can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • Il y a 3 min 19 secFootball-Eléphants: Gérard Gnanhouan nommé entraîneur des Gardiens de la sélection nationale de Côte d'Ivoire
  • 19/04/2024Taekwondo-JO Paris 2024 : Cissé Cheick Sallah reçoit un soutien de 10 millions de Frs de la part de Moov Africa
  • 19/04/2024Football-Division Régionale : L'Agneby Sports FC signe un partenariat de 4 ans avec SIPROMED Assistance
  • 19/04/2024Qualifications CAN U17 : Tournoi UFOA-B : La Côte d'Ivoire dans la poule A avec le Ghana et le Bénin
  • 19/04/2024Handball : 40e CACVC : 1ère journée : AS Otohô 24-23 Abidjan HBC, Red Star OJA 20-29 OMA
  • 18/04/2024Handball : 40e édition CACVC-Dames : Otoho 24-23 Abidjan HBC

2023 : Franck Kessié, de l'ombre à la lumière

Football
CAN

2023 : Franck Kessié, de l'ombre à la lumière

31 January 2024 0

La qualification de la Côte d'Ivoire pour les quarts de finale face au Sénégal est venue des pieds de Franck Kessié, le joueur le plus critiqué par le public ivoirien depuis le début de la compétition.

On le revoit encore, le 22 janvier dernier au stade Alassane Ouattara d'Ebimpé, prenant ses petits frères dans les bras, réconfortant Karim Konaté ou Simon Adingra, détruits, en sanglots, incapables de marcher après la lourde défaite infligée par la Guinée Equatoriale (0-4).

Franck Kessié s’était mué en consolateur des âmes, en réchauffeur des cœurs. Mais c’était lui qui avait le plus besoin de réconfort, tant les critiques sont tombées sur sa personne. Plusieurs observateurs jugeaient ses performances très éloignées de son potentiel réel.

Le 3e capitaine des ivoiriens traversait des moments difficiles. Il évoluait dans le trio Fofana-Sangaré-Kessié qui devenait le symbole de l'échec ivoirien. Deux penalties plus tard, un pour ramener les Eléphants dans la rencontre et un dernier pour les envoyer au prochain tour (1-1, 5-4 TAB), l'ont replacé au cœur du réacteur, en tête des héros locaux.

Pourtant tout n'a pas été rose pour lui dans cette partie. Emerse Faé, le remplaçant de Jean-Louis Gasset a fait un choix fort en le laissant sur le banc au coup d'envoi. Malgré cela, il est resté concentré et a pu apporter quand il a été sollicité. Entré à la 73e minute, le milieu d'Al-Ahli Jeddah a affiché l'état d'esprit réclamé par Faé et le sang-froid sur ses deux frappes.

En fin de rencontre, il ne sait pas cacher. Au micro de BeiN Sport, il a assumé son rôle de leader. « Les critiques, c'est normal. Je fais partie des anciens. Je dois recevoir les critiques pour pouvoir protéger les plus jeunes. Donc je les accepte pour nous permettre de travailler et d'aller le plus loin possible. »

Dans 72 heures, la Côte d'Ivoire affrontera le Mali au stade la Paix de Bouaké pour le compte des quarts de finale. Franck Kessié et ses coéquipiers auront à cœur de continuer à écrire l'histoire et aller le plus loin possible dans cette compétition. 

Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP