Flash Info

  • Il y a 4 heures 51 minBasket-Côte d'Ivoire : Le All Star Game 2024 prévu le 1er est reporté au Dimanche 2 juin 2024 au Palais des Sports (FIBB)
  • Il y a 4 heures 52 minFootball-El.CM 2026-3è journée : Deux Fan-Zone prévues à Korogho pour la rencontre Côte d'Ivoire-Gabon
  • Il y a 7 heures 49 minFootball-International : Amical féminine : La sélection ivoirienne U16 féminine affrontera son homologue du Maroc les 31 mai et 3 juin 2024 à Casablanca
  • Il y a 7 heures 51 minFootball : Match amical international U23 : Egypte-Côte d’Ivoire, les 7 et 11 juin prochains
  • 27/05/2024 Athlétisme : Traoré Cheickna (Qualifié 200 m JO Paris 2024): "Je pars à Paris pour disputer une finale"
  • 27/05/2024 Athlétisme : La Kényane Beatrice Chebet bat le record du monde du 10.000 mètres en 28 minutes et 54,14 secondes, à Eugène

CAN 2023-8es Finale : Le Nigeria veut faire parler son attaque

Football
CAN

CAN 2023-8es Finale : Le Nigeria veut faire parler son attaque

26 January 2024 0

De l’équilibre oui, mais surtout l’attaque. C’est sur cet aspect que José Peseiro, le sélectionneur portugais du Nigeria reposera sa stratégie pour vaincre le Cameroun, avec certainement Kelechi Iheanacho qui n’a pas encore grapillé la moindre minute dans cette CAN.

C’est toujours décontracté et avec le sourire en coin que Peseiro a fait face aux questions des journalistes présents au Palais des Culture pour la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. Et ce n’est pas parce qu’il n’est pas conscient ni de l’enjeu, ni de l’histoire.

« C’est un match entre deux champions d’Afrique. Demain, je prendrai un plaisir d’être sur le banc car c’est un match entre 2 pays importants dans l’histoire du football du continent. Ils nous ont déjà battu, nous aussi », a-t-il indiqué dès l’entame. L’objectif demeure pourtant le même pour le Nigeria. « Nous voulons gagner et passer au tour suivant, c’est tout. Nous connaissons la qualité de l’équipe, du coach et nous croyons en nous. Nous savons que nous pouvons rentrer mais nous voulons rester ici ».

Pour y arriver Peseiro n’entend pas dénaturer son équipe, ni changer ce qui a marché, surtout face à la Côte d’Ivoire. « Nous avons assez d’attaquants et le plus important est de jouer et gagner en équipe. Nous devons attaquer et défendre en équipe. Nous ne voulons pas concéder de buts. Demain, je ne veux pas concéder de but, je veux juste marquer au moins un but et passer. J’ai vu une statistique hier qui disait que mon équipe crée plus d’opportunités que toutes autres dans le tournoi. Cela me conforte que nous sommes sur la bonne voie et je ne changerai pas ma stratégie », a confirmé Peseiro.

Une stratégie qui pourrait se mettre en place avec Victor Osimhen dans le rôle principal, mais également avec Kelechi Iheanacho avec qui le tacticien lusitanien a promis ne pas avoir de problème. Au contraire. « Concernant Kelechi, je n’ai pas de problème avec lui, il n’a pas encore joué c’est vrai mais j’ai confiance en lui. Il peut jouer demain et marquer ».

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP