Flash Info

  • 27/07/2021Basketball C.I: Le tournoi International d'Abidjan débute ce jeudi 29 juillet dès 16h au Palais des Sports
  • 23/07/2021J.o: Cérémonie d'ouverture officielle des Jeux Olympiques ce vendredi 23 juillet à 11h sur RTI 3
  • 22/07/2021Basketball C.I: Conférence de presse ce vendredi 23 juillet à 11h au siège de la FIBB en prélude à la Préparation Afrobasket senior 2021
  • 22/07/2021J.O 2021: pour leur 1er match, les bleuets s'inclinent 4-1 face au Mexique
  • 22/07/2021J.O 2021: Pour leur 1er match, Les olympiens ivoiriens battent l'Arabie Saoudite 2-1
  • 21/07/2021NBA: Giannis Antetokounmpo élu MVP des finales NBA avec 35.2 points, 13.2 rebonds et 5 passes en moyenne / match

Jacques Anouma : « Je ne souhaitais pas jouer seul les D’Artagnan »

Football
CAN

Jacques Anouma : « Je ne souhaitais pas jouer seul les D’Artagnan »

11 March 2021 0

Engagé dans la course au fauteuil de président de la CAF, Jacques Anouma a finalement renoncé à son ambition. Tout comme Augustin Senghor et Ahmed Yahya qui laissent le champ libre à Patrice Mostepe. A la veille de l'Assemblée Générale Elective au cours de laquelle le plébiscite du Sud-Africain se dessine, Jacques Anouma a justifié son choix jusque-là impopulaire en Côte d'Ivoire.

« Lorsque a fuité la tenue de cette réunion (de Rabat, ndlr), je n’ai pas senti un grand courant d’indignation chez les votants. J’ai donc donné mon accord à ce schéma après avoir longuement hésité et sondé mes équipes de campagne », a indiqué le dirigeant ivoirien qui révèle n’avoir pas eu de solides soutien à son ambition d’émanciper la CAF.

Seul à rêver d’un football africain libre de ses mouvements, même face à la FIFA, Jacques Anouma n’a finalement pas voulu se jouer les héros dans un environnement qui lui échappait complètement.  « Je ne voulais pas d’une guerre de succession qui aurait pu faire exploser la CAF. J’ai privilégié l’unité africaine car je ne souhaitais pas jouer seul les D’Artagnan », a-t-il reconnu dans les colonnes de France Football.

Pour autant, l’ex-président de la Fédération Ivoirienne de Football déclare n’avoir pas pour autant descendu son pantalon. Lui qui espère un réveil de dernière minute des dirigeants africains ce vendredi à Rabat, au cours de ce qui s’apparente au tapis rouge déroulé à Motsepe.  « Je ne me suis pas aplati non plus. Et une surprise des 54 votants est également toujours possible…», a glissé l’homme de 69 ans.

Une dernière sortie énigmatique de Jacques Anouma qui a le don de se révéler intrigante pour ceux qui ont cuit les carottes depuis plusieurs semaines.

Patrick GUITEY  

TOP