Flash Info

  • Il y a 2 heures 49 minFootball-International : Seko Fofana élu meilleur joueur du mois de septembre en Ligue 1
  • 20/10/2021Football- Eli CAN féminine 2022 : La Côte d'Ivoire étrille le Niger 0-9
  • 20/10/2021Nba: Saison 2021/2022 - Les 1ers Matchs: Bucks 127-104 Nets; LAL 114-121 Gsw
  • 19/10/2021Football-International : Didier Drogba nommé ambassadeur de l'OMS pour le sport et la santé
  • 19/10/2021Rugby Africa Cup XV Women : La Côte d'Ivoire battue par la Tunisie (61-00)
  • 19/10/2021Basket-Barrages: Battu par Abi snipers (55-65), le CO Descartes file en N2

COCAN 2023 : Amichia, Danho et l’article 4

Football
CAN

COCAN 2023 : Amichia, Danho et l’article 4

12 October 2021 0

La Côte d’Ivoire du sport se réveille avec une nouvelle affaire. Celle de la guéguerre qui oppose désormais deux entités appelées pourtant à travailler de concert pour la réussite de la mission CAN 2023. Il s’agit du Ministère des Sports et du COCAN.

Paulin Claude Danho, actuel Ministre des Sports, et Albert François Amichia, ex-Ministre des Sports ne font plus bon ménage. Le temps des sourires à la passation des charges entre les deux derniers tuteurs du sport ivoirien n’est plus qu’un lointain souvenir. C’est que depuis, M. Danho est devenu le Ministre de la Promotion des Sports et Développement de l’Economie, quand Amichia, lui, après une escale au Ministère de la Ville, a succédé à Feh Kessé dans le fauteuil de Président du Comité d’Organisation de la CAN 2023. Deux fonctions qui au lieu de se compléter, se repoussent désormais à l’approche de l’article 4 du décret du No 2018-554 du 7 juin 2018 portant, création du COCAN par SEM le Président de la République.

Selon le troisième paragraphe de ce bref article, « le Vice-Président et les membres (du COCAN 2023) sont nommés par arrêté du Ministre des Sports, sur proposition du Président du COCAN 2021 ». Et somme toute, le désaccord vient des deux segments de mots situés de part et d’autre de la virgule. Car, si dans la nuit du 11 octobre 2021, tous les services du cabinet du Ministère des Sports, s’appuyant certainement sur le premier segment, inondaient les canaux de communication de ce qui serait la nouvelle configuration des commissions du COCAN 2023, le concerné s’est saisi du second pour souligner son désaccord.

A la note de presse du Ministre Danho procédant à la nomination de Jacques Anouma, Mariama Gabala et Henri Kouassi comme vice-présidents du COCAN, et au réaménagement des 13 commissions techniques de la structure, Albert François Amichia, dans sa réponse à l’information transmise par les services du Ministère des Sports, a exprimé son étonnement. Surtout qu’il a affirmé ne pas se reconnaitre dans aucune proposition qui aurait abouti à la nomination de nouveaux membres du COCAN qu’il dirige.

Face à ce que des sources ont qualifié de violation  du décret No 2018-554 du 7 juin 2018 portant organisation  et fonctionnement du COCAN, Albert François Amichia aurait décidé de se dresser contre l’arrêté No 68/MPSDES du 30 septembre  2021, portant nomination des membres du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2023. Ainsi, Marcory résidentiel où est logé le siège du COCAN, n’entend pas entériner la décision du Plateau. De quoi polluer l’atmosphère déjà peu reluisante au-dessus des préparatifs de l’organisation de la CAN 2023 qui ont accusé un retard.

Vu la radicalisation visible des positions, seul le Président de la République pourrait remettre la machine en route, pour éviter à la Côte d’Ivoire une indignité due au retrait de l’organisation de la CAN pour laquelle « des investissements importants » ont été faits.

Patrick GUITEY

 

A lire aussi ...

TOP