Flash Info

  • Il y a 2 heures 3 minFootball-Transferts : Al Hilal annule le transfert de Tapé Ira Eliezer (ex San Pedro FC)
  • Il y a 4 heures 37 secRugby-Classement World Rugby : La Côte d'Ivoire 50è mondial et 8è africain au 8 août 2022
  • Il y a 5 heures 16 minJiu-Jitsu-Drame : Le Brésilien Léandro Lo, huit fois champion du monde, a été tué dans la nuit du samedi au dimanche
  • Il y a 5 heures 25 minAthlétisme-5è Jeux de la Solidarité Islamique : Donatien Djéro, Arthur Cissé, Naboundou Koné en demie du 100m masculin
  • Il y a 5 heures 29 minFootball-Transfert : L'international ivoirien Maxwel Cornet signe à West Ham
  • Il y a 5 heures 30 minFootball-Côte d'Ivoire : Le technicien ivoirien Boudo Mory quitte le banc de l'USC Bassam

Affaire 60 millions de Dollars : La FIF et le COCAN apportent un démenti

Football
CAN

Affaire 60 millions de Dollars : La FIF et le COCAN apportent un démenti

29 July 2022 0

Depuis quelques jours, la Fédération Ivoirienne de Football et le Comité d'Organisation de la CAN font l'objet d'accusations par le magazine Jeune Afrique. Les deux entités ont tenu à apporter le démenti face à ces accusations qui salissent l'image du football ivoirien.

« En vue de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023, prévue en Côte d’Ivoire en janvier 2024, la Confédération africaine de football (CAF) a suggéré à l’État ivoirien de mobiliser sur un compte séquestre environ 60 millions de dollars, afin de payer les primes des sélections qualifiées. Cette proposition, inédite, a été formulée par le secrétaire général de l’instance, Véron Mosengo-Omba », peut-on lire dans le chapeau de l’article du magazine.

Dans un communiqué, les deux structures ont tenu à rétablir la vérité. Elles ne se reconnaissent pas dans ces accusations qui selon elles, ne reposent sur aucun fondement. « La FIF et le COCAN ne peuvent que regretter que le magazine Jeune Afrique n'ait jamais cherché à vérifier auprès d'eux l'exactitude des informations des informations publiées. (...) Le COCAN et la FIF assurent que les différentes parties impliquées dans l'organisation de cette fête du football travaillent de concert selon les règles définies par la CAF », peut-on lire dans le communiqué signé par les présidents de la FIF et du COCAN.

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP