can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 7 heures 32 minJO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • Il y a 7 heures 36 min Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé
  • Il y a 7 heures 38 min Autres Sports : OISSU : Adjé Silas Metch, le ministre délégué des sports et du cadre de vie a donné le coup d'envoi de la nouvelle saison à Dabou, le samedi 24 février
  • Il y a 7 heures 45 minAthlétisme : Cheickna Traoré s'est imposé sur les 60 et 200 au indoor Championships à Ohio
  • Il y a 7 heures 50 min Football-International : Ibrahim Sangaré et Wily Boly sont blessés, la durée de leur absence n'est pas connue (Nuno Espirito Santo)
  • Il y a 7 heures 51 minHandball : IHF Trophy zone 3 : La Côte d'Ivoire s'est inclinée en finale face au Ghana (32-28)

« Un nul très important »

Football
Elephants
MONDIAL

« Un nul très important »

9 October 2017 0

La Côte d’Ivoire ballotée par le Mali vendredi dernier peu se réjouir de s’être accroché au point du nul à Bamako. Pour Eric Bailly, ce point pourrait valoir son pesant d’or à la 6è et dernière journée décisive des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, dans le groupe C de la zone Afrique.

Au terme de 90 minutes de non-match, Eric Bailly a reconnu la faille venait de l’adversaire. Les Maliens malgré leur jeunesse étaient un cran au dessus des Eléphants qui n’avaient plus qu’à résister dans une rencontre compliquée. « Le match était très difficile. On a vu qu’il y avait une nouvelle génération malienne qui a bien monopolisé le jeu. Et ça été très difficile pour nous de développer notre football. Mais on a été costaud derrière. C’est vrai qu’on n’a pas pu scorer mais on n’a pas non plus encaissé de buts. C’est important pour nous aussi de prendre un point », a indiqué le défenseur de Manchester United, heureux finalement du match nul.

Ce point qui relègue la Côte d’Ivoire à la deuxième place du groupe C, derrière le Maroc qui a laminé le Gabon (3-0), pourrait se révéler important pour la suite des débats. Lors de la finale du groupe entre Ivoiriens et Marocains. Incapable d’afficher des atouts offensifs, la Côte d’Ivoire en temps de vache osseuse ne cache pas dans la soupe en attendant les Lions de l’Atlas en novembre prochain. « Dans un match de football, il est toujours important d’engranger des points même si on n’a pas pu obtenir les trois points aujourd’hui. Au regard de la physionomie du match, je pense que ce partage de points est très important pour nous dans la suite de ces éliminatoires », a conclu Bailly.

A lire aussi ...

TOP