Flash Info

  • Il y a 1 heure 49 minFootball-International : Slaven Bilic (Croatie) prend les rênes de Watford en remplacement de Rob Edwards
  • Il y a 1 heure 52 minAthlétisme : La recordwoman du monde, kosgei, forfait pour le marathon de Londres
  • Il y a 7 heures 15 minFootball-Ligue 1 : Féminin : L'Athletic Club d'Adjamé est le nouveau champion de Côte d'Ivoire
  • Il y a 7 heures 50 minVolleyball : La Fédération Ivoirienne de Volleyball a signé un protocole d'accord de 4 ans avec la Fédération Emiratis de Volleyball
  • Il y a 8 heures 29 minFootball-CAN-Maracana : La Côte d'Ivoire sacrée pour la 8e fois après sa victoire (2-1) contre le Burkina Faso
  • Il y a 8 heures 31 minCyclisme : Alejandro Valverde disputera la dernière course de carrière au Tour de Lombardie

Pooda, la petite fusée du sprint ivoirien

Autres Sports
Athlétisme

Pooda, la petite fusée du sprint ivoirien

4 May 2022 0

Pooda Jean- Claude ! Un patronyme bien connu dans le microcosme de l'athlétisme ivoirien. Et bientôt au-delà des frontières ivoiriennes. Doté d'un immense potentiel, le natif de Zaranou dévore chaque centimètre du tartan sur le 100 m à chacune de ses apparitions. Après seulement deux ans de compétitions, « Arthur Junior », comme il se fait appeler, peut se targuer de figurer dans le cercle fort restreint des valeurs montantes et les grands espoirs du sprint ivoirien. Le feu dans les jambes une fois qu'il est lancé, telle une fusée, Pooda Jean-Claude fait aujourd'hui l'unanimité sur son talent.

La guerre des étoiles Ibrahim Diomandé (Double champion de Côte d'Ivoire en titre au 100 et 200 m) et Néhémie N’Goran pour la consécration au 100 et 200 m en Côte d'Ivoire depuis deux ans, a enregistré un nouvel arrivé. Même s'il n'a pas encore réussi à décrocher le sacre sur ces deux distances en deux saisons, Pooda Jean-Claude bouscule déjà la hiérarchie en se faisant un nom. Et pourtant, il y a encore 5 ans, l'athlétisme demeurait un mystère pour lui.

Arthur Cissé, le déclic

Élève au lycée de Williamsville, c'est en 2017 à la faveur des 8es jeux de la Francophonie disputés à Abidjan que le jeune prodige Lobi découvre l'athlétisme. C’est Arthur Cissé Gué, le nouvel espoir vainqueur d'une médaille d'or au relais 4x100 et deux breloques en argent aux 100 et 200 m au stade Félix Houphouët Boigny qui déclenche en lui cette passion pour l'athlétisme. « Je démarre l'athlétisme en 2019 mais c'est en 2017 lors des jeux de la Francophonie grâce à Artur Cissé Gué que j'ai connu l'athlétisme. J'ai été emballé par ses performances sensationnelles. Il m'a stimulé. Et j'ai rêvé depuis ce jour de faire comme lui. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai pour sobriquet « Arthur junior », a-t-il relaté.

Coach Goré écrit son destin

Mais bien que subjugué par Arthur Cissé, la figure de proue du sprint court ivoirien chez les hommes, Pooda Jean-Claude aura un faible pour le saut en longueur plutôt que la vitesse lorsque le coach Goré Bi Hervé Fulbert, du club ACS (Athletic Club Sérikpa) le dénicha au lycée de Williamsville en 2018. « J'ai rêvé faire le saut en longueur. Toutefois après m'avoir testé au 60 et 150 m, le coach Goré a vu que ma vitesse était bonne. Il a donc décidé que je fasse le 100 et le 200 m », raconte-t-il. Et depuis 2019, il a démarré les compétitions officielles avec une ascension fulgurante. « Il a changé mon destin positivement. Et aujourd'hui, mon histoire ne fait que commencer. Je ne peux que lui être infiniment reconnaissant », a-t-il soutenu.

Les minimas pour attaquer l'Afrique

5e pour sa première saison puis 4e au 100 m pour sa deuxième après une finale ratée suite à une blessure en demi-finale, l'athlète de 23 ans, haut de 1m70 pour 76 kg vit sûrement son meilleur exercice cette année. Le 23 avril dernier lors des Interligues, le protégé du Président Sérikpa brille sur le 100 m en réussissant 10'5 comme chronomètre. Son record personnel après les 10'6 (100 m) et 21'7 (200 m) réalisés cette saison. « Je me fais confiance pour assurer la relève avec mes autres talentueux coéquipiers. Vu mes temps aujourd'hui, je crois qu'avec le travail, nous pourrons réaliser de grandes choses dans le futur. Et j'ai d'ailleurs la conviction que je suis le meilleur au 100 m aujourd'hui en Côte d'Ivoire. J'ai une bonne poussée, un bon 60 m et la force pour pouvoir tenir les courses », nous confie-t-il avant d'ajouter. « Je me prépare à aller chercher les minimas pour les championnats d'Afrique, le 14 mai prochain lors des championnats nationaux. Je veux attaquer l'Afrique cette année. »

Grand fan d'Arthur Cissé Gué et de Christian Coleman le sprinteur américain, Pooda Jean-Claude rêve de briller comme ses idoles. Et dans deux ou trois ans, il se voit champion d'Afrique. La petite fusée ivoirienne vise également la Diamond League, les championnats du monde et les jeux olympiques. « Mais pour y arriver, je demande davantage de soutien financier et également sur le plan de l'encadrement. Car, actuellement les conditions sont un peu difficiles », a conclu le jeune sprinteur qui entend reprendre ses humanités au plus tôt afin de finir Professeur de sports dans quelques années.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP