Flash Info

  • Il y a 6 heures 29 minFootball-Eléphants-International : Paul Edgar Akouokou (Real Betis) opéré avec succès d'une appendicite
  • Il y a 7 heures 19 minTennis : Coupe Davis-Play-offs : La Côte d'Ivoire s'incline face au Maroc 1-4
  • Il y a 17 heures 39 minBasketball-NBA : Mo Bamba suspendu 4 matches en raison de son altercation avec Austin Rivers
  • Il y a 17 heures 43 minCyclisme : Cyclo-Cross: Van der Poel sacré champion du monde devant Van Aert
  • Il y a 17 heures 45 minJudo : Teddy Riner en or au Tournoi de Paris, son septième sacre
  • 05/02/2023Taekwondo: Cissé Cheick Sallah remporte la médaille d’Or à la Président Cup d’Europe à Istanbul en Turquie

Foot, Argent et Micmac : Tout comprendre sur l'affaire Datro

Football
Côte d'Ivoire

Foot, Argent et Micmac : Tout comprendre sur l'affaire Datro

24 January 2023 0

En Décembre, Molde a vendu Datro David Fofana à Chelsea pour un montant rapporté de 13 millions d'euros, un nouveau record pour un transfert d'un club Norvégien. Mais Fofana était-il le joueur de Molde ? Ou le club a-t-il volé l'attaquant à son club Ivoirien Abidjan City FC 

« Molde a volé notre joueur », déclare à Josimar, le président de Abidjan City de Côte d’Ivoire, Marco Taddei Né. Après deux saisons avec Molde FK en première division Norvégienne, vice-champion en 2021 et champion en 2022, le transfert de Datro David Fofana à Chelsea est acté le 2 Janvier 2023. Six jours plus tard, il fait ses débuts avec le club Londonien lors du troisième tour de la FA Cup, en déplacement à Manchester City, en tant que remplaçant en seconde période.

Selon les rapports de la presse Norvégienne, le transfert coûtera à Chelsea environ 13 millions d'euros - un nouveau record pour un transfert d'un club Norvégien. Le jeune attaquant a signé un contrat jusqu'en 2029 avec une option de prolongation d'une année supplémentaire.

Abidjan City affirme que le joueur n'a jamais été à vendu à Molde, un point de vue également partagé par la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) après une décision de nullité de contrat en Novembre. Le 30 Décembre, le club a déposé une plainte auprès du Tribunal Arbitral du Sport (CAS).

Un million d'euro
Selon Marco Taddei Né, Datro David Fofana a signé un contrat de cinq ans avec le club Ivoirien en 2017, en tant qu'amateur. Plus tard, en 2019, il a signé un contrat professionnel avec le club. Le joueur avait 16 ans lorsqu'on lui a proposé le contrat professionnel, donc la mère de Fofana a également dû signer pour que le contrat soit valable.
« En 2019, Molde nous a demandé la permission de parler au joueur », déclare Taddei Né.
Fofana a été prêté par Abidjan City, en troisième division, à AFAD Djékanou, en première division Ivoirienne, où il a excellé. « Molde savait qu'il était sous contrat avec nous, alors ils nous ont demandé la permission. J'ai dit oui. »

Début 2020, Molde a invité le joueur à venir en Norvège pour s'entraîner avec le club pendant deux mois.  Peu après son arrivée, le coronavirus a frappé, le pays s'est verrouillé et toutes les activités sportives ont été suspendues. Molde, cependant, en avait vu assez.  « Il s'est entraîné deux fois en Mars et nous a complètement convaincu. Comme d'autres clubs se sont montrés intéressés, le club a décidé de l'acheter sans autres essais », a déclaré le chef scout de Molde, John Vik, au journal Romsdals Budstikke basé à Molde. Molde ne l'a cependant jamais acheté.

 Marco Taddei Né, qui a joué au football professionnel en Europe pendant plus de dix ans, affirme que le club Norvégien s'est montré intéressé par la signature du joueur, et il leur a demandé de faire une offre, car Abidjan City a reçu des offres de clubs en Belgique et en France.

Le 20 Juillet 2020, Wasland-Beveren a proposé 400 000 euros pour le joueur, plus une clause de rachat de 35 %. En outre, le club belge était intéressé par la signature de deux autres joueurs d'Abidjan City.

Deux mois plus tard, deux clubs Français ont soumis des offres pour Datro David Fofana. Le 14 Septembre, le Racing Strasbourg a proposé un contrat d'une valeur potentielle de plus d'un million d'euros - 500 000 euros d'indemnité de transfert, 100 000 euros par tranche de dix apparitions dans l'équipe première jusqu'à 50 matches, et une clause de rachat de 20 %. Trois jours plus tard, le directeur sportif d'Angers, Sébastien Larcier, a offert 565 000 euros garantis et 100 000 pour chaque dix apparitions jusqu'à ce que 50 matches soient atteints. Angers a également proposé une clause de rachat de 20 %.

« Il avait un profil moderne - très rapide, technique, un joueur d'impact », dit l'ancien directeur sportif d'Angers, Sébastien Larcier. En l'Ivoirien, qui à l'époque n'avait pas eu de formation à l'européenne, Larcier a vu un bon joueur qui allait rapidement progresser une fois sur le continent et s'imposer dans la première équipe d'Angers en Ligue 1.

Marco Taddei Né voulait discuter des offres avec Fofana

Datro a dit : « J'ai un agent maintenant ». Il m'a dit que son agent était Atta Aneke. Atta avait persuadé sa mère de signer un accord au nom du joueur.

Atta Aneke est un agent Norvégien, basé à Oslo, et sa première apparition sous les feux de la rampe remonte à 2010, lorsque le gardien de but danois Anders Lindegaard a signé à la surprise générale à Manchester United en provenance d'Aalesund. Le personnage principal de ce transfert était Jim Solbakken, l'agent, meilleur ami et partenaire commercial d'Ole Gunnar Solskjær, alors manager de l'équipe réserve de Manchester United. Pendant les négociations, Solbakken avait agi au nom d'Aalesund, avec pour mandat de vendre Lindegaard. Mais lorsque le stylo a été mis sur le papier, le nom de Jim Solbakken est apparu dans les documents en tant que représentant de Manchester United. En tant qu'agent d'Aalesund, dans le cadre de leur plus grand transfert de l'histoire, les documents officiels ont révélé un nom jamais associé au club auparavant : Atta Aneke. À l'époque, il était tellement inconnu que les journaux Norvégiens, dans une légende de photo, le décrivaient comme un garde du corps de la délégation du club Norvégien à Manchester.

Plus tard, Aneke est devenu l'un des agents les plus en vue en Norvège, spécialisé dans les joueurs Africains. Selon le journal local Romsdals Budstikke, la façon dont Molde a pu connaître et signer le Datro David Fofana est attribuée à la coopération entre le chef scout du club, John Vik, Atta Aneke et le réseau de scouts d'Aneke en Afrique Occidentale.
Pendant de nombreuses années, John Vik a été un partenaire commercial d'Ole Gunnar Solskjær et de Jim Solbakken, détenant une participation dans leur agence Dynamic Solution AS. Lorsque Solskjær était manager de Cardiff City, il a nommé John Vik chef scout du club Gallois.
Avec Krister Gundersen, un employé de l'agence Players Management Group AS d'Aneke, Vik et Aneke ont décidé que Fofana était leur homme. Aneke s'est envolé pour Abidjan et a rencontré Marco Taddei Né à l'hôtel à la mode Azalaî.

J'ai dit : « ‘Atta regardez, je ne vous connais pas', mais j'ai accepté d'envoyer le joueur à Molde en toute confiance - je ne connais pas Molde, mais je connais le pays et ses habitants. Si vous aimez le joueur, vous devez faire une offre. Nous avons d'autres offres". Il a dit que Molde serait bon pour le joueur. Je lui ai dit que si Molde veut Datro, ils devront faire une offre, et nous pourrons dire oui ou non. Il a dit 'Je vais parler à Molde, et vous aurez une offre'. »

Réclamation pour falsification

Molde n'a jamais fait d'offre. Au lieu de cela, Abidjan City a accepté de transférer le joueur à Angers, avec effet au 18e anniversaire du joueur, le 22 Décembre 2020, en attendant l'accord du joueur.
Le joueur et sa mère avaient déjà, le 14 Août 2020, signé un document mandatant l'agent Ivoirien Igor Alexandre Lolo pour agir au nom du joueur dans les négociations avec Angers. Puis, peu avant que le joueur ait 18 ans, la Fédération Ivoirienne a appelé Taddei Né.

Ils ont dit que Datro n'avait pas signé le contrat avec Abidjan City en 2017. La mère a dit que Abidjan City avait falsifié la signature. "Datro n'est pas sous contrat", ont-ils dit.

Sept semaines avant le 18e anniversaire de Fofana, le 30 Octobre 2020, la mère avait déposé une plainte auprès du comité de statut du joueur de la Fédération Ivoirienne de football pour déclarer nul le contrat de son fils avec Abidjan City, car elle affirmait que la signature avait été falsifiée.

Elle affirmait que non seulement le contrat de formation de Fofana avec Abidjan City depuis 2017 était falsifié, mais aussi le contrat professionnel avec le club depuis 2019 et même le contrat de prêt de six mois entre Abidjan City et AFAD Djékou pour la période de Novembre 2019 à Mai 2020.

Une signature qui n'a pas été contestée, cependant, par la famille Fofana, était en fait le document signé avec l'agent concernant l'offre du SCO Angers.

Tous les contrats et accords - les deux contrats du joueur avec le club et l'accord de prêt avec l'AFAD - avaient été soumis à la Fédération Ivoirienne (FA) et figurent dans le "passeport de joueur" de Fofana. Personne n'avait contesté quoi que ce soit jusqu'en Octobre 2020.

Le 23 Décembre 2020, un jour après que Fofana ait eu 18 ans, le comité de statut du joueur de la FIF a jugé que le contrat de formation original était nul, c'est-à-dire que la signature avait été falsifiée.

Le lendemain de la décision, à la veille de Noël, la Fifa a nommé un comité de normalisation pour diriger la Fédération Ivoirienne. « Cette décision est le résultat de l'échec des instances dirigeantes du football du pays à mener à bien un processus électoral pour un nouveau comité exécutif conformément aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la FIFA », a déclaré la Fifa.

Abidjan City n'a jamais falsifié de contrat, affirme Marco Taddei Né, et accuse des personnes de la fédération Ivoirienne d'avoir aidé Atta Aneke à obtenir le joueur pour Molde FK, et ainsi de voler au club une énorme indemnité de transfert.
Abidjan City a immédiatement fait appel de la décision. Elle a également demandé et obtenu le droit d'employer un graphologue de la justice Ivoirienne pour analyser les signatures. Le graphologue a conclu que les signatures étaient authentiques.  Abidjan City a porté l'affaire devant le tribunal civil d'Abidjan, qui a statué en faveur du club.
Le 9 Novembre 2022, la Commission de recours de la Fédération Ivoirienne, sur la base de l'analyse du graphologue, a jugé que les signatures étaient authentiques et a conclu que la légalité des contrats devait être respectée. L'étape suivante consistait pour Abidjan City à déposer un dossier auprès du Tribunal Arbitral du Sport - ce qu'elle a fait le 30 Décembre.

"Un miracle"

Pendant que Abidjan City attendait que son appel soit examiné, Fofana a signé et joué pour Molde, et est devenu un atout précieux pour une équipe qui a remporté le titre de champion en 2022, le succédant de Bodø/Glimt, les champions consécutifs de 2020 et 2021. L'Ivoirien a marqué 15 buts en 24 matchs de championnat lors de la saison du titre.

Dans le registre des transferts de la Fédération Norvégienne de Football (NFF), le transfert de Fofana et son admissibilité au jeu pour le Molde FK ont été approuvés le 2 Février 2021. Il est répertorié comme un transfert professionnel entre Abidjan City et Molde FK. 
Selon les documents déposés auprès de la NFF, Atta Aneke a représenté Fofana dans la transaction. Aucun agent ne représentait Molde FK.

Selon Marco Taddei Né, Abijan City n'a signé aucun accord de transfert avec Molde FK pour Fofana. Ils n'ont pas non plus reçu d'indemnité de transfert.

A la question de savoir si un représentant d'Abidjan City avait signé des documents de transfert dans le registre de la NFF, la fédération a répondu qu'elle « ne souhaite pas partager des informations sur les détails et le contenu des accords entre les clubs. »

Approuvé par la Fédération Norvégienne de Football le 2 Février 2021, un joueur dont la valeur marchande de transfert documentée est d'un million d'euros est devenu admissible à jouer professionnellement pour le Molde FK et un actif du Molde FK pour la somme nette de transfert de zéro. Selon les documents de la Chambre de Résolution des Litiges de la Fifa, Molde avait téléchargé la décision originale de la Fédération Ivoirienne comme preuve que le joueur était "hors contrat".

Un joueur Africain, originaire d'un pays francophone, avec d'énormes offres de clubs français, a apparemment choisi de jouer dans la Norvège froide et hivernale où la plupart des matchs de football sont joués sur des terrains artificiels.

Fofana fera ses débuts avec Molde lors du derby contre le Kristiansund BK le 9 Mai 2021, lors du match d'ouverture de la saison 2021 retardé par la Covid 19. Le même jour, Angers a enregistré une victoire 3-0 à domicile contre Dijon.
Atta Aneke, cité par la presse Norvégienne, a fait l'éloge de Fofana comme étant "l'un des joueurs les plus talentueux d'Afrique, non seulement dans sa catégorie d'âge, mais en général." Qu'un tel joueur ait signé pour Molde était « vraiment un miracle », a déclaré Aneke dans le même article...

« J'étais déçu », dit Sebsatien Larcier, l'ancien directeur sportif d'Angers, du moment où il a appris que Fofana avait signé avec Molde sur un transfert gratuit.  « Mais le football est ainsi fait ». « Je pense que le nouvel agent de Datro a donné de l'argent à la mère ». Lorsque les recruteurs et les agents, ou autres "intermédiaires", travaillant pour des acteurs européens se disputent les jeunes africains les plus talentueux, ils paient les familles, explique Larcier.  « C'est normal en Afrique ».

"Fucking money"

Après quatre mois de silence, deux jours après que la fédération Norvégienne ait déclaré Fofana éligible à Molde, Atta Aneke a appelé Marco Taddei Né, selon l'Ivoirien.  « Atta a dit 'nous allons vous donner du putain d'argent'. Il a dit ça, 'putain d'argent'. 160 000 euros. 'C'est de l'argent pour vous', a-t-il dit. Je lui ai dit : 'Atta, vous avez volé le joueur, pourquoi devrais-je être content ?' J'ai également dit que je porterais l'affaire devant la Fifa. »
Taddei Né est clair sur le fait qu'il considérait la somme comme un « pot-de-vin ». "Bien sûr. C'est de l'argent non officiel et nous avons refusé de l'accepter." Marco Taddei Né ne restera pas silencieux.
 « Je ne fais pas cela uniquement pour nous », dit-il.

Pour lui, c'est plus important qu'un joueur débauché d'Abidjan City. Il s'agit de dire au monde comment les acteurs européens exploitent les clubs Africains et les joueurs Africains. « Comment pouvons-nous avoir de la qualité dans notre travail quand cela continue à se produire ? », demande-t-il.

Dans un article de presse, Atta Aneke a affirmé que Molde devait payer 160 000 euros de compensation. « Je suis vraiment heureux que Abidjan City ait droit à 1,5 million de couronnes (160 000 euros) de compensation. Je pense qu'il est juste qu'ils soient payés pour le travail qu'ils ont fourni. Je suis heureux qu'il y ait des règles de la Fifa qui garantissent cela. Il n'y a personne qui ne souhaite pas qu'ils gagnent de l'argent avec ça, même si nous avions espéré trouver une solution à l'amiable. »
Mais Molde a-t-il payé 160 000 euros à Abidjan City ?

En Juillet 2021, la Fifa a ordonné à Molde FK de payer à Abidjan City 70 520,53 euros plus cinq pour cent d'intérêts par an - et non 160 000 euros comme le prétendait Atta Aneke - du 4 Mars 2021 à la date du paiement.

Abidjan City explique qu'elle n'a jamais accepté la proposition de "hush money" d'Atta Anekes, et n'a jamais reçu 160 000 euros de Molde comme Aneke l'a prétendu dans la presse Norvégienne. Ils ont cependant reçu le paiement de compensation.

Un relevé de virement bancaire en possession de Josimar montre que Molde a versé 71 776 euros le 13 Juillet 2021. Le virement bancaire indique "indemnité de formation de joueur de football" comme "motif de paiement".

Avis de non-responsabilité

Il s'agit d'une confirmation générée par le système d'un ordre de paiement complété. La présente lettre ne confirme pas que l'ordre est ou sera exécuté. La banque n'est pas responsable des décisions prises sur la base de cette confirmation. Des circonstances telles que des erreurs dans les instructions de paiement, une annulation ou d'autres raisons peuvent faire que le bénéficiaire ne reçoive pas le paiement.

« Payez ce que vous devez »

Dans la presse Norvégienne, le directeur du Molde FK, Ole Erik Stavrum, a déclaré que le club avait considéré le joueur comme étant sans club, citant la décision de la Fédération Ivoirienne selon laquelle le contrat entre Fofana, signé par sa mère, et Abidjan City était un faux.

Stavrum a également affirmé dans la presse que la fédération Ivoirienne lui avait assuré que l'appel du club n'avait pas été déposé à temps. Les documents en possession de Josimar montrent que Abidjan City a déposé un appel sept jours après la décision initiale, bien dans la fenêtre d'appel de 15 jours.

Et maintenant, l'affaire est entre les mains du Tribunal Arbitral du sport, basé à Lausanne, en Suisse.

François-Luc Ponthieu est l'avocat de Abidjan City dans cette affaire. Pour lui, il s'agit d'une affaire juridique simple où le club Norvégien soutient que le contrat de Fofana n'était pas valide en raison de la décision de la Fédération Ivoirienne, alors qu'ils soutiennent qu'il était valide puisque la décision a été annulée en appel par la même fédération.

« Nous considérons que Molde n'aurait pas dû être en mesure de signer le joueur sans notre autorisation. Nous demandons maintenant des dommages et intérêts par le biais du Tribunal Arbitral du Sport.  Au moment où Molde a contacté directement le joueur et sa mère, ignorant totalement notre existence, nous étions en négociations avec d'autres clubs. Nous avons reçu des offres de ces clubs. Nous considérons que nos dommages et intérêts sont égaux à ces propositions. Je ne veux pas faire une grosse affaire avec Molde, je respecte tous les clubs, je sais comment les clubs fonctionnent, mais à la fin de la journée, vous devez payer ce que vous devez. C'est tout. »

 Ponthieu souligne que Molde, avant de décider de procéder au transfert de Chelsea, était au courant du fait que le jury d'appel de la FIF avait donné raison à Abidjan City dans le litige sur la validité du contrat.
 L'accord de transfert record vers Chelsea a rendu l'agent Atta Aneke "fier". Aneke représentait Fofana dans l'affaire, tandis que Krister Gundersen, employé d'Aneke, représentait Molde.

« Lorsque nous l'avons trouvé en Afrique, c'était presque un miracle que nous puissions l'amener en Norvège. Beaucoup le voulaient, c'était difficile. C'est d'autant plus savoureux que ce transfert bat les records précédents de très, très loin », a déclaré Aneke à TV2.

Le club aussi, selon le directeur général de Molde, Ole Erik Stavrum, était « très heureux » de l'accord.
Tierce Propriété
Selon les sources de Josimar, une société d'investissement appelée Noro Fotball AS détient une participation dans les droits économiques de Datro David Fofana. Noro Fotball AS serait donc une entité de " tierce propriété".

La tierce propriété (TPO) est interdite par la Fifa depuis le 1er Mai 2015.

La Fédération Norvégienne de Football autorise toujours la tierce propriété, pour autant que les accords avec les investisseurs se limitent à la détention d'une participation dans le résultat net des activités de transfert d'un club et ne soient pas liés aux droits économiques des joueurs individuels.

Josimar a examiné cette pratique à la loupe dans plusieurs articles. Dans notre couverture de l'affaire, le syndicat mondial des joueurs FIFPro, le syndicat Norvégien des joueurs Niso, ainsi que l'Uefa ont critiqué la NFF pour son interprétation des règlements TPO de la Fifa. La NFF reste inflexible sur le fait que son interprétation du règlement TPO a été approuvée par la Fifa.

Cependant, ce que la NFF a définitivement proscrit, conformément à l'article 18ter du règlement de la Fifa sur le statut et le transfert des joueurs, c'est la tierce propriété des droits économiques des joueurs individuels.
 Dans le rapport annuel de Molde FK pour 2021, il est dit :
« Noro Fotball AS est en possession des droits des futurs revenus de transfert de certains joueurs. » L'un de ces joueurs est, selon les sources de Josimar, Fofana.

Le présent accord, selon le rapport annuel, a été approuvé par la Fédération Norvégienne - bien que le règlement de la fédération interdise clairement la vente de droits économiques de joueurs individuels.
Plusieurs des membres du conseil d'administration de Noro Fotball AS sont également membres du conseil d'administration du club. Le PDG de Noro Fotball AS est Ole Erik Stavrum, le directeur général du Molde FK. Depuis la création de l'entreprise en 2005, son PDG est le même que le directeur général du Molde FK.
Par téléphone, SMS et e-mail, Josimar a demandé un entretien avec le directeur de Molde et le PDG de Noro Fotball AS, Ole Erik Stavrum.

Comme il n'a pas répondu, nous lui avons envoyé nos questions par e-mail. Il a répondu par une déclaration (voir ci-dessous), sans répondre à nos questions. Dans un courriel de suivi, nous avons répété la question sur la participation de Noro Fotball AS aux droits économiques de Fofana. Il n'a pas répondu.

Josimar a joint Atta Aneke par un message texte. Il était au Nigeria pour affaires, et n'était pas disponible pour une interview. Il a demandé que les questions soient envoyées par e-mail. Nous avons fait ce qu'il a demandé, mais n'avons pas reçu de réponse. Après la publication de l'article, il a répondu, et a dit qu'il ne voulait pas faire de commentaires car l'affaire va maintenant être examinée par le TAS.

Valérie Datro, la mère du joueur, déclare à Josimar qu'elle n'a jamais signé de contrat avec Abidjan City. Elle affirme que la décision du jury d'appel de la FIF d'annuler la décision de faux est erronée. Elle affirme n'avoir jamais reçu d'argent d'Atta Aneke. Le Chelsea FC n'a pas répondu à nos questions.

Déclaration d'Ole Erik Stavrum :
Molde confirme qu'il y a un différend en cours qui doit être tranché par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) entre un ancien club de Fofana (Abidjan City), Molde et le joueur. Molde et le joueur ont toute confiance en leur position et ne font aucun autre commentaire jusqu'à ce que l'affaire soit résolue.
Nous pouvons confirmer que le litige ne concerne pas Chelsea, et n'affectera pas le transfert de Datro Fofana de Molde FK à Chelsea.

Source : Josimar Football

A lire aussi ...

TOP