à la CAN. Le lundi 14 mars 2022, il était l'invité de l'émission Talent d'Afrique sur Canal+. Il n'a pas caché son envie de continuer l'aventure à la tête des Eléphants. Il est revenu sur le cas Seko Fofana puis la recette pour aider les clubs ivoiriens.

Eliminés par le Cameroun pour la course à la Coupe du Monde puis en 8es de finale lors de la CAN, les Eléphants sont passés à côté des objectifs fixés. Un bilan loin des attentes malgré les bonnes statistiques du technicien français qui en 14 matches compte 9 victoires, 4 nuls et seulement une défaite. Le français a réaffirmé son envie de poursuivre avec la Côte d'Ivoire. « Bien sûr parce que j'aime cette équipe. J'étais déjà passé, j'avais déjà eu certains joueurs qui sont devenus cadres et qui sont arrivés à maturité. Des jeunes joueurs qui sont arrivés, des joueurs binationaux qui nous ont rejoints. Aujourd'hui, je le dis très souvent, je suis plus de 200 joueurs dans le monde entier, c'est beaucoup. Que cela soit au pays ou dans le monde entier. Il y'a de la réelle qualité et j'ai la sensation qu'il y'a une âme dans cette équipe. J'ai pris beaucoup de plaisir à faire évoluer cette équipe. Même si les objectifs Coupe du Monde, nous ne sommes pas passés loin. Mais nous avons perdu contre le Cameroun 1-0, en 8es de finale, lors de la dernière CAN, nous sortons contre l’Egypte aux tirs au but. Je sens qu'il y'a quelque chose et j'ai envie de voir où nous pouvons aller. C'est beaucoup de pression d'être le sélectionneur d'une équipe qui joue au pays, c'est tellement excitant. J'aimerai continuer l'aventure », a-t-il lancé.

Il rassure pour Seko

Grosse attraction du côté de la Ligue 1 depuis le début de la saison, Seko Fofana n'a pas été du voyage au Cameroun. Le sélectionneur national a rassuré sur le cas Seko. « Seko Fofana m’a dit ceci : Je veux finir ma saison avec Lens mais je veux venir. Quand je vais venir (en sélection), je vais me battre pour être titulaire. Si je ne le suis pas, c’est qu’il y a meilleur », a-t-il déclaré. Voilà qui devrait mettre fin aux spéculations qui rôdaient à ce sujet.

« Il y a du talent de partout au pays »

Résident sur le sol ivoirien, le français est conscient du potentiel des joueurs mais avec les difficultés, les talents sont exportés très tôt. Il a donné des résolutions à prendre au sérieux pour les clubs. « Il y a du talent de partout au pays. Je vois des recruteurs toutes les semaines au stade. Des gens qui m'appellent, qui me demandent. Et je pense déjà que le football ivoirien, le gros problème c'est que nous exportons les joueurs avant d'avoir servi le pays, les clubs. Et la raison pour laquelle, il n'y a que deux clubs aujourd'hui qui représentent la Côte d'Ivoire. Ils partent trop tôt pour ne pas jouer parce qu'ils ne sont pas prêts. Il faudrait que les clubs ivoiriens puissent être représentatifs du football africain dans les compétitions africaines puis après prendre les meilleurs qui sont déjà prêts. Ils partent trop tôt pour moi. Pendant un an, deux ans, ils sont dans les clubs en Europe ou autres et nous ne les voyons pas trop. Et parce qu'ils sont bons et c'est de 2, 3 ou 4 ans de perdu. Et je pense que vraiment, c'est d'aider les clubs à se développer. J'espère que la Coupe d'Afrique au pays avec les infrastructures, nous allons pouvoir pratiquer le football sur des installations de haut niveau parce que l'Etat et le ministère des sports y mettent le parquet. Je vois Ebimpé, il aura un beau stade », a-t-il conclu.

Même s’il a été reconduit pour diriger l’équipe nationale pour les deux prochaines rencontres à savoir la France et l’Angleterre les 25 et 29 mars, Patrice Beaumelle devrait attendre l’élection du prochain président pour être enfin situé.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP