Flash Info

  • Il y a 7 heures 23 minDjibouti : L'international Burkinabé Alain Traoré va prolonger pour un an son contrat à Arta/Solar 7
  • Il y a 7 heures 29 minFootball-CAF Awards 2022 : Karim Konaté nominé dans les catégories de joueur Interclubs et Jeunes de l'année
  • Il y a 8 heures 50 minFootball-Transferts : Serge Deblé débarque à Tobol pour une saison
  • Il y a 8 heures 51 minFootball-CAF Awards : Franck Kessié et Sébastien Haller sont dans la course pour le Ballon d'Or
  • Il y a 9 heures 54 minBasketball NBA : L'ivoirien Mo Bamba de Orlando Magics est libre de tout contrat . Les Bulls et les Rockets sont intéressés par son profil.
  • 29/06/2022Football-Transferts : Selon FootMercato, Ghislain Konan aurait signé en Arabie Saoudite à Al-Nassr

Kanon prend des galons

Football
Elephants
MONDIAL

Kanon prend des galons

5 October 2017 0

Le Mali n’a jamais été aussi décisif. Avant le rendez-vous du 6 octobre à Bamako, la Côte d’Ivoire est pourtant handicapée par une large palette de blessés. Au sein d’un effectif amoindri qui respire des incertitudes, Marc Wilmots pourra s’appuyer sur l’un de ses garçons qui gravit les échelons. Un descriptif qui n’est pas loin de la silhouette de Wilfried Kanon qui prend des galons en défense.

Appelé pour la première fois par Hervé Renard pour pallier un déficit en défense gauche, Kanon est depuis peu l’une des satisfactions en défense centrale. Associé à un Bailly en perte de vitesse et un Serge Aurier souvent fantaisiste, Kanon apparait comme l’âme rigoureuse d’une défense pourtant redevenue poreuse (10 buts en 4 matches consécutifs). Présent dans l’agressivité, prompt dans la couverture et interventions sans fioritures, Kanon fait mieux que son copain de Mancunien. Et malgré la relation fraternelle, ça sent bien la concurrence dans l’axe central de la défense ivoirienne. Même si lui ne veut pas s’y arrêter.

« Eric (Bailly) est un frère, mais sur le terrain chacun doit donner le meilleur. Chacun essaie de donner le meilleur de lui. Puisque nous partageons le même poste pratiquement, c’est vrai qu’il y a concurrence. Ce qui n’a rien à voir avec notre amitié. Mais oui je le reconnais, il y a une concurrence qui n’est pas intentionnelle mais qui fait partie du jeu. Mais ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est que tout le monde face les mêmes efforts pour permettre à l’équipe de gagner les matches », a-t-il indiqué. La rigueur du pensionnaire d’Ado La Haye en Hollande, sera encore attendue face au Mali qui a de vrais atouts physiques. Face au défi Kanon fera tout pour répondre présent. Même s’il ne veut pas entendre que le matche reposera sur ses seules épaules à lui.

« Je sais que je serai attendu mais il n’y a pas que moi, mais tout le groupe. J’essaierai de garder cette rigueur parce que je sais que c’est sur ce terrain là que les Maliens voudront nous amener. Avec des joueurs comme Marega, c’est très physique et il faudra être présent ». Une sortie de Kanon qui répond bien aux attentes de Marc Wilmots pour qui, « il faudra d’abord avoir une équipe  défensivement costaud et forte» pour passer le cap des Aigles. Et le technicien pourra s’appuyer sur un Kanon affûté et confiant quant à la qualification des Eléphants pour la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP