Flash Info

  • 13/05/2022Athlétisme : Thompson-Herah dompte le 100m à Porto Rico
  • 12/05/2022Football-International : Alfred Schreuder nouvel entraîneur de l'Ajax Amsterdam
  • 12/05/2022Football-International : Gervinho a repris le chemin de l'entraînement après 8 mois d'absence
  • 11/05/2022Athlétisme : Diamond League-Covid : Les meetings de Chine annulés
  • 11/05/2022Football-International-Palace : Wilfried Zaha a le plus beau but de la saison
  • 11/05/2022Football-Eléphants-International : Wilfried Singo a été opéré avec succès et manquera les deux dernières journées de la Serie A

Super Coupe 2017 : L’ASEC en remet une couche

Football
Côte d'Ivoire

Super Coupe 2017 : L’ASEC en remet une couche

1 October 2017 0

Grand favori du premier choc de la saison, l’ASEC s’est imposée (1-0) face à l’Africa, grâce à un coup patte de Diomandé Ahmed Hervé.

Dans le légendaire derby du pays, il ne faut pas s’attendre à une floppée de buts. Plutôt une bonne dose d’actions ou décisions litigieuses. L’ASEC-Africa du samedi 30 septembre 2017 n’a pas failli à la tradition. Et pourtant, l’attaque semblait, à l’entame, le leitmotiv des Mimosas et Aiglons. Il manquait toutefois de l’efficacité dans la première frappe d’Hervé Oussalé, et de la justesse dans celle de Gonazo Bi qui répondait à l’international burkinabé.

Installées dans une sorte d’équilibre de la terreur, les deux formations se livrent une grosse bataille dans l’antre-jeu. L’heureux gagnant aurait pu être l’Africa. Mais à la 12è, alors qu’il était bien lancé dans le dos de la défense Mimosas, Diallo Bakari est injustement rattrapé par la patrouille. Son but n’était pourtant entaché d’aucune position illicite. M. Traoré Kalilou indique le contraire, au grand dam de l’attaquant vert et rouge et des supporters mécontents de l’Africa. Le premier tournant qui ne sera pas le dernier.

Le coup franc de la 21è accordé à Komlan Agbenianda dans les 20m de Blé Zadi Horthalin est tout aussi discutable. Loin de la contestation de l’adversaire, Diomandé Ahmed Hervé illumine la rencontre. Son coup de pied magistral, nettoie la lucarne du portier de l’Africa qui ne peut que s’en prendre à l’arbitre. Epiphénomène devant la beauté du geste du transfuge de Gagnoa revenu à la maison et déjà décisif (2-0, 23è). Un avantage qui ne prendra aucune ride jusqu’à la pause.

De retour sur la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny, les Aiglons essaient de s’appuyer sur Parfait Guiagon. Muselé par le milieu à 5 de l’ASEC, le meneur de l’Africa peine à trouver sa brillance de la saison écoulée. C’est plutôt Seydou Nacanaba, transfuge de l’ASI Abengourou, qui se fait voir. Si sa frappe à la 74è allie puissance et précision, elle trouve un Cissé Abdoul Karim affûté, malgré un début de soirée plutôt tranquille. Tout le contraire pour son homologue Horthalin, passé proche d’encaisser un second but. La frayeur, c’est Yalatif Diabaté qui la porte dans le camp Aiglon. Mais le remplaçant de Komlan (78è), ne fera pas évoluer le score de la rencontre qui n’échappera pas aux jaune et noir.

Les hommes d’Amani Yao remportent ainsi la 15è Super Coupe de l’histoire de l’ASEC Mimosas après une cette 9è victoire en 11 finale face à l’éternel rival, l’Africa. Une belle entame de saison pour le champion en titre, face au détenteur de la Coupe Nationale.

Iris de Bankolé

 

A lire aussi ...

TOP