Flash Info

  • Il y a 6 min 48 secAuto-France : Le 15 juin prochain, Zinédine Zidane donnera le coup d’envoi de la course
  • Il y a 9 min 12 secFootball-El.CM 2026 : Victor Osimhen forfait pour les matches de qualification de juin face à l'Afrique du Sud et au Bénin
  • Il y a 13 min 49 secFootball-Amical : Les Éléphantes U17 livreront une double confrontation, les 1er et 4 juin face au Maroc
  • Il y a 6 heures 8 minBasket-Côte d'Ivoire : Le All Star Game 2024 prévu le 1er est reporté au Dimanche 2 juin 2024 au Palais des Sports (FIBB)
  • Il y a 6 heures 9 minFootball-El.CM 2026-3è journée : Deux Fan-Zones prévues à Korhogo pour la rencontre Côte d'Ivoire-Gabon
  • Il y a 9 heures 6 minAthlétisme : Le relais 4x100m féminin ivoirien vise une médaille aux JO Paris 2024 (Jeannot Kouamé)

2023 : Phase de poules : Amir Abdou, dans l'histoire

Football
CAN

2023 : Phase de poules : Amir Abdou, dans l'histoire

26 January 2024 0

Le sélectionneur de la Mauritanie, Amir Abdou, a refait avec la Mauritanie le coup réussi il y a deux ans avec les Comores : gagner un premier match à la CAN et qualifier le pays pour la première fois en huitièmes de finale.

Amir Abdou, fournisseur officiel d’exploits. Le sélectionneur de la Mauritanie est entré dans l’histoire à un double titre, mardi soir à Bouaké. Sous sa direction, les Mourabitounes ont réussi face à l’Algérie (1-0) une double première : première victoire en phase finale de Coupe d’Afrique des Nations après huit matchs sans, et première qualification pour le second tour de l’épreuve, après deux éliminations en phase de poules lors des éditions 2019 et 2021.

Il y a deux ans, au Cameroun, le natif de Marseille avait réussi le même double coup de maître avec les Comores. Après avoir qualifié les Cœlacanthes pour la première CAN de l’histoire de l’archipel, Amir Abdou avait conduit l’équipe insulaire à sa première victoire en phase finale, synonyme déjà de qualification pour les huitièmes de finale. L’aventure s’était arrêtée contre le pays organisateur, au terme d’un match faussé par les suspensions Covid. C’est cette fois avec le Cap-Vert qu’Amir Abdou et ses Mourabitounes ont rendez-vous, lundi à Abidjan, à 17h.

Benjamin Collin, le vent de fraicheur

A côté, Benjamin Collin, a lui aussi écrit son histoire avec l'équipe nationale de la Namibie. Petit poucet du groupe E avec la Tunisie, le Mali et l'Afrique Sud, la Namibie s'en est bien tirée pour finir à la 3e place avec 4 points.

Le technicien namibien a marqué le tournoi de son empreinte. Lors de la journée inaugurale, ses protégés ont créé la surprise en réalisant le hold up parfait face aux Aigles de Cartages. Deon Hotto avait marqué le but victorieux. Puis face aux Maliens, ils ont tenu pour finalement obtenir le nul très important qui les qualifient.

Entraîneur adjoint de 2018 à 2022, l'ancien joueur du Hamburger SV et du 1860 Munich en Allemagne a permis à son pays de gagner pour la première fois à la CAN mais aussi de passer la phase de poules.

Les Braves Warriors se donneront les moyens pour continuer. Ils seront à Bouaké pour défier l'Angola, le premier de la poule D, ce samedi 27 janvier à 17h.

Pedro Leitao Brito dit "Bubista" et Juan Micha

Le Cap-Vert a fini à la première place du groupe B et Bubista n'est pas étranger à cette performance. Le technicien capverdien a su inculquer son système à son équipe. A aucun moment des matches nous avons vu une équipe en difficulté. Ils ont tenu tête aux égyptiens et ghanéens. Les requins Bleus ont donc le coffre pour aller plus loin possible.

Avec des joueurs expérimentés comme Vozinha, Ryan Mendes, Garry Rodrigues ou encore Bebé, le Cap-Vert tentera de faire mieux que le quart de finale à la CAN 2023.

Tout comme les Capverdiens, les équatoguinéens se sont imposés dans la poule A. Alors qu'on voyait le Nigeria ou la Côte d'Ivoire terminer à la 1ère place, ce sont les hommes de Juan Michá qui ont ce mérite. Avec leur 9 buts marqués, ils sont pour l'instant la meilleure arme offensive de la compétition.

Juan Michá aura donc à coeur de mettre à mal le Syli National. Après avoir tenu tête aux Super Eagles, il a laminé le pays hôte et ce n'est pas rien. Il trouvera les éléments pour être parmi les meilleures nations comme en 2015 (4e).

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP