Flash Info

  • 03/12/2021Football-CAN : La réception du stade d'Olembé a été reportée à une date ultérieure comme l'a indiqué une note du ministère des sports du Cameroun
  • 03/12/2021Football-Ligue 2 : La rencontre Africa Sports-Songon FC reportée au 17 décembre prochain à la demande des aiglons
  • 03/12/2021Football-Transferts : Selon la presse espagnole, le Real Madrid met la pression pour Franck Kessié
  • 03/12/2021Volleyball : La SuperCoupe Hommes et Dames se tiendra ce samedi 4 décembre
  • 03/12/2021Athlétisme : Lamine Diack ancien président de IAAF 1998-2015 est décédé
  • 02/12/2021Football-Ligue 2 : La saison démarre ce vendredi 3 décembre

Le CN-FIF instaure une charte de la sélection

Football
Elephants

Le CN-FIF instaure une charte de la sélection

25 November 2021 0

Conscient des humeurs de certains internationaux qui font souvent la pluie et le beau en sélection et surtout du comportement de certains Éléphants qui ne mouillent pas assez le maillot, le comité de normalisation avec à sa tête Mariam Dao Gabala a décidé de sévir. L'instance fédérale a pris sur elle d'instaurer une charte de la sélection.

« Au niveau des joueurs eux-mêmes, mon analyse, évidemment le coach ne la partage pas, c’est que nous avons des joueurs qui ont joué le match mais ne sont pas partis au combat », a-t-elle expliqué lors de la conférence de presse tenue mardi en référence à la rencontre perdue contre le Cameroun synonyme d'élimination pour le mondial Qatar 2022.

Puis la patronne du football ivoirien a poursuivi avec les mesures prises. « Donc nous avons proposé au coach que les joueurs qui seront sélectionnés seront auditionnés par un membre du comité de normalisation et un ancien joueur pour nous assurer de leur volonté à défendre le drapeau national. (…) Nous allons instaurer une charte de la sélection. Ils sont tous professionnels, mais plus que des professionnels, nous avons besoin de guerriers ».

Le train de vie des Éléphants réduit

Mariam Dao Gabala a évoqué le train de vie des Éléphants. Ici également, les lignes ont beaucoup pour le réduit au mieux. « Nous allons normaliser le fonctionnement de l’équipe nationale. Les Eléphants coûtent chers à la nation. Par exemple, les Eléphants étaient hébergés à plus 80 millions de francs CFA (environ 122 000 euros) par regroupement sans justification ni contrat. Ce montant était payé en espèces », peste-t-elle avant de conclure sur le sujet « Nous sommes pourtant aujourd’hui passés de ce montant à 44 millions de francs CFA. Je ne parle même pas des frais médicaux. A chaque regroupement des Eléphants, il fallait dépenser 3,5 millions en médicaments… ».

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP