Flash Info

  • Il y a 6 heures 59 minBoxe : La Fédération internationale autorise les Russes et les Biélorusses à participer aux évènements internationaux
  • Il y a 8 heures 55 min UFOA-B : Abidjan accueillera la 15e AG Elective de la zone
  • Il y a 9 heures 49 minFootball-International : Franck Kessié souffre d'une entorse à l'adducteur de la cuisse droite (Communiqué FC Barcelone)
  • Il y a 12 heures 14 minAthlétisme: Le marathon de Pékin prépare son retour après deux ans d'absence, le 6 novembre prochain
  • Il y a 12 heures 19 minFootball-International : « Nous sommes optimistes quant au retour de Sébastien Haller en seconde partie de saison », Hans-Joachim Watzke, PDG de Dortmund
  • Il y a 13 heures 46 minJudo : Six tireurs ivoiriens seront présents à Tachkent pour disputer les mondiaux qui se tiendront du 6 au 12 octobre 2022

Le coup de pression d’Alassane Ouattara

Football
Elephants

Le coup de pression d’Alassane Ouattara

19 September 2017 0

La Côte d’Ivoire demeure en course pour le billet qualificatif pour la Coupe du Monde 2018, en Russie. Mais la défaite de la 4è journée des éliminatoires a quelque compliqué les affaires des Eléphants. De quoi attirer l’attention d’Alassane Ouattara.

En visite d’Etat au Portugal, le Président de la République de Côte d’Ivoire, a reçu Seydou Doumbia. L’attaquant du Sporting de Lisbonne, l’un des rares éléments à s’être illustré lors des dernières sorties de la sélection nationale, s’est fait l’écho de la volonté ferme du Chef de l’Etat ivoirien de voir les Eléphants se qualifier pour Russie 2018.

Le premier supporter des Eléphants, convaincu que les Pachydermes ivoiriens ont les ressources pour se qualifier, a demandé à Doumbia de porter le message à ses coéquipiers. Un coup de pression qui intervient à un peu plus de deux semaines de la 5è journée des éliminatoires face au Mali, à Bamako. Un choc décisif dans le groupe C avant celui du Maroc à Abidjan.

Le sélectionneur belge et ses hommes n’ont plus qu’à bien se comporter pour faire plaisir au Président de la République ainsi qu’au peuple ivoirien.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP