banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 2 heures 32 min Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • Il y a 3 heures 51 minFootball-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • Il y a 5 heures 10 min Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 5 heures 19 min Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 5 heures 22 minFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports
  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division

Basile Boli : « La CAN reste une compétition unique »

Football
CAN

Basile Boli : « La CAN reste une compétition unique »

21 June 2024 0

Basile Boli, l’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, club dont il est aujourd'hui l'ambassadeur, a accordé un entretien exclusif à Afrik-Foot. L'ivoirien est revenu sur l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations mais aussi le sacre des Eléphants.

Consultant pour une chaîne télé, Basile Boli a vécu pleinement la Coupe d'Afrique des Nations sur ses terres. A la question de savoir si la Coupe d'Afrique des Nations est mieux que l'Euro, il a trouvé le juste milieu. Mieux, il met un peu plus haut le football africain.

"Nous avons vécu une coupe d’Afrique des nations exceptionnelle. J’étais à Abidjan, mais je peux vous dire que c’était autre chose. La ferveur, l’ambiance, la vie à l’intérieur et à l’extérieur des stades, les couleurs… La CAN reste une compétition unique. C’est une compétition qui peut rivaliser avec les autres surtout que le niveau de jeu a vraiment progressé. Personnellement, j’étais surpris, agréablement surpris d’ailleurs ! On ne peut pas comparer les deux, le football en Afrique, c’est plus que du foot", a-t-il dit.

Avant de revenir sur la finale. On l'a même vu verser des larmes lors de l'interview de Sébastien Haller tout juste après le coup de sifflet final. "J’ai vibré, j’ai versé des larmes comme un enfant dans les bras de Sébastien Haller. Le football, c’est quand même autre chose en Afrique", s'est-il remémoré.

Soulignons que les Eléphants se sont imposés en finale face au Nigéria 2-1, après avoir été passés par toutes les émotions après la déroute contre la Guinée Equatoriale (défaite 4-0).

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP